dimanche 5 juillet 2015

Test : shampoing et après-shampoing solide Sativa.

En ce moment, je voyage beaucoup. J'emporte donc dans mes bagages des soins capillaires faciles à transporter ! Parmi mes produits préférés se trouvent deux produits solides de chez Sativa : un shampoing et un après-shampoing. Je vais tout vous dire sur leur composition, leur efficacité... Et en quoi ce sont des coups de coeur !

  Test : shampoing et après-shampoing solide Sativa.  


         Sativa est une petite marque qui propose des savons, divers soins, et surtout - c'est ce qui nous intéresse en particulier lorsque l'on est chevelue - des shampoings et après-shampoings solides. Le tout est fait maison, de fabrication artisanale, et c'est ce qui m'a particulièrement attirée chez cette marque. De plus, vous allez le voir, les ingrédients utilisés sont particulièrement intéressants.

Le shampoing Kenavo coco :



Ingrédients (INCI) : Sodium Cocoyl Isethionate, Chamomilla Recutita Flower Water, Cocos Nucifera Oil, Corn Starch, Stearic Acid, Lacta Asinus, Sodium Cocoyl Glutamate, Beeswax, Allantoin.

Ce shampoing ne contient pas d'huiles essentielles, et c'est la raison pour laquelle je l'ai choisi. Il sent merveilleusement bon la noix de coco, est tout doux et convient aux bébés et aux femmes enceintes ou allaitant : à mes yeux, c'est donc parfait. Et c'est sans oublier la composition qui, bien sûr, est exemplaire.
          Les tensioactifs utilisés comptent parmi les plus doux qui existent. Le sodium cocoyl isethionate et le sodium cocoyl glutamate, composant tous les shampoings Sativa, sont respectueux de l'environnement, ultra doux pour la peau et les cheveux et de bonne qualité. Le reste de la composition est parfait ; de l'eau florale de camomille, de l'huile de coco, de l'amidon de maïs, du lait d'ânesse qui rend le shampoing encore plus doux, un peu de cire d'abeille pour la texture et quelques acides et actifs pour équilibrer le tout. En clair, une formule douce et écolo... Pour un produit qui dure assez longtemps puisque le petit galet de 60 grammes équivaut à environ 400ml de shampoing liquide.
D'ailleurs, à ce propos, il ne fond pas très vite ; sur la photo ci-dessus, vous pouvez constater son état après 8 ou 9 utilisations. Il en reste au moins la moitié !

        Ce produit ne coûte que 5,90€ sur la boutique en ligne Sativa. Le rapport qualité-prix est donc tout simplement excellent. Pour un produit qui dure le temps d'au moins 15 lavages, c'est plus qu'avantageux. 


Je trouve ce shampoing parfait, même s'il est à mon sens un peu moins agréable à utiliser qu'un shampoing liquide. Le défaut des produits solides est que moins il en reste, plus ils sont difficiles à faire sécher, et donc plus on en gaspille. La fin du shampoing sera donc plus vite utilisée que la première moitié. Ce souci ne se pose pas vraiment avec un shampoing liquide ! En revanche, il a d'autres avantages non négligeables : sa douceur incomparable, l'absence de conservateurs, et le fait qu'il soit adapté aux bébés. Il est aussi parfait pour le cuir chevelu sensible du dandy et convient donc à tout le monde à la maison.

L'après-shampoing L'Audacieux :



Ingrédients (INCI) : Astrocaryum Murumuru Seed Butter, Cetyl Alcohol, Musa Sapientum (Banana) Fruit Extract, Citrus Medica Limonum Extract, Glycerin Monostearate, Maris Sal, Stearamidopropyl Dimethylamine, Sodium Cocoyl Isethionate, Citrus Sinensis, Beeswax, Cymbopogon Flewuosus Oil, Citrus Limonum (Lemon) Oil, Citric Acid.

Cet après-shampoing solide est aussi un bon produit, même s'il présente à mes yeux quelques défauts. Qui dit après-shampoing dit nécessité de démêler ; ici, l'actif démêlant n'est autre que la stearamidopropyl dimethylamine, un ammonium quaternaire. Cela dit, il fait partie des quats eco-friendly, donc non polluants (un peu comme le behenamidopropyl dimethylamine, qui est de la même famille) et peu occlusifs sur les cheveux. Mais cela reste un quat, avec ses effets négatifs et notamment l'alourdissement des cheveux.
            Le reste de la composition est impeccable, avec du beurre de murumuru, des alcools gras, du jus de citron et de la banane écrasée... Le même tensioactif que pour le shampoing, et, en revanche, quelques huiles essentielles d'agrumes : orange, citron, citronnelle et pamplemousse. Je l'apprécie à l'usage mais ne le rachèterai pas, à cause de la présence de quats et d'huiles essentielles - je trouve ces dernières un poil caustiques et j'y suis assez sensible. Malgré tout c'est une jolie découverte.

Cet après-shampoing solide coûte lui aussi 5,90€ sur la boutique Sativa. C'est correct mais en revanche, contrairement au shampoing, le galet est vraiment tout petit (il ne fait que 20 grammes) et je trouve qu'il fond assez vite.

Le résultat :

          Comme je l'évoquais plus haut, l'après-shampoing alourdit mes cheveux et me fait donc perdre mes ondulations. En revanche, il a des côtés pratiques : il est vraiment minuscule (cela ne prend pas plus de place qu'un bijou dans un sac) et il en suffit de très peu pour démêler. La présence d'ammoniums quaternaires ne me gêne pas plus que cela, je ne l'utilise pas à chaque lavage. En revanche, ce n'est pas un produit que je garderai dans ma routine contrairement au shampoing.
Je suis globalement ravie par la marque Sativa qui est une jolie découverte, et que je vous recommande. Une marque Française, artisanale, tenue par Laetitia qui choisit avec soin ses ingrédients et ça se voit. Bref : validé par Mini. 

Et vous, connaissez-vous la marque Sativa ?
Avez-vous des marques de soins capillaires solides à nous faire découvrir ?

dimanche 28 juin 2015

Journal de pousse : juin 2015

Le journal de pousse du mois de juin est arrivé ! Il sera, comme d'habitude, accompagné de ma vidéo favoris du mois... J'avais hâte de vous montrer ma pousse de ce mois-ci !

  Journal de pousse : 26 juin 2015   



Ce mois-ci, je suis plutôt satisfaite de ma pousse.  Petit à petit, mes cheveux se rapprochent de mon objectif de fin d'année qui est de dépasser légèrement la dernière ligne rouge. Je pourrai même me permettre une petite coupe à la fin de l'été pour éliminer ce que le soleil aura certainement abîmé. Niveau couleur, mes cheveux prennent une teinte légèrement dorée grâce à l'été, que je renforce avec quelques masques au rhapontic ou à la camomille en pause très courte.

Mes favoris capillaires de ce mois-ci :


Ma routine a légèrement changé. Je suis en vacances, j'alterne donc shampoing solide et shampoing liquide ; concernant l'après-shampoing, j'en utilise seulement une fois sur deux, et non à chaque lavage.
        J'utilise donc le shampoing Kenavo coco de chez Sativa (sans huiles essentielles) et le shampoing volumisant de chez Unique (qui, lui, en contient). Et lorsque l'envie m'en prend, j'utilise l'après-shampoing solide Sativa - malgré la présence de quats, cela reste un produit appréciable.

Le brûlage du mois dernier a été fortement bénéfique, et mes cheveux sont encore cautérisés. Je pars donc bien équipée pour passer l'été sans m'inquiéter des fourches outre mesure !

Et vous, où en êtes vous dans votre pousse capillaire ?
Quel est votre objectif pour l'été ?

mercredi 24 juin 2015

Coiffure : chignon tressé original avec des pochettes de costume !

Aujourd'hui, je vous présente ma coiffure préférée du moment. Il s'agit d'un chignon tressé avec un pic, décoré de pochettes de costume. Comment reproduire cette coiffure ? Suivez les étapes en vidéo.

  Coiffure : chignon tressé original avec des pochettes de costume !  







        Ce chignon est idéal pour tous les jours, mais aussi pour les grandes occasions ; selon les couleurs que l'on choisit, et selon la tenue que l'on porte, on peut vraiment varier cette coiffure de centaines de façons. De plus, je vous garantis que si vous portez dans vos cheveux la même pochette que celle que votre homme porte sur son costume, cela fait toujours son petit effet lors d'une sortie..!

Le tutoriel en vidéo :


Si vous avez les cheveux plus longs, vous pouvez utiliser des carrés de soie ou tout simplement des foulards en longueur. Vous pouvez également mettre deux pics à chignon au lieu d'un seul, ou même ne pas en mettre du tout et utiliser des épingles en U.



                  Pic à chignon : marché indien
                  Robe : Le Cabinet des Curieuses
                  Boucles d'oreilles : Bijou Brigitte
                  Pochettes en soie : Garde robe du dandy (ce n'est pas une marque !)

Le gel d'aloé vera que j'utilise dans la vidéo est de la marque Diet Horizon, j'en ai fait un article ici : Le gel d'aloé vera Diet Horizon. Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser de l'eau, du gel de lin, ou même une eau coiffante bio.

Et vous, quelle est votre coiffure préférée du moment ?
Allez-vous essayer ce chignon ?

samedi 6 juin 2015

Rue89 et son mépris : mon droit de réponse.


Je tenais juste à poster une petite mise au point. Je suis affichée à mon insu sur le site "Rue89" suite à un article intitulé "Le flux instinctif libre : les règles sans serviettes ni tampons" que je vous laisserai le soin d'aller consulter ici : Rue89. J'avais, il y a quelques jours, catégoriquement refusé une interview et avais tout de même pris le soin de renseigner la journaliste au moyen de quelques liens, lesquels n'ont pas vraiment été "étudiés", de toute évidence.




Puisqu'on ne peut pas s'inscrire sur le site de Rue89 et que j'ai, de toute façon, la flemme de compléter une inscription sur ce site orienté, je vais répondre ici.
Il est évident que je me désolidarise totalement de cet article, et ce pour plusieurs raisons.
La première : j'ai manifesté mon désaccord à Rue89, en disant par email à la personne qui a écrit l'article que je ne voulais "à aucun moment être citée sur le site". Au final, je suis la trame principale de l'article.
La seconde : l'article décrédibilise totalement la méthode du flux instinctif libre, en citant des paroles d'une gynécologue (LA spécialiste incontestée, doctoresse ès foufoune universelle visiblement) qui semble penser que retenir le sang dans le corps est mauvais. Le principe n'est pas de se retenir mais d'évacuer le sang quand on veut, d'une part. C'est d'ailleurs ce qui est dit dans tous les articles / vidéos à ce sujet, qui n'ont manifestement pas été vus. D'autre part, que font les tampons et la coupe menstruelle, si ce n'est retenir le sang dans le corps -Il est fort à parier que cette spécialiste soit en fait proctologue- ?

la spécialiste a parlé.
La troisième : le fait que l'on ose passer, dans le même article, de ma vidéo à "Thierry Casasnovas" me met hors de moi. C'est typiquement pour ce genre de raisons que j'ai refusé d'être interviewée par ce site, et j'ai bien fait de refuser. Leur manière sournoise de se venger en me mettant volontairement en avant me conforte dans la vision que j'en avais.
La quatrième enfin : l'orientation de ce torche-cul, consensuel au possible, et se foutant systématiquement de ceux qui sortent du lot et osent parler de méthodes facilitant la vie, gratuites, et bénéfiques. Je ne fais pas de politique, et je refuserai donc TOUJOURS d'apparaître sur ce genre de site, alimenté par de vulgaires succédanés de journalistes dont la seule éthique consiste à sublimer leurs ressentiments en moqueries, et dont les articles ne sont au bout du compte que des copier/coller reliés par quelques phrases.

pour faire bien, on se fout aussi de la gueule des croyants chez Rue89
La cinquième (en bonus) : qu'en a-t-on à faire finalement qu'une femme puisse orienter sa vie autour d'un principe supérieur, en l'occurrence Dieu ? Que l'on ait pour idéal la Nature, Dieu, son peuple -ou ici pour les rédacteurs de Rue 89, la médiocrité (ou tout ce qui a trait au stercoraire)- est-il besoin de se moquer ? Tout bon psychanalyste vous dira que la propension au sarcasme est l'apanage des refoulés.
Lorsque j'ai manifesté mon désaccord quant au fait de figurer sur Rue89, on m'a répondu que "je n'avais pas à les empêcher de me citer". C'est, vous me direz, digne d'un tel salmigondis, à voir le type de public qui applaudit ce genre de publications, à savoir le prolétaire moyen avachi devant sa télévision, ce genre d'être pour qui la vérité réside dans le consensus.

Tout cela me répugne. Vivement l'arrêt du blog.

Cette histoire a fini de me dégoûter d'internet, des réseaux sociaux et de la blogosphère. Je mets donc le blog en pause pour une durée indéterminée. Sur ce, bonsoir.

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...