lundi 28 juillet 2014

Journal de pousse : juillet 2014.

Ce mois-ci, j'ai terminé ma cure de gingembre et j'ai également expérimenté un complément alimentaire, qui s'est avéré inefficace. Où en sont mes cheveux ? Comme chaque mois, je vous présente ma pousse ainsi que mes produits favoris du mois.

  Journal de pousse : 26 juillet 2014.  




Au niveau de la pousse, je suis assez contente. Je pense que mon objectif d'atteindre le prochain trait rouge sera facilement rempli à la fin de l'été, il correspond à la longueur BSL (bra-strap length) c'est à dire l'attache du soutien gorge. Le mois dernier, mes cheveux n'arrivaient pas encore tout à fait au trait doré ; (voir ici : journal de pousse juin 2014) ils y sont maintenant même en rebiquant. Le mi-dos, mon objectif de fin d'année, se situe lui au niveau de la prochaine ligne de fleurs. Il me semble à peu près réalisable ! Plus je m'en approche et moins je me rends compte que ça ne fait qu'un an et demi que je me suis rasée le crâne.

         Le tie and dye est de moins en moins prononcé, de plus en plus fondu. Grâce à la pousse naturelle inégale des cheveux bien sûr, mais aussi grâce à ma cure de gingembre, qui a éclairci mes cheveux dans l'ensemble. Le tout est plus harmonieux.




La teinte de mon cendré en racine me plaît de plus en plus, elle est légèrement irisée et rosée, bien moins grise qu'avant. Je pense que c'est l'arrêt du tabac qui se fait enfin sentir sur ma couleur de cheveux. Mes pointes sont également en parfaite forme malgré quelques cassures par-ci par-là.


Je vous présente donc mes favoris du mois, en vidéo, avec ma nouvelle couleur de frange !
Vous allez d'ailleurs découvrir le produit qui se cache derrière ce violet profond.


Ce mois-ci, je n'ai fait des masques au gingembre que durant les deux dernières semaines. Je pense qu'il est plus efficace de faire des mini-cures avec une pause de quelques semaines entre chaque pour laisser le cuir chevelu se reposer. La cure a été, dans l'ensemble, vraiment très efficace ! Je pense avoir gagné environ 5 centimètres en deux mois de cure, ce qui est tout à fait satisfaisant. Je laisse donc mes cheveux pousser tranquillement et je reprendrai une petite cure de gingembre cet hiver !

Tout sur la cure de gingembre !

Je vous ai concocté une vidéo spéciale, dans laquelle je réponds à vos 20 questions les plus fréquemment posées à propos de la cure de gingembre. Dans la description de la vidéo, vous trouverez les 20 questions ainsi que la minute précise à laquelle je réponds à chacune ; il suffit de cliquer sur le temps (inscrit en bleu) pour aller directement à la question qui vous intéresse. Je vous invite donc à cliquer sur le logo youtube ou sur le titre de la vidéo pour la visionner sur Youtube et regarder ensuite la barre d'informations (sous la vidéo) en cliquant sur "plus".


Et voilà ! On se retrouve très bientôt pour un article sur le fameux shampoing douche au patchouli de la vidéo... Je ne sais pas si je pourrais vous poster mon journal de pousse au mois d'août, j'espère avoir le temps de le faire !

Et vous, où en est votre pousse ?
Allez-vous vous lancer dans la cure de gingembre ?

samedi 26 juillet 2014

Le complexe cheveux et ongles de chez Abellie : pas de miracle...

Aujourd'hui, je vais vous faire le bilan de ma cure : j'ai fait un petit test complément alimentaire avec le complexe Abellie cheveux et ongles, en parallèle de quelques masques au gingembre. Cela n'a hélas pas été très probant...

  Le complexe cheveux et ongles de chez Abellie : pas de miracle...  




La marque Abellie m'avait déjà séduite avec son shampoing qui sent bon le miel, et j'ai donc poursuivi un peu ma lancée avec ce complément alimentaire. J'ai été déçue du peu de résultat.

       Ce complément a une jolie présentation et comprend deux éléments différents, des comprimés et des gélules. Théoriquement il faudrait en prendre 2 de chaque par jour, tous les matins. J'ai commencé la première semaine avec un de chaque, et j'ai ensuite terminé la cure avec la dose préconisée. En tout ma cure a donc duré 20 jours.

















Que contient ce complément alimentaire ?

Comprimés : cellulose, sorbitol, levure de bière, ortie piquante, pollen, manganèse gluconate, stéarate de magnésium, propolis, oxyde de zinc, vitamine B2, vitamine B12.

Gélules : huile de germe de blé, vitamine E, enveloppe en gélatine et glycérine.

En gros, dans les ingrédients pouvant être utiles aux cheveux et aux ongles, il y a de la levure de bière inactive, du zinc, de l'ortie, quelques vitamines (B2, B12, E) du pollen, de la propolis et de l'huile de germe de blé.

Premier constat : ce complément est très agréable à prendre car les cachets ont bon goût. Un goût de céréale pour l'un et un goût totalement neutre pour l'autre !



Habituellement, avec mon alimentation, je ne consomme jamais d'huiles donc c'était vraiment très expérimental ! Et cette expérience ne s'est pas avérée très concluante puisque je n'ai pas gagné grand chose concernant la pousse des cheveux ; en revanche mes ongles ont poussé plus vite et plus "brillants" et je l'ai bien remarqué grâce à la repousse du henné !

Au niveau des cheveux donc, pas de résultat pour ma part... A part ma pousse habituelle, rien de plus. Il faut dire qu'avec le nombre de fruits et de légumes frais que je consomme à la journée, je n'ai nul besoin de complément pour avoir toutes les vitamines et tous les minéraux dont j'ai besoin. C'est la dernière fois que j'essaie un complément alimentaire je pense, car ils sont devenus parfaitement inutiles pour moi ! Néanmoins si vous avez une alimentation plus conventionnelle vous ne perdez rien à l'essayer.



Cette expérience aura au moins prouvé une chose : mon allergie au pollen - pourtant très violente - n'est plus qu'un lointain souvenir. Entre ça et le miel au pollen que j'ai goûté par curiosité sur un marché, il est certain qu'il ne reste plus du tout de trace de cette allergie !


Avez-vous déjà testé ce complément alimentaire ?
Quel a été le résultat de votre cure ? Efficace ou non ?

jeudi 24 juillet 2014

Cuir chevelu gras : mythes et réalités sur la régulation du sébum.

Un shampoing pour cheveux gras suffit-il à venir à bout d'un cuir chevelu gras ? Comment faire pour vraiment réguler le cuir chevelu gras, l'assainir et espacer enfin les shampoings ? Je vais démonter ces mythes sur les cheveux gras, et surtout vous donner de vraies solutions !

  Cuir chevelu gras : mythes et réalités sur la régulation du sébum.   



Qu'est-ce qu'on entend généralement sur les cheveux gras ?  Que le cuir chevelu produit du sébum en excès, ce qui rend les racines grasses, et qui conduit bien souvent à un lavage quotidien. On conseille d'utiliser des shampoings pour cheveux gras, et d'appliquer toutes sortes de lotions. Mais en réalité, on n'explique pas réellement les causes des cheveux gras... Or pour traiter un problème, il faut remonter à sa source et traiter cela en profondeur, et pas juste avec des cosmétiques ! Alors je vais vous expliquer premièrement pourquoi les cheveux sont gras, et quelles solutions sont possibles.

Pourquoi le cuir chevelu produit-il du sébum en excès ?

                 > L'alimentation
                 > Les hormones
                 > Les shampoings


1. L'alimentation.

L'alimentation est le facteur le plus important ! Vos cheveux sont le reflet de votre santé. Les pires poisons pour les cheveux gras, ce sont les produits laitiers ; ils causent déjà la peau grasse, des boutons... Et c'est la même chose pour votre cuir chevelu ! Le lait animal est bourré d'hormones incompatibles avec notre organisme. Et les effets s'en ressentent sur votre peau et vos cheveux... Si vous consommez quotidiennement ou presque des produits laitiers, et que vos cheveux sont très gras, arrêtez les produits laitiers et voyez ce qui se passe ! Les problèmes de foie, de constipation, d'intestins... Causent également une sur-production de sébum. 

Dans le corps humain, tout est lié. Une alimentation trop riche en gras et en acides, contenus notamment dans la viande, le fromage, le beurre, le lait... Causera forcément des cheveux gras.

Deux liens sur les méfaits du lait : Le lait, un danger pour la santé - Le mythe du lait.


2. Des facteurs hormonaux.

Pendant l'adolescence, les cheveux sont beaucoup plus gras. C'est bien normal : le système hormonal s'active, les glandes sébacées produisent bien plus de sébum qu'habituellement, beaucoup de changements s'opèrent, et avec l'alimentation totalement déséquilibrée, c'est à cette période que l'on commence à prendre de mauvaises habitudes comme se laver les cheveux tous les jours.

Dans ce cas précis, il faut améliorer encore une fois son alimentation, mais cela ne suffira pas. Il faudra aussi s'armer de patience, car cette séborrhée passera avec le temps.

Il y a bien sûr d'autres facteurs que la puberté.

        La pilule contraceptive dérègle bien souvent notre cuir chevelu, là aussi à cause des hormones. C'est valable également pour les autres contraceptifs hormonaux, comme l'implant par exemple. Et là, l'espacement des shampoings est rendu plus difficile - mais pas impossible. L'arrêt de la contraception peut également causer un excès de sébum, tout changement est finalement susceptible de dérégler les glandes sébacées. 
Une grossesse peut aussi perturber la production de sébum, mais dans ce cas-là cela se règle naturellement par la suite.   

Les médicaments qui affectent les hormones, et bien d'autres paramètres qui bouleversent notre système hormonal seront des causes potentielles à un cuir chevelu trop gras.

3. Les shampoings et lavages agressifs.


Au lieu de chercher à régler le problème en supprimant les laitages, ou en cherchant un éventuel problème ou dérèglement hormonal, on nous conseille alors d'utiliser des shampoings "adaptés à notre cuir chevelu". En d'autres termes, des shampoings pour cheveux gras. Les pires sont ceux de grande surface et de parapharmacie. 

Sauf que les shampoings spéciaux pour cheveux gras sont la dernière chose à utiliser ! Ils sont bien trop agressifs et ne correspondent aux besoins d'aucun type de cheveux. Pire encore, plus vous allez laver vos cheveux avec ce genre de shampoing, plus votre cuir chevelu va se sentir agressé, produire plus de sébum, graisser plus vite... 



Et vos longueurs seront aussi forcément touchées par le produit et vont s'assécher. Ce n'est clairement pas ce type de shampoing qui va vous permettre d'espacer les lavages à une fois par semaine.


Comment réguler efficacement un cuir chevelu gras ?

                 Améliorer son alimentation, éliminer le gras et les acides
                 > Espacer les shampoings, utiliser un produit le plus doux possible.

Il faut prendre en compte ces trois différents facteurs, et essayer de tous les régler. Bon, bien sûr, cela ne veut pas dire qu'il faut arrêter toute contraception, et tous les problèmes hormonaux ne se règlent pas du jour au lendemain. Mais on peut aider en très grande partie - si ce n'est en intégralité, dans certains cas - en éliminant les deux autres problèmes, c'est à dire une mauvaise alimentation et des shampoings trop agressifs.

         Eliminer les produits gras et acidifiants pour l'organisme (viandes, produits laitiers...) ne pourra être que bénéfique. Non seulement pour vos cheveux mais aussi pour plein d'autres choses ! On trouve tout ce qu'il faut dans les fruits et les légumes frais. Augmentez plutôt la proportion d'aliments vivants et pleins de bons nutriments ! Eux sont à consommer sans modération, sans privation !

Il faudra aussi espacer les shampoings ; pourquoi pas grâce à une cure de sébum, qui est une aide précieuse pour réguler le cuir chevelu. Mais aussi avec plusieurs astuces, comme le shampoing sec (maïzena, poudre de sidr, poudre d'iris, argile blanche...)

Le bon shampoing :

Il vaut mieux utiliser une méthode de lavage douce, pourquoi pas aux poudres lavantes, ou alors avec un shampoing doux pour cheveux normaux. Celui de chez Helvetia Natura par exemple, serait très adapté. La base est la même pour tous les shampoings de cette marque, seules les huiles essentielles utilisées changent. Le shampoing doux de chez Propolia sera aussi très adapté. Et sinon, vous pouvez aussi jeter un oeil à ma liste des 10 shampoings bio sains et à petit prix ; ce sont tous des produits adaptés à tous les types de cheveux.

Et vous, avez-vous vu une amélioration de votre cuir chevelu en arrêtant le lait ?
Quelles sont vos méthodes pour espacer les shampoings ?

mardi 22 juillet 2014

Test de la semaine : shampoing et après-shampoing de Weleda.

Weleda est une marque de toute confiance, ça, vous le savez peut-être déjà. Les compositions de tous les produits sont excellentes, sans exception, et les produits sont labellisés Natrue, qui est un excellent label auquel vous pouvez faire confiance. Je vous propose donc de découvrir un shampoing et un après-shampoing de cette marque !

  Test de la semaine : shampoing et après-shampoing de Weleda.  



Cette marque est disponible dans tous les magasins bio, donc accessible très facilement ! Chez Satoriz, La Vie Claire, Biocoop, Naturéo, L'Eau Vive... Toutes les enseignes proposent la gamme capillaire de chez Weleda, vous trouverez donc à coup sûr ces produits en magasin bio si jamais ils vous intéressent.


Le shampoing usage fréquent au millet :



Ingrédients (INCI) : Water, Disodium Cocoyl Glutamate, Disodium Coco-Glucoside Citrate, Sodium Lauroyl Oat Amino Acids, Alcohol, Glycerin, Xanthan Gum, Sucrose Laurate, Fragrance*, Glyceryl Caprylate, Sodium PCA, Panicum Miliaceum Seed Extract, Macadamia Ternifolia Seed Oil, Salvia Officinalis Leaf Extract, Lactic Acid, Sodium Cocoyl Glutamate, PCA Glyceryl Oleate, Arginine, Hydrolyzed Wheat Protein, Sodium Phytate, Limonene*, Linalool*, Citronellol*, Geraniol*, Coumarin*.

Ce shampoing est réellement doux, le tensioactif principal étant le disodium cocoyl glutamate ; un tensioactif parmi les plus doux qui existent. Il y a également d'autres tensioactifs tout aussi doux, comme le sodium cocoyl glutamate,  le disodium coco-glucoside citrate, un tensioactif anionique dérivé d'huiles végétales et de glucose, ou encore le sodium lauroyl oat amino acids, qui est un autre tensioactif anionique dérivé d'acides aminés d'avoine.

On trouve également quelques actifs, notamment de la glycérine végétale, de l'extrait de millet, de l'huile végétale de macadamia, de l'extrait de sauge, de l'arginine et des protéines hydrolysées ; tout pour rendre ce shampoing d'une grande douceur !

Un autre avantage, c'est l'absence de conservateurs ajoutés ; à la place, le shampoing est conservé grâce à de l'alcool.

   Le résultat est à la hauteur de la composition : ce shampoing mousse peu mais finement, lave bien mais sans agresser, on sent vraiment qu'on a un produit extra doux entre les mains. La texture est fluide, mais pas trop liquide, assez semblable à du miel ! L'odeur ne reste hélas pas dans les cheveux.

L'odeur est très fraîche, d'ailleurs le shampoing donne une sensation de rafraîchissement au niveau du cuir chevelu qui est juste divine quand il fait très chaud. Ce produit sent la menthe, avec des sous-notes de réglisse et de verveine ; en fait, je ne sais pas si vous avez déjà goûté des cachous, mais je trouve que ce produit sent le cachou ! Et c'est quelque chose que j'adore.

L'après-shampoing régénérant à l'avoine :




Ingrédients (INCI) : Water (Aqua), Alcohol, Cetearyl Alcohol, Behenyl Alcohol, PCA Glyceryl Oleate, Glyceryl Stearate Citrate, Glyceryl Stearate, Avena Sativa (Oat) Extract, Fragrance (Parfum)*, Isoamyl Laurate, Cocos Nucifera (Coconut) Oil, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Chondrus Crispus (Carrageenan) Extract, Althaea Officinalis Root Extract, Xanthan Gum, Citric Acid, Arginine, Hydrolyzed Wheat Protein, Limonene*, Linalool*, Citronellol*, Geraniol*, Coumarin*.

Cet après-shampoing est formulé très simplement : un mélange d'alcools, d'alcools gras, d'huiles végétales (qui contrent l'éventuel effet asséchant de l'alcool), de gommes et d'extraits végétaux.

Cette composition assez minimaliste est très saine ; là aussi, pas de conservateurs en trop, puisque les produits sont conservés grâce à l'alcool qu'ils contiennent.  Cet après shampoing est plutôt riche en actifs, en effet en plus de l'extrait d'avoine il y a des huiles végétales de coco et de jojoba, mais aussi du silicone végétal (chondrus crispus), de la racine de guimauve, et comme dans le shampoing de l'arginine et des protéines hydrolysées.

La texture de cet après-shampoing est très épaisse, plus proche d'un masque que d'un après-shampoing classique. L'odeur ne rappelle pas du tout l'avoine, mais comme le dit si bien Esther dans sa vidéo produits terminés, c'est une odeur presque "médicale" (je te pique ton adjectif !) ; en fait je dirais que ça sent la crème Nivéa, mais en plus frais, plus nature ; c'est un peu difficile à décrire. Toujours est-il que cet après-shampoing sent très bon !

    Le résultat est plutôt satisfaisant, mais pas transcendant : il démêle, même très bien si on le laisse poser quelques minutes avant de peigner, mais alors qu'est-ce qu'il alourdit ! Il ne rend pas les cheveux gras ni poisseux, par contre je perds toutes mes ondulations (testé 3 fois avec une quantité différente, et trois fois le même résultat hélas) et c'est dommage car il est à côté de ça très efficace. Par contre je vous le déconseille si vous avez les cheveux très fins, à mon avis il sera plutôt adapté à des cheveux bouclés, épais ou secs !


Et vous, avez-vous déjà testé des produits Weleda ?
Quels ont été vos préférés ?

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...