mardi 6 août 2013

Les dessous de la cosmétique maison : quelques pièges à éviter.

Quand on passe au home-made, on prend une très bonne décision. Celle de « savoir ce que l'on met dans ses produits ». Mais justement, le sait-on vraiment ? Ce n'est pas parce que c'est fait maison que c'est forcément bon. Déjà, il faut respecter les règles de base de la cosmétologie, doser comme c'est indiqué et ne pas jouer au chimiste lorsque l'on ne connaît pas les formulations. 

Cosmétique maison : de quels actifs faut-il se méfier ? ♣



         Autant, faire mamie-cuisine avec la nourriture ne représente aucun danger et permet de faire de belles découvertes dans la simplicité, autant il ne faut pas laisser de côté le caractère dangereux d'une formulation cosmétique ! 
> Par exemple, sur-doser l'acide citrique peut avoir des conséquences désastreuses ! 
De plus, les actifs vendus pour la cosmétique maison portent un autre nom que leur dénomination INCI. Ce n'est donc pas facile pour se repérer ! 
      J'ai donc décidé de mener ma petite enquête pour déchiffrer un peu mieux ce que l'on met dans les produits. Que met-on vraiment dans les produits maison ? Je soulignerai en rouge ceux à éviter, et en vert ceux qu'on peut utiliser sans souci.


• Des ammoniums quaternaires •

Un émulsifiant de cosmétique maison.
Le BTMS : Behentrimonium methosulfate, qui a tendance a être quand même très occlusif. Ce n'est ni toxique ni dangereux, mais par contre, le cuir chevelu n'apprécie pas. Attention donc à ne pas en abuser, voire même à ne pas en utiliser du tout car au final, il a un peu un « effet silicone ». Et pour cause il est insoluble dans l'eau donc, ne part pas si facilement au rinçage. C'est lui qui nous donne l'effet de démêlage instantané, malheureusement il agit un peu trop comme un silicone. D'ailleurs je l'évite dans les produits que j'achète.

Le Honeyquat : c'est un dérivé de miel auquel on a donné une charge cationique. Tout comme les autres quats, la charge positive fait que le produit enrobe le cheveu chargé négativement. Il est antistatique (puisque la charge électrique du cheveu est rendue neutre) et agit comme un conditionneur. Pas de panique, il est facile à rincer donc vous ne risquez rien avec celui-ci. On va dire que c'est un « bon » quat ! Il a un faible poids moléculaire donc peut aussi bien pénétrer le cheveu. Moi aussi j'avais tendance à blêmir en voyant « quat » mais il faut s'assurer que son dosage est minime et qu'il est soluble dans l'eau : à ce moment là, ça ne pose aucun problème, car ça part au rinçage, et c'est même généralement plutôt positif pour nos cheveux.

Le Conditioner Emulsifier : Stearamidopropyl Diethylamine. Qu'est-ce donc ? Un tensioactif cationique, lui aussi. Théoriquement, il ne va pas se déposer en couches comme le silicone car il est soluble dans l'eau, et donc, facile à rincer (et à éliminer entièrement donc, par ce même rinçage).


• Des conservateurs qui ne sont pas inoffensifs •



Le CosP : Phenoxyethanol. Aussi appelé Preservative 12. Attention aux dosages, sinon, risques d'irritation... De plus, pas de CosP dans un produit détergent.

Le Cosgard et le Geogard : Benzyl alcohol + Dehydroacetic acid. Celui-ci est soumis à de très fortes restrictions d'usage donc inutile de forcer sur le cosgard plus que nécessaire... A ne surtout pas faire !

Le Naticide : Parfum / Fragrance. En fait, ce conservateur ajoute aussi un parfum au produit, il a une odeur sucrée. C'est une fragrance végétale, et un bon conservateur plus naturel. Evidemment, cela n'empêche pas de devoir respecter les dosages stricts. Il est efficace surtout pour les produits formulés à base d'eau et d'éléments aqueux, aloé vera, hydrolats, glycérine...

La Vitamine E : Tocopherol. C'est un anti-oxydant très efficace pour éviter que les huiles ne rancissent mais il ne suffit pas à conserver un produit contenant plusieurs phases.

L'EPP : Citrus Paradis Extract. Même chose que la vitamine E, conservateur et anti-oxydant naturel mais lui peut servir à conserver des émulsions et pas seulement des huiles.

Le Potassium Sorbate : Un autre conservateur employé dans la cosmétique maison, d'origine végétale, dérivé d'acide sorbique.


• Parlons des actifs cheveux que nous connaissons bien... •

Céramides végétales, collagène végétal, inuline.. Aucun souci. Il suffit de vérifier l'INCI pour constater que de toute façon, c'est 100% naturel ou presque. En tout cas, bon pour les cheveux, et dans le pire des cas ni bon ni mauvais. Tous les « extraits de.. (plante, algue..) » sont inoffensifs et plutôt bons car ils ont tous leurs petits bienfaits à apporter aux cheveux. Encore une fois, une seule règle, respecter les dosages préconisés..

Et qu'en est-il des nouveaux actifs d'Aroma-Zone ? Le Phytoliss, le Maca vital..
L'un est un actif composé essentiellement d'acides gras (Phospholipids) et l'autre est un extrait végétal. La vitamine C stabilisée semble être aussi un très bon élément. Pas d'inquiétude à avoir, il n'y a pas de méchants substituts de silicone cachés derrière ces produits-là.

Vous n'avez pas d'inquiétude à avoir concernant les actifs cheveux. Un doute sur un produit qui finit par -trimonium chloride, -trimonium methosulfate ? Consultez des sites comme EWG cosmetic database, L'observatoire des cosmétiques... Cela pourra vous être très utile et vous rassurer sur la qualité (ou non) des produits que vous utilisez.

     > En conclusion, vérifiez toujours la composition, la provenance de ce que vous achetez, ne commandez pas sur des sites en lesquels vous n'avez pas confiance..
     > Et surtout respectez les dosages ! Ou vous risquez de refaire la recette du pudding à l'arsenic version capillaire. Méfiez-vous de certains blogs proposant des recettes à la formulation tordue ou dangereuse, certains fleurissent sur la blogosphère, ceux-là même qui nous piquent les yeux.
« Et un peu de vitriol ! » - Non... Ouiii !

Les sites m'ayant aidée à construire cet article sont ici : vous pouvez les consulter pour plus d'informations.


         Saviez-vous qu'il y avait de mauvais ingrédients dans la cosmétique maison ?        
          Utilisez-vous le BTMS ?        

106 commentaires :

  1. C'est dingue de voir tes premiers articles et ceux de maintenant! Tu es beaucoup plus "professionnelle" (j'ai pas d'autres termes =p)

    Articles vraiment intéressant et c'est cool que tu as donné les liens à la fin!

    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, professionnelle peut-être pas mais pointilleuse c'est sûr :3 en tout cas si ça peut profiter à d'autres c'est le principal !

      Supprimer
  2. Oh non ! Du Behentrimonium methosulfate, il y en a dans le Desert Essence à la coco ! Je le savais qu'il était trop parfait, c'était louche. Roh, je suis tellement dégoûtée ! Je viens de l'acheter en plus, je ne vais pas déjà m'en débarrasser alors que je viens de jeter tous mes produits contenant du silicone...
    En tout cas, encore un très bon article, et surtout très très intéressant ! Du très bon travail !
    À bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pour ça que j'ai arrêté d'utiliser le Desert Essence à la framboise. :/

      Supprimer
    2. Ah celui à la framboise aussi, j'avais pas vérifié mais je comptais le faire. Mince, ça c'est vraiment dommage... =/

      Supprimer
    3. Je suis dégoûté je voulais acheter mais il y a Btms et centrimonium

      Supprimer
  3. attention à vos tifs!
    évitez le vinaigre pur: ph3, c'est pas charitable pour la kératine
    ne mélangez pas un acide à un sel; une réaction de transfert d'ion peut se produire exemple du vinaigre plus du sel de cuisine libère de l'acide chlorhydrique
    risque également avec du sel d'epsom, du sulfate naturel de soude, du borax, ou de la pierre d'alun
    même les meilleurs peuvent préconiser cette erreur: j'ai trouvé une recette en 2 phases à mélanger chez az: une phase au vinaigre quasi pur et l'autre au sel de cuisine, la gomme guar ne faisant que ralentir la réaction!

    autre erreur: multiplier les ingrédients; les effets deviennent vite incontrôlés sauf pour le tiroir caisse du fournisseur (et beaucoup de cosmétoblogueuses sont plus ou moins consciemment devenues agents marketing de leur fournisseur, voire revendeuses

    consultez le site aroma-zone.com, rubrique emploi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore sur Aroma-Zone, il y a quelques erreurs comme tu l'as souligné..

      Supprimer
    2. j'attends quand même d'un site comme aroma-zone que les recettes publiées soient préalablement vues par un aide chimiste afin d'éviter des erreurs gênantes pour les cosméteuses plutôt que de modérer à tout va

      Supprimer
  4. conservateur: saint epp, canonisé par Raffa, issu bien sur du pépin de pamplemousse, mais tellement passé par nos amis de chez Dupont de Nemours qu'il est devenu un tensioactif cationique
    autant utiliser du btms ou du bromure de benzalkonium

    j'espère, Pauline, que tu ne fais pas tes courses chez am-arome; au prix où ils vendent, plus le colis intercontinental et les frais de change, je m'inquiéterais pour ta santé mentale...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de souci pour ça, je n'ai jamais commandé chez eux !

      Supprimer
    2. Mini ce n'est pas pour te contredire mais comment expliques-tu les produits venant d'Aroma-zone sur plusieurs de tes articles ? (Sur le gommage dernièrement). Simple curiosité.

      Sinon, je te remercie bien sur pour cette article toujours très agréable à lire et ou on y apprend beaucoup.. et merci pour tous tes nombreux articles dernièrement.

      Supprimer
    3. Je ne voudrais pas paraître cynique mais où exactement ai-je dit que TOUS les produits d'Aroma-Zone étaient mauvais ?
      Je me fournis là ou c'est le plus simple. Si je veux de la glycérine végétale et du rhassoul, je ne vais pas commander sur deux sites différents alors que je peux les avoir sur le même site. =)

      Supprimer
    4. Chamane parlait de am-arome, pas d'Aroma Zone...

      Supprimer
  5. Le BTMS j'en ai utilisé pendant un moment, suite a une recette AZ, mais mes cheveux n'avaient vraiment pas apprécié.
    Depuis quelques mois je vais au plus simple dans mes cosméiques home made, en utilisant le moins de produit possible, ca reduit deja les risques et ca permet de savoir si le produit nous couvient ou non (alors qu'une fois mélangé c'est plus difficile de savoir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aller au plus simple, c'est encore le mieux ! Plus on revient vers des choses simples et plus les cheveux et la peau apprécient.

      Supprimer
    2. Je voudrais me fabriquer mon démêlant mais là je suis un peu perdue.

      Supprimer
    3. Pourquoi, tu voulais obligatoirement employer du BTMS ? :) L'eau vinaigrée en dernier rinçage aide au démêlage, tu peux commencer par là en attendant, sinon il y a l'olivem 1000 sur Aroma Zone qui peut remplacer le BTMS.

      Supprimer
    4. l'olivem, je sais pas mais une pointe de cuillère à café de jaune d'oeuf dans l'eau vinaigrée ou, si vous en détenez 1 goutte de mousse de babassu dans l'eau vinaigrée, ça dope bien en démêlage

      Supprimer
  6. Faîtes gaffe aussi aux actifs pour la peau! Je me suis "brûlée" (ma peau était très irritée, rouge, avec apparition de gonflements) suite à une crème que j'avais mal dosée!!

    RépondreSupprimer
  7. Yeaaaah :D Je suis Mamie-Cuisine ! :D
    J'avoue ne pas être très attirée par tous les ingrédients pas mal transformés (à part pour les huiles essentielles...), même s'ils restent naturels, écologiques, et bien pour les cheveux :}

    Je préfère mon frigo, les feuilles et poudres de plantes et d'algues, les huiles, huiles essentielles, les produits laitiers, les oeufs, le miel... :}
    On ne risque pas grand chose donc avec ma tambouille (sauf avec les huiles essentielles on est d'accord, il ne faut pas trop en mettre !) ;)

    J'ai ri pour le pudding à l'arsenic et à la mention des blogs qui piquent les yeux X)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Au passage, j'ai oublié de dire que cet article était une très bonne idée ! :} D'ailleurs j'espère qu'on va apprendre plein d'autres choses grâce aux commentaires (je suis déjà contente de savoir que sel et vinaigre de cidre ne font pas bon ménage car je l'ai déjà fait ^^' )
      Bravo Mini et belle journée !

      Supprimer
    3. Ah oui les blogs qui piquent les yeux haha, une petite boutade à propos de quelqu'un que l'on connaît hélas bien.

      Supprimer
    4. Ça me fait du bien de lire un article comme celui-là ! À part le beurre de karité et les poudres ayurvédiques, tous les ingrédients de mes tambouilles cosmétiques peau et cheveux ont pour point commun qu'on peut tous les manger (première règle de base à mon sens pour une vraie cosmétique naturelle et sans danger). Ma seconde règle de base : "The simplest the better", au-delà de trois à cinq ingrédients pour une crème ou un soin capillaire, c'est non. Et je suis de plus et plus agacée par nombre de blogs proposant des recettes singulièrement compliquées, pour en quelque sorte singer les cosmétiques industriels en homemade. Je cherche encore où est l'intérêt... Et depuis deux ans que je fais mes propres soins et même certains éléments de maquillage, je simplifie chaque jour de plus en plus. Certains blogs anglo-saxons du type de Crunchy Betty m'y ont beaucoup aidée. Merci donc à toi pour ce nouvel article dont j'approuve le contenu à 200%, et pour toutes les infos fort utiles sur les mélanges les plus hasardeux à ne surtout pas faire !

      Supprimer
    5. D'accord à 200% !!! Au plus simple, au plus sain.
      Et si c'est comestible c'est encore mieux !

      Supprimer
  8. Très intéressant pour des débutantes telle que moi!! Merci!

    RépondreSupprimer
  9. C'est vraiment difficile de s'y retrouver, il faut passer un temps dingue à compiler des infos pour s'en sortir. Heureusement qu'il y a des blogs comme le tien pour aider!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la seule question imbécile, c'est celle qui n'a pas été posée
      ne te gênes pas, on est là pour vous éviter les grosses erreurs et vous aider

      Supprimer
  10. Merci Pauline pour ce post! J'utilise fréquemment du BTMS dans un spray démêlant quotidien ... Je vais ralentir la cadence je crois.
    J'aimerai avoir ton avis sur le silicone végétal. Au final, ça reste du silicone, qu'il soit chimique ou d'origine végétal... Tu en penses quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un silicone, c'est une algue rouge. De la caraghénane (chondrus crispus en fait !) que AZ vend 15 euros alors qu'on peut la faire chez soi !

      Supprimer
    2. si un peu de btms t'évite de t'arracher les tifs à chaque coiffages..;à utiliser avec grande parcimonie dans les sprays démêlants
      tu peux aussi essayer quelques gouttes de mousse de babassu dans une eau vinaigrée

      Supprimer
  11. Très intéressant! Un grand merci pour les débutantes ou même les habituées qui se posent malgré tout quelques questions sur la pertinence de certains ingrédients...
    J'ai revu mon avis sur l'honeyquat grâce à toi ^^ Mais une petite question subsiste: les quats, qu'importe leur provenance, ne restent-ils pas polluants? =/ C'est l'une de mes grandes préoccupations quand je fais mes propres cosmétiques: réduire mon empreinte écologique un maximum...
    A propos des conservateurs, j'utilise seulement le cosgard... C'est celui qui permet une plus longue conservation du produit: le naticide et l'epp ne le permettent que pendant un mois, alors que le cosgard c'est 3 mois... Et j'utilise rarement un produit en moins d'un mois =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il y a un impact environnemental effectivement.. Moins pour le honeyquat qui se dose par quelques gouttes mais tout de même. Enfin tout produit a plus ou moins un impact, il faut varier :)

      Supprimer
    2. Oui, j'essaie de ne pas trop regarder, je m'arracherais les cheveux sinon! Rien qu'à regarder les huiles, la plupart viennent de loin... Idem les HE =/ Mais je me dis que de toute façon le naturel aura moins d'impact que les produits "conventionnels" =)

      Supprimer
    3. avant d'utiliser les huiles les plus exotiques, essayez d'abord une recette avec...votre huile à salade;il se pourrait bien qu'elle résolve votre problème
      et un bon conservateur pour les préparations diluées à l'eau: embouteiller à chaud(sauf s'il y a de l'oeuf) dans un flacon pompe ou spray et ajouter quelques gouttes d'huile pour éviter une contamination par l'air
      par ailleurs, un excellent antibactérien: 20% d'alcool dénaturé (ne pas avaler)

      Supprimer
    4. Merci chamane! Même si t'inquiète pas j'ai déjà regardé dans mes placards ^^ L'huile d'olive convient très bien à mes cheveux! Mais le placard peut hélas contenir des huiles qui viennent de loin =/ Et quand je vois que l'huile de noisette chez AZ vient de Sicile, alors qu'on en a chez nous... Dans le commerce "traditionnel" ça doit être pire =/
      L'alcool est une bonne idée, mais il est irritant chez certaines personnes! Mais je suppose que les personne sensibles à l'alcool le sont aussi au cosgard... merci pour l'astuce en tout cas!

      Supprimer
  12. Excellente idée cet article ... Bravo !

    RépondreSupprimer
  13. super merci pour ton article bon je vais bannir le btms après que tu plante le clou en plus de ce que j'ai vu sur fb !!!
    Par contre, tu trouve que le conditioner emulsifier ne craint pas trop pour les cheveux?
    Tres intéressant donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après recherche oui, ça va :) mais le BTMS définitivement c'est pas bon.. D'où mon arrêt des Desert Essence :/

      Supprimer
  14. Tient, j'ai le même article en préparation ^^ (je vais crier au scandale, tu triches sur mon blog avant même que les articles ne sortent :p )

    Tu as oublié la cire emulsifiante n°2 (Polysorbate 60 = composé ethoxylé) et le sodium coco sulfate (sulfate = caca) ;) (Et peut être les AHA qui demandent beaucoup de précautions?)

    Par contre je ne comprend pas pourquoi tu cites l'EPP ou la vitamine E, ça n'a rien de nocif/dangereux/toxique pour le corps :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont en vert, j'ai mis les pas-bons mais aussi les bons !
      Je laisse le champ libre pour ton article du coup, comme ça tu pourras parler du SCS, des AHA et de la cire emulsifiante :3 j'te mettrai un lien dans cet article ça permettra de compléter !

      Supprimer
    2. Ah ok je n'avais pas fait le lien avec les couleurs ^^'

      Ok pour l'article :)

      Supprimer
    3. J'ai hâte de voir ton article Tinùvel, j'ignorais que la cire n°2 était mauvaise... Elle avait l'avantage pour moi de n'être pas issue de l'huile de palme (enfin je crois)... Je vais revoir mon opinion dessus finalement =/ Enfin j'attends de voir ^^

      Supprimer
    4. Tinùvel je viens de regarder, tu ne parlais pas plutôt de la cire n°1? Non IONCI est "Cetearyl alcohol and polysorbate 60" tandis que la n°2 c'est "Cetearyl wheat straw glycosides (and) cetearyl alcohol" =)

      Supprimer
    5. Oui pardon c'est la n 1 :)

      Supprimer
    6. les conservateurs cosmétiques, utilisés avec parcimonie, sont moins dangereux qu'une contamination ; à utiliser avec modération, 1 par recette

      Supprimer
    7. Merci du conseil chamane =)

      Supprimer
  15. Merci beaucoup pour ton article :) J'ai démarrer depuis peu la cosmétique maison, et depuis justement que tu m'avais parler du BTMS, j'ai vérifier mes conservateurs... Je poste sur mon blog les recettes que je fait mais aucune n'est une invention (je site toujours mes sources d'ailleurs) car je n'ai pas assez de connaissances pour sa et ne me sens pas nom plus capable d'inventer et de tester sur moi après pour me retrouver chauve lol, je suis d'accord avec toi qu'il ne faut pas faire n'importe quoi. Dorénavant je ferais plus attention dans mes commandes. Et encore merci pour cet article, je vais le partager sur mon hc. Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans le btms, ce qui m'emm.., c'est le cetearil alcohol qui est franchement épais et visqueux
      on s'en débarasse en chauffant à l'eau (ou phase hydrique) à 70°c son btms; l'alcool cetearique reste collé aux parois du récipient et la phase hydrique devient un démêlant
      toutefois, avec ces recettes évitez d'ajouter des huiles ou un gélifiant dans l'as et évitez les masques avant shampoing; c'est là que vous allez avoir un satané effet occlusif
      toujours bien mouiller et essorer les cheveux avant d'appliquer le shampoing

      Supprimer
  16. Wahou, super article! Moi qui croyait être incollable, j'en apprends encore....

    Du coup je me pose une question : parmi les tensioactifs doux, le fameux sodium coco-sulfate que l'on retrouve quasi dans tous les shampoings bio, est-il bon? (pourtant bien noté par la vérité sur les cosmétiques).
    C'est un sulfate ok, parait-il dérivé du SLS, est-ce vrai? Est-il irritant (souvent en 3ème position comme sur le avalon organics Deep Moisturizing Shampoo, Awapuhi Mango que j'avais en stock chez moi...)

    Est-ce qu'également la "base lavante douceur" de chez aroma zone n'est pas si bonne que ça? (beaucoup de tensio actifs dedans, je n'ai pas pris le temps de tout épluché malheureusement)?

    Merci à toi Pauline!

    biz - Emie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas un dérivé de SLS ! Cela reste un sulfate, mais je ne l'ai jamais trouvé agressif. Il ne décape pas autant que le SLS, en tout cas je n'ai jamais eu de souci avec ^^
      Pour la base lavante douceur, je la trouve un peu asséchante et je ne suis pas la seule :/ je ne sais plus ce qu'il y a dedans mais il vaut mieux la diluer ou la remplacer par celle de Centifolia qui est plus douce, enfin je trouve ^^

      Supprimer
  17. Oh mais ton blog est une pépite il faut que je m'y abonne . Ton article me sera grandement utile je commence petit à petit a tambouiller je ne prends pas de risque j'achete des kits a faire . Je ne créer pas moi même mes soins de A à Z pas encore assez de connaissance .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, c'est beaucoup plus sûr de commencer avec les kits pour apprendre à mélanger les produits, faire des émulsions.. Pour le reste ça vient après ^^

      Supprimer
  18. Encore un super article qui me confirme que les ingrédients de base (HV, oeufs,miel...) sont le mieux pour tambouiller pour moi car justement je suis pas chimiste et puis j'aime quand c'est simple, facile à faire et efficace car c'est accessible pour le plus grand nombre du coup (ce que je recherche avant tout) ;-)

    Merci pour cet article :-)

    RépondreSupprimer
  19. Interessant tout ça !
    Perso, j'aimerai bien qu'on parle davantage des effets néfastes des huiles essentielles, vantées partout, vendues sans conseils ni mises en garde dans bien des rayons...
    Je pense qu'effectivement il faut toujours bien se renseigner sur ce qu'on utilise, le green washing est très présent en cosméto maison aussi.
    Je me permet de partager ton article sur mon forum de cosmétique !

    RépondreSupprimer
  20. Article très intéressant (comme d'habitude!).
    Mais tu as oublié un point essentiel quand on fait ses cosmétiques soi-même : l'hygiène. Penser à désinfecter contenants et ustensiles.

    RépondreSupprimer

  21. Très bon article Mini (comme d'haitude ^^)
    Cela n'entre pas exactement dans la logique de ton article, mais dans les produits dont on peut se passer en cosméto maison, il y a également les éléments rares vendus allégrement type huile essentielle de nard jatamansi, bois de rose (plantes rares menacées) et les huiles végétales venus de loin (huile de coco, de figue de barbarie et cie) alors que l'huile d'olive par exemple est une huile extrêmement efficace et polyfonctionnelle!

    Après, suite de nombreuses discussions, j'ai constaté que pas mal de personnes se lançaient dans les cosmétiques dits bio ou naturels pour la simple efficacité des produits et se fichent de leur impact sur écologique et recherchent précieusement ce type de produits rares, mais bon, ceci est une autre débat!

    Tery

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce n'est pas la priorité de tout le monde apparemment..

      Supprimer
    2. tout le monde n'a pas la conscience écologique au point de Pauline, mais au moins le souci de préserver ses tifs en tambouillant pour éviter les formulations trop agressives et c'est respectable
      quand les blogueuses du cosméto-naturo-homemade ne jurent que par un maniérisme des 36 produits confidentialo-éxotiques, les tambouilleurs du dimanche ne sont pas responsables de la confiance envers leurs professeurs...

      Supprimer
  22. J'ai acheté du BTMS chez AZ mais je n'ai l'ai pas encore utilisé et je ne suis pas prête de m'y mettre ... :p

    Je plussoie agothtaletrucmuche sur la dangerosité de certaines HE vendues en libre service un peu n'importe où. C'est de l'inconscience pure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour utiliser le btms, malgré tout
      dans un bocal 2à 300 ml d'eau 1 granule de btms
      au micro ondes jusqu'à fusion du btms (vérifier à partir de 3 tours à chaque tour)
      faire refroidir et embouteiller; utiliser en spray démêlant

      il reste un dépôt gélatineux autour du bocal, c'est l'alcool cétéarique qui n'est donc pas dans le spray

      on peut, en dosant plus, faire son assouplissant textile

      Supprimer
  23. C'est grâce à toi que j'ai su pour le BTMS et quelle déception moi qui pensais bien faire en achetant sur aromazone, pensant que touts les produits étaient bons, comme quoi !!
    Du coup le home made j'arrête un peu, je préfère me tourner vers les produits Desert Essence pour ma tignasse, ou alors faire du home made avec des produits que je connais bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a du BTMS dans les produits Desert Essence aussi.

      Supprimer
    2. Exact, il y en a dans tous les AS de chez Desert Essence.. C'est bien pour ça que j'ai arrêté d'en acheter :/

      Supprimer
    3. ce que je crains le plus avec les tensioactifs cationiques (dont le btms) c'est qu'appliqués en compagnie de géloses (guar etc.), on n'arrive pas à les rincer avant d'appliquer le shampoing et que, par réaction chimique au contact des tensioactifs anioniques ils ne se transforment en graisse, ce qui est particulièrement occlusif;
      c'est pourquoi je préconise de les remplacer par un tensioactif amphoténique en milieu un peu acide (cocamidopropyl betaine ou mousse de babassu)
      avant de cosméter, consulter l'article tensio actifs sur wikipedia et bien relire la fiche technique (y compris en savoir plus) sur aroma-zone

      Supprimer
    4. j'ai fait: 1 petite cuillère à café de bicarbonate dans 250 ml d'eau; prélever 100 ml, y ajouter 2 cuillères à café de mousse de babassu embouteiller shampoing

      100 ml d'eau plus 2 cuillères à soupe de vinaigre et 1/2 cuillère à café de mousse de babassu; embouteiller soin à rincer

      expérience faite, avis de Laurie "trés doux et bien démêlant" quantité consommée: 20 ml de chaque

      Supprimer
    5. Je testerais bien ces deux recettes, mais sachant que j'ai une dermite séborrhéique, le bicarbonate ne risque-t-il pas d'être trop agressif ? Ou est-ce qu'au contraire ça pourrait être bénéfique ?

      Supprimer
  24. Bonjour,
    j'ai l'habitude depuis longtemps maintenant d'utiliser une crème au BTMS pour mes cheveux (http://lepetitplusdecheznous.over-blog.com/article-creme-dessine-boucles-113221191.html) mais j'aimerais réaliser cette même crème en remplaçant le BTMS, mais je ne sais pas par quoi. Aurais-tu des conseils ? Merci et bravo pour l'article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis pas du même avis au sujet du btms , je prépare les soins de ma femme depuis 1 ans maintenant et on utilise le btms en après shampoing sur des cheveux très fins compléter avec le reste , ses cheveux pousse très bien ne regraisse pas trop vite , apres faut voir tout ce que l'ont incorpore dans la recette sa y joue aussi , mais sa reste un tres bonne atout .
      En spray le ce est magnifique combiner a du he kiwi et de hv .

      Supprimer
    2. j'ai mis ci-dessus une recette pour débarrasser le btms de l'alcool cetearique
      moins on met de matière grasse dans les sprays sans rinçage, mieux le cheveu se porte

      Supprimer
  25. Coucou Mini, pourrais tu nous dire comment reconnaitre les quats non solubles dans l'eau? j'ai un AS qui contient du "cetrimonium chloride", j'ai cherché sur le net et j'ai vu que c'était plutot un conservateur, anti statique mais je n'ai vu nulle part s'il s'éliminait à long terme ou si c'était comme un silicone..
    merci d'avance! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le cetrimonium et ses sels sont solubles dans l'eau comme la plupart des quaterniums
      dans le cas du btms, c'est l'alcool cétéarique, dans lequel on dissout le methosulfate de behentrimonium qui est insoluble et visqueux (et est un fort agent occlusif)

      Supprimer
  26. Ha, merci pour cet article qui pourra bien m'aider dans l'élaboration de produits maison!!
    (bon j em'y mettrai quand j'aurai retrouvé une stabilité et un appartement dans mavie, mais comem d'habitude je viendrai sur ce blog pour m'informer!!
    )
    Merci mini!!! :)

    RépondreSupprimer
  27. Je te conseille également de rajouter l'extrait de Pamplemousse en tant que conservateur naturel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y est, c'est l'EPP (extrait pepin pamplemousse)... Encore des gens qui ne lisent pas les articles ah la la ! vilaine fille

      Supprimer
    2. Bonjour ! J'espère que tu pourras lire et répondre à mon message au milieu de tout ses commentaires é.è

      J'ignorais que le BTMS était occlusif (d'ailleurs, ton article m'a évité de l'acheter, merci ^^).
      Mais dans la plupart des recettes pour les cheveux (AS, masques, "crème de jour" capillaire), il est utilisé comme émulsifiant. Par quoi peut-on le remplacer ?

      Sur AZ, les cires émulsifiantes ne mentionnent pas une utilisation possible pour les cheveux alors j'hésite.
      Sur la fiche du Conditioner Emulsifier, j'ai vu qu'on pouvait l'associer à la cire n°2, est-ce que utiliser cette cire pour les cheveux ? Et peut-on l'utiliser sans le Conditioner Emulsifier ? (pour l'activer il faut modifier le ph des préparations, je n'ai pas envie de faire ce genre de manipulation, c'est pour ça que je n'utilise pas de produits qui le modifient, et même sans ça, je stresse à chaque contrôle du ph en fin de préparation xD)

      Merci d'avance pour ton aide :)

      Johanne

      Supprimer
    3. Oui tu peux ! :) Par contre évite la cire n°1.

      Supprimer
    4. le conditionneur emulsifieur est un tensioactif amphoténique; en milieu acide (lactique, citrique, vinaigre)il se comporte comme un cationique et démêle
      pour un as, autant utiliser de la mousse de babassu avec une eau vinaigrée ou citronnée, mais le conditionneur fera cet office dans les mêmes conditions; au choix selon tes stocks
      s'il s'agit de monter un masque (comme une mayonnaise), on peut utiliser la cire n°2 seule, mais il n'y aura pas d'effet démêlant

      Supprimer
    5. D'accord, merci beaucoup pour vos réponses =)

      Johanne

      Supprimer
  28. Je découvre pour le btms.jen ai utiliser pour faire les reçettes de la box capillaire de az ... Bon, je vais me méfier à l'avenir

    RépondreSupprimer
  29. coucou Pauline,
    j'ai posé directement la question à aroma zone et ils m'ont répondu :

    Bonjour Madame,
    Tous les amoniums quaternaires sont solubles dans l’eau. Il partira donc au lavage, surtout avec des shampoings contenant des agents tensioactifs.
    Espérant avoir répondu à votre demande,

    Cordialement

    Frédéric
    s, Expert matières premières végétales


    donc où t'es tu informée pour dire que le btms est insoluble dans l'eau et donc occlusif?
    franchement je suis perdue là! :S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dispersible dans l'eau mais pas soluble...
      http://www.makingcosmetics.com/CreamMaker-CAT-p39.html
      http://www.naturalwellbeing.com/learning-center/Behetrimorium_Methosulfate
      http://www.hairliciousinc.com/2013/06/ingredient-spotlight-pt-2.html
      http://www.salonnaturalsonline.com/behentrimonium-methosulfate/
      http://biobothe.free.fr/?cat=25

      Il est faux de dire que tous les quats sont solubles dans l'eau.. Le cetrimonium chloride par exemple ne l'est pas.. :/

      Supprimer
    2. C'est pas dans un shampooing qu'il est problématique mais dans les AS ou les sprays sans rinçage !
      Par contre c'est sûr que c'est toujours moins occlusif que le silicone.. Sauf en présence de gomme xanthane, gomme de guar ou autres épaississants :s

      Supprimer
    3. c'est l'alcool cetearique qui n'est pas soluble;on en débarrasse le btms en le chauffant à 70°c dans un bocal avec l'eau; au refroidissement, ledit alcool se fixe sur le verre
      toutefois, les tensioactifs cationiques sont à utiliser avec parcimonie et à bien rincer avant d'appliquer un shampoing et éviter les gélifiants et auront un effet désséchant sur le cheveu (expérience faite)

      Supprimer
    4. j'en laisse la responsabilité à aroma-zone
      un ta cationique+ un ta anionique donnent souvent un sel + une graisse insoluble
      dans ce cas, privilégier la mousse de babassu ou un décyl glucoside pour faire le shampoing; ils n'ont pas d'incompatibilité et ne coûtent pas plus cher

      Supprimer
    5. dans un des liens que tu m'as mis
      "http://www.salonnaturalsonline.com/behentrimonium-methosulfate/"
      il est bien dit que:
      "This sophisticated ingredient is a hair thickener that unlike most, does not cause build-up on the hair."
      Cet ingrédient sophistiqué est un épaississant de cheveux qui contrairement à la plupart, ne provoque pas d'accumulation sur les cheveux

      ce n'est donc pas un agent occlusif!

      si on veut jouer sur les mots ok s'il y en a dans ton AS mais qu'il n'y a pas de tensioactif, à ce moment là oui ça va rester sur tes cheveux. Si encore après tu utilises une crème sans rinçage, là oui ça va s'accumuler mais tout va partir au prochain shampoing, donc c'est pas grave! tu ne crois pas?

      Supprimer
    6. behentrimonium methosulfate en tant que molecule pure n'épaissit pas et ne laisse qu'une couche d'épaisseur nanométrique sur le cheveu et ne pose pas de problème tant que l'on ne shampoinne pas avec des ta anioniques (pas évident pour un shampoing), mais sent l'ammoniaque
      seulement, le btms d'aroma-zone c'est behentrimonium méthosulfate dissous dans du cetearyl alcohol qui, lui, est trés peu soluble à moins de 70°c et laisse sur le cheveu une couche de gel que seule une forte concentration de ta agressifs peut décaper
      on fait plus charitable pour les cheveux...

      Supprimer
  30. Bonjour Mini. Merci pour cet article très intéressant!

    Je comptais acheter du BTMS pour faire un après shampoing et l'avais sélectionné parce que j'avais cru comprendre que c'est un produit qui permet des émulsions faciles. Alors voilà ma question : qu'est ce que je pourrais utiliser comme produit pour remplacer le BTMS (qui ne fasse pas galérer au moment de l'émulsion), et qui ne nécessiterait pas de changement dans la recette d'après shampooing que je compte suivre? (je suis novice en tambouille donc je n'ose pas encore le faire en free style, et les histoires de PH etc me dépassent encore un peu).

    Merci d'avance!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si ton mélange est un peu acide (vinaigre, acide lactique ou jus de citron) tu auras un bon effet démêlant avec de la cire n°2 ou de la mousse de babassu
      une recette maison de démêlant: 100 ml d'eau + 1/2 cuillère à café de mousse de babassu et 2 cuillères à soupe de vinaigre; à utiliser dans les mêmes quantités qu'un as traditionnel et rincer ensuite

      Supprimer
    2. Super! Merci beaucoup pour ta réponse!! :)

      Supprimer
  31. Question bete mais le BTMS s'en va au shampoing ou nan ?
    Car j'utilise mes as en soin avant shampoing, je voulais donc savoir si dans ce cas aussi il est a banir ou non.
    Et par quoi dois-je remplacer le btms dans mes as maison ?
    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux le débarasser de l'alcool cétéarique en le mélangeant à de l'eau bouillante,et en faire un spray démêlant ou un assouplissant pour ta machine à laver
      continues de faire tes soins avant shampoing, à condition de bien rincer tes cheveux avant le shampoing sans sulfates voir l'article 10 shampoings naturels

      Supprimer
  32. Argh mais ... Je ... comment je fais pour me débarasser de 200g de BTMS alors ? Je peut pas le gaspiller !

    RépondreSupprimer
  33. monsieur Vausselin, pdg de aroma-zone se plaint de l'irruption de marques cosmétiques vendues par n'importe qui en ces termes
    Aujourd'hui le succès de la cosmétique BIO et de la cosmétique "maison" pousse de nombreuses personnes à se lancer dans ce métier... en marge de la légalité. Avant d'acheter et pour votre sécurité, vérifiez que ces entreprises sont déclarées en tant qu'établissement cosmétique.

    je lui soumets donc la question suivante:
    est-il plus responsable de pousser des demoiselles, baptisées "fées" à publier sans aucun contrôle des recettes à reproduire à la maison, ou de vendre des produits assemblés chez un façonnier reconnu et disposant des compétences requises?
    car, si je veux un jour sortir une ligne (ce que je ne ferai pas, le marché étant saturé), j'irai le faire produire chez Vandeputte à Mouscron, entreprise qui se charge de la moitié des marques distributeurs d' europe dans des conditions de sécurité équivalentes aux siennes, plutôt que de bricoler en sortant de chez Messemann (fabricant de ta)

    RépondreSupprimer
  34. un fournisseur allemand: gisellamanske.com
    on y trouve de la betaine et plusieurs sortes de lecithines pour formuler des aprés shampoings totalement bio (sans quats) et également des grosses présentations pour ateliers publics
    frais de port 9 euros pour 9 kg on est prié de savoir lire l'allemand
    pour chaque produit, les labels l'autorisant sont mentionnés

    RépondreSupprimer
  35. un site professionnel pour qui veut apprendre à formuler des cosmétiques (cours en ligne):
    //www.specialchem4cosmetics.com

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour, je ne comprends pas la réticence soudaine que l'on voit à propos du BTMS, de plus sur aucun site je trouve une vrai explication de la nocivité du BTMS, pourriez vous être plus explicite, car je ne comprends vraiment, pas s'il est si nocif, pourquoi le trouve t-on dans les cosmétiques bio, et autres boutiques telles que aromazone, j'attends votre réponse avec impatience,

    au plaisir de vous relire

    Ms kremisse

    RépondreSupprimer
  37. Coucou Mini. J'ai du btms acheté sur aroma zone mais je n'aime vraiment pas et ton article me pousse - encore plus - à m'en débarrassé. Mais j'ai peur concernant l'écologie si jeter le contenu à la poubelle serait une bonne idée... Ce n'est pas trop polluant ?
    Bisous passe une bonne journée !

    RépondreSupprimer
  38. qu'utilise tu alors? je pensais utiliser du btms pour me faire un après shampoing, et une crème anti rougeurs-couperose pour le visage... du coup j'hésite..

    RépondreSupprimer
  39. Oh bah mince alors, je viens juste de me tartiner de BTMS en après shampooing suite à une recette où j'ai confondu BTMS et olivem 1000 (j'ai fais plusieurs recettes à la suite, et ai utilisé le BTMS de la recette précédente dont la boîte était toujours sur la table.
    Bon pour le coup j'ai les cheveux tout doux, mais alors ils sont mega raplapla! Bon bah je vais l'utiliser avec parcimonie, finir ma boîte et puis je n'en rachèterai pas.
    On peut donc le remplacer par l'olivem 1000 alors, c'est ça?

    RépondreSupprimer
  40. je voulais te poser une question ( et une idée d'article ) vu que beaucoup de recettes proposé par aroma-zone et autres contiennent les btms honeyquats etc ...et que beaucoup de débutantes ne savent pas par quels "bons" ingrédients les remplacer, pourrait tu nous dire si on peut s'en passer dans certaine recettes ou si on peut les remplacer :) ( la flemme d’écrire désolé pour les fautes )

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour, il semblerait que l'huile de pracaxi peut remplacer le BTMS ? Est-ce bien vrai?

    RépondreSupprimer
  42. Le phenoxyethanol n'est pas qu'irritant...!

    RépondreSupprimer
  43. bonjour et merci pour ce bel article et pour ses compléments en commentaire, instructifs ! j'ai trouvé ici plein de bon sens!
    j'ai noté moi aussi l'effet particulièrement filmogéne et difficile à rincer de l’alcool cétéarylique et j'envisage aussi d'abandonner le BTSM que j'utilise jusque là en après shampoing solide 2 fois par mois mais dans une autre formule,par quoi le remplacer (l' alcool cétéa)dans ma crème capillaire à la lécithine de soja 6%(granules) + 3% alcool cétéarylique? un émulsifiant , type olivem 1000 ?, mais dans ce cas le cétéaryl olivate peut il présenter le même type d'inconvénient (il n'est pas un alcool gras du coup ?), un autre agent de texture , lequel ?
    je pense aussi au conditionneur végétal ( lechitin + alcool cétéarylique encore une fois) qu'en pensez vous ? dernière question, un soin au hénné neutre(fait avant) peut il constituer un rempart contre l'accroche de l'acool cétéa ou au contraire serait il un facteur aggravant ( étouffement total du cheveux) ?..sinon j'envisage de passer au lait d'avoine maison + carraghéanne pour retrouver cette force démélante.... j’espère que vous pourrez me répondre a ce sujet car tout ça m’interroge

    RépondreSupprimer

Cet article vous a t-il plu ? N'hésitez pas à réagir, donner votre avis, toutes vos remarques m'aident à construire et améliorer mon blog. Je lis attentivement toutes vos suggestions et je réponds à vos questions le plus vite possible !
Vous avez un blog ? Laissez-moi votre lien !

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...