vendredi 10 octobre 2014

L'analyse : 9 produits greenwashing décryptés... à éviter.

Le greenwashing est partout, de plus en plus. On donne un faux aspect naturel à des produits conventionnels pour les faire surfer sur la vague du bio. Pour découvrir ce qu'est le greenwashing et comment le repérer, vous pouvez consulter cet article : comment repérer un faux produit naturel. Après la théorie, la pratique : nous allons analyser neuf produits usant typiquement du greenwashing.

  9 produits greenwashing décryptés... à éviter.  




Vous allez le voir, dans cet article, on va retrouver les mêmes ingrédients toxiques dans la plupart des produits. Des agents occlusifs ayant le même effet que le silicone mais sans en être, des conservateurs dangereux, des produits tout sauf écologiques... Rien de naturel, rien de bio. Et surtout, rien de sain à long terme... Cet article a été réalisé à l'aide de connaissances personnelles acquises en trois ans de blogging et de passion pour les cosmétiques ainsi que des sources suivantes : wikipédia, EWG skindeep, et L'observatoire des cosmétiques. Une simple recherche google sur chacun des ingrédients dénoncés dans cet article permet de voir qu'ils sont effectivement dangereux, toxiques et déconseillés.  Aucune volonté de diffamation donc, je ne fais que regrouper des informations à la portée de tous et les diffuser. Les produits greenwashing ne sont pas meilleurs que les produits conventionnels, pas même "un peu moins toxiques", on retrouve les mêmes ingrédients problématiques, il y a simplement des ingrédients ajoutés comme des huiles, des beurres, des extraits végétaux... Pour camoufler le reste.


Après-shampoing aux fibres de lin, Klorane.

Ingrédients (INCI) : Water (Aqua), Vinegar (Acetum), Inulin, Peg-40 Hydrogenated Castor Oil, Hydroxypropyl Guar Hydroxypropyltrimonum Chloride, Ceteareth-33, Cetearyl Alcohol, Cetrimonium Chloride, Fragrance (Parfum), Hydroxyethylcellulose, Limonene, Linum Usitatissimum (Linseed) Seed Extract (Linum Usitatissimum Seed Extract)), Phenoxyethanol, Potassium Sorbate, Propylene Glycol, Sclerotium Gum.

Cette marque a toujours fait l'usage de silicones et contourne maintenant le problème en remplaçant ces derniers par des ammoniums quaternaires. Puis, souvenons-nous de leur gamme à l'huile de vison, une graisse animale, produit de la souffrance et de traitements atroces infligés aux animaux.

"Sans silicones" mais avec des PEG (polyéthylène glycol, composé éthoxylé au procédé de fabrication polluant et dangereux), des ammoniums quaternaires et de la cellulose... "Sans parabens" mais avec du phenoxyethanol, conservateur cancérigène qui n'a rien à leur envier... Et ce "soin" contient aussi du propylène glycol, irritant pour la peau. De plus, la proportion d'eau est énorme, et la proportion d'ingrédients actifs, ridicule voire quasi-nulle.

Shampoing Pure 0%, Timotei.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Sodium Laureth Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Sodium Chloride, Camellia Sinensis Leaf Extract, Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Parfum, Maltodextrin, Disodium EDTA, PPG-12, Citric Acid, Sodium Hydroxide, Sodium Benzoate, Butylphenyl Methylpropional, Geraniol, Hexyl Cinnamal, Limonene, Linalool

Ce shampoing est prétendument "aux extraits de thé vert bio". Le terme bio attire tout de suite l'oeil ainsi que le packaging épuré. Les deux sont particulièrement trompeurs. Or bien sûr, pas de label, et pour cause ; ce shampoing contient un ammonium quaternaire (gomme de guar cationique, ou quaternisée) le guar hydroxypropyltrimonium chloride, mais aussi et surtout un conservateur très nocif,

le butylphenyl methylpropional, (aussi appelé lilial, associé à des allergies de contact et de l'eczéma...) accompagné d'un autre conservateur dangereux et allergisant, l'hexyl cinnamal. Sans oublier le fait que le tensioactif (l'agent lavant) de ce shampoing n'est autre que le sodium laureth sulfate, l'un des détergents les plus agressifs et irritants pour le cuir chevelu.

Masque nutri-réparateur, Yves Rocher.

Ingrédients (INCI) : Aqua (Water), Cetearyl Alcohol, Glyceryl Stearate, Distearoethyl Hydroxyethylmonium Methosulfate, Butyrospermum Parkii (Shea Butter), Parfum (Fragrance), Cetearyl Glucoside, Sodium Benzoate, Avena Sativa (Oat), Citric Acid, Amyl Cinnamal, Linalool, Salicylic Acid, Hexyl Cinnamal, Butylphenyl Methylpropional, Cinnamyl Alcohol, Cananga Odorata (Ylang Ylang) Flower Oil.

Ce produit soit-disant naturel présente pas moins de 7 ingrédients en commun avec un après-shampoing... Saint-Algue Syoss. Les conservateurs et autres agents masquants utilisés sont catastrophiques. 

On retrouve le lilial et l'hexyl cinnamal, et on y ajoute le cinnamyl alcohol, un agent servant à masquer les odeurs, reconnu toxique pour le système immunitaire et allergène. On trouve également de l'amyl cinnamal, un ingrédient entrant dans la composition des fragrances, pouvant causer allergies et eczéma. Et bien sûr, en substitut de silicone, un ammonium quaternaire pour le faux effet "réparateur", car comme on le sait, un cheveu ne se répare pas ! Cet agent est occlusif, anti-statique et "conditionnant" exactement comme le silicone.



Shampoing doux amande et miel, Corine de Farme.



Ingrédients (INCI) : Aqua, Sodium Laureth Sulfate, Sodium Chloride, Glycerin, Peg-7 Glyceryl Cocoate, Cocamidopropyl Betaine, Parfum, Styrene/Acrylates Copolymer, Polyquaternium-22, Citric Acid, Peg-150 Pentaerythrityl Tetrastearate, Sodium Benzoate, Peg-6 Caprylic/Capric Glycerides, Magnesium Nitrate, Sodium Hydroxide, Mel Extract, Sodium Lauryl Sulfate, Magnesium Aluminum Silicate, Prunus Amygdalus Dulcis Fruit Extract, Methylchloroisothiazolinone, Magnesium Chloride, Potassium Sorbate, Xanthan Gum, Methylisothiazolinone, Sorbic Acid.

Cette marque est aussi bien connue dans le fabuleux univers du greenwashing. Imitations de labels avec des petites mentions cerclées "95% naturel"...

Des arguments de vente portant à croire que les produits sont sains et naturels... Alors que comme vous pouvez le voir, on y trouve une profusion assez impressionnante d'ingrédients synthétiques et nocifs. Des tensioactifs agressifs, des composés éthoxylés (PEG) ainsi que des substituts de silicone (polyquaternium-22), et deux conservateurs contenant de l'isothiazolinone, dont la toxicité est reconnue. Irritant pour la peau, les yeux, les muqueuses... Et possiblement neurotoxique selon EWG. On trouve comme promis du miel et de l'amande, probablement à hauteur de 0,5% environ... Puisqu'ils arrivent après le sodium hydroxide (soude caustique) qui sert de correcteur de pH et est donc présent en infime quantité. Or les ingrédients sont classés par ordre de quantité, du plus présent au moins présent dans la liste. Sauf en dessous de 1%, et les fabricants profitent de ce détail pour faire "remonter" un peu les extraits naturels dans la liste. Je vous laisse imaginer la possible quantité de miel et d'amande dans ce shampoing...

Après-shampoing Rafistoleur, Lush.

Ingrédients (INCI) : Agar Agar gel, Propylene Glycol, Soya Milk, Cetearyl Alcohol & Sodium Lauryl Sulfate, Fresh Cantaloupe Melon, Organic Extra Virgin Olive Oil, Perfume, Organic Yoghurt, Organic Avocado Oil, Lanolin, Cetearyl Alcohol, Organic Jojoba Oil, Synthetic Musk, Violet Leaf Absolute, Orange Flower Absolute, Neroli Oil, Methyl Ionone, Cetrimonium Bromide, Methylparaben, Propylparaben.

Lush est la marque de référence quand on commence à s'intéresser au sans silicone, sans sulfates, et pourtant... Ces produits sont bien loin d'être sains. Sensés être frais, ils se conservent pourtant plusieurs mois et contiennent des ingrédients toxiques.

Notamment les parabens, perturbateurs endocriniens bien connus... On y trouve également du propylène glycol en première ligne (irritant), un mélange d'alcool cétéarylique et de sodium lauryl sulfate en tant que conditionneur / tensioactif (irritant également, décapant...) qui en fait un produit bien plus proche du shampoing... Et également un ammonium quaternaire (cetrimonium bromide) qui est à la fois un agent conditionnant occlusif et... un biocide. Aussi néfaste pour nous que pour la faune aquatique... On trouve également de la lanoline, une sorte de sébum récupéré dans la laine des moutons. Décidément, étrange pour une marque qui défendrait les animaux.

Masque beurre nutrition Rainforest, The Body Shop.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cetearyl Alcohol, Distearoylethyl Hydroxyethylmonium Methosulfate, Olea Europaea Fruit Oil, Parfum, Phenoxyethanol, Cetyl Esters, Glycerin, Schinziophyton Rautanenii Kernel Oil, Benzoic Acid, Caprylyl Glycol, Salicylic Acid, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Mel, Pentaclethra Macroloba Seed Oil, Sodium Benzoate, Tocopherol.

Ce masque sans silicone contient, bien évidemment, des agents occlusifs ; ici des ammoniums quaternaires. Un ingrédient que l'on a retrouvé précédemment à plusieurs reprises. Ce qui apportera le même effet... Et bien sûr, en tant que conservateur, du phenoxyethanol.

La composition résumée de ce masque serait : de l'eau, un alcool gras, un quat, un peu d'huile pour faire joli, du parfum et un conservateur. Rien de très transcendant... Et l'huile naturelle la plus présente est une bête huile d'olive, on est bien loin de la rainforest exotique et des huiles mises en avant (pracaxi et manketti) qui elles arrivent à moins de 1% dans la composition (puisque derrière le phenoxyethanol)...

Shampoing couleur Delicate care Biolage, Matrix.

Ingrédients (INCI) : Water, Sodium Cocoyl Isethionate, Sodium Lauryl Sulfoacetate, Disodium Laureth Sulfosuccinate, Sodium Lauryl Sarcosinate, Cocamidopropyl Betaine, Glycol Distearate, Glycereth-26, Decyl Glucoside, Fragrance, PPG-5-Ceteth-20, Divinyldimethicone/Dimethicone Copolymer, Amodimethicone, Polyquaternium-7, Polyquaternium–10, PPG-55 Propylene Glycol Oleate, Propylene Glycol, Carbomer, C11-15 Pareth-7, Argania Spinosa Oil, Glycerin, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Limonene, Trideceth-12, Laureth-9, Euterpe Oleracea Pulp Powder, C12-12 Pareth-23, Hexyl Cinnamal, C-12-13-Pareth-3, Coumarin, Linalool, Butylphenyl Methylpropional, Enzyl Alcohol, Hydroxycitronellal, Amyl Cinnamal, Methylchloroisothazolinone, Methylsothiazolinone, Sodium Hydroxide, Citric Acid

La gamme Biolage de chez Matrix est utilisée et vendue dans des salons de coiffure qui se prétendent et s'auto-proclament "salon bio", ou "salon de coiffure naturel". Ce n'est hélas pas le cas, et les coiffeurs aussi se mettent au greenwashing. Pour l'anecdote, je suis passée devant un salon de coiffure au nom évocateur (Naturel, verdure...) à Saint-Etienne, décoré avec du vert, du bambou, des tapis tissés... Et dans la vitrine, des produits Kérastase et Matrix étaient fièrement exposés ainsi que des colorations Inoa qui n'ont, elles non plus, rien de naturel. Ce genre de pratique mensongère et trompeuse me choque. Mais passons au produit...
On y trouve pas moins de 8 composés éthoxylés (PEG) qui sont, rappelons-le, fabriqués à partir d'oxyde d'éthylène (gaz hautement toxique). Mais aussi 4 silicones et autres agents occlusifs, et 5 agents toxiques dont au moins 3 conservateurs dangereux... L'ethylhexyl methoxycinnamate, ou octinoxate, est un perturbateur endocrinien. Il sert à bloquer les UV, c'est courant dans un shampoing spécial couleur, mais en réalité parfaitement inutile... Ah oui et bien sûr, les tensioactifs utilisés sont bien peu recommandables...

Sérum réparateur pointes Phytokératine, Phyto.

Ingrédients (INCI) :  Viola Tricolor Extract, Orbignya Speciosa Kernel Oil, Cetearyl Alcohol, Aqua, Polyquaternium-37, Gossypum Herbaceum (Cotton) Seed Oil, Isodecyl Neopentanoate, Behentrimonium Methosulfate, Glycerin, Punica Granatum Seed Extract, Parfum (Fragrance), Caprylic/Capric Triglyceride, Astrocaryum Murumuru Seed Butter, Hydrolized Sericin, Hydrolized Corn Protein, Hydrolized Soy Protein, Hydrolized Wheat Protein, Hydrolized Hyaluronic Acid, Butylene Glycol, Pentylene Glycol, Hydroxypropyl Trimonium Honey, Silica Dimethyl Silylate, A6tellocollagen, Potassium Sorbate, Chitosan, Tocopherol, Sphingolipids, Cyclodextrin, Dextrin, Chlorphenesin, Methylisothiazolinone, Phenoxyethanol.

Ce sérum ne répare bien évidemment pas les cheveux, mais surtout, il n'est pas naturel malgré ce que la marque et le packaging laissent penser.

Comme dans la plupart des produits vendus très cher, on trouve une longue liste d'ingrédients, afin de faire croire au consommateur qu'il achète un produit bien riche et bien rempli d'actifs naturels. Or, le cinquième ingrédient est un quat, agent occlusif substituant le silicone, qui se dose généralement entre 1 et 3% dans ce genre de produits. Finalement, la proportion d'ingrédients naturels est, encore une fois, bien faible. Au rang des conservateurs, c'est assez effroyable ; on voit de nouveau la clique phenoxyethanol / isothiazolinone à laquelle viennent s'ajouter le butylène glycol et la chlorphénesine, qui fait partie de la famille des glycols et est proche du propylène glycol. Il y a également présence de pentylene glycol, un solvant synthétique.

Masque nutrition aux 2 huiles, Le Petit Marseillais.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cetearyl Alcohol, Glycerin, Behentrimonium Chloride, Oleic/Linoleic/Linolenic Polyglycerides, Argania Spinosa Kernel Oil, Butyrospermum Parkii Oil, Polyester-11, Polyquaternium-22, Isopropyl Alcohol, Hydroxyethylcellulose, Citric Acid, Sodium Benzoate, Parfum, Benzyl Salicylate, Hexyl Cinnamal, Limonene, Linalool, Cl 15985, Cl 19140.

Je pense que vous connaissez les publicités de cette marque et le slogan "restez nature" qui mériterait d'être suivi d'un "ou pas".

Il est assez facile de résumer la composition de ce masque ; de l'eau, des émollients, un agent façon silicone et des colorants, et hop, c'est fini. On ajoute les deux huiles promises pour ne pas trop faire de publicité mensongère et on met des colorants pour donner l'impression qu'il y a beaucoup d'huiles. Mais comme vous pouvez le voir, on retrouve toujours les mêmes agents occlusifs, les mêmes conservateurs toxiques et les mêmes additifs.

Le principe du greenwashing est toujours le même ; faire du bourrage de crâne publicitaire jusqu'à ce que, dans l'esprit du consommateur, un produit ait une image champêtre, naturelle, saine, alors qu'il s'agit d'un bête produit de grande distribution qui ne pourrait dans aucun monde bénéficier d'un quelconque label bio, aussi laxiste soit-il. Vous en avez ici quelques exemples mais bien sûr, les faux produits naturels sont nombreux et la seule garantie pour les éviter est bien sûr la présence d'un vrai label : Cosmébio, Nature & progrès, Natrue ou BDIH sont une garantie d'excellence.

Avez-vous déjà testé l'un ou plusieurs de ces produits ?
Connaissez-vous des personnes qui considèrent que ces produits sont naturels ?

85 commentaires :

  1. Merci pour cet article très intéressant comme toujours! C'est grâce à toi que je suis passée au bio pour mes cheveux! D'ailleurs je m'étais complètement faite avoir par le greenwashing puisque j'avais acheté le masque furterer karité (ben oui, il est vert, donc dans ma tête c'était naturel...quelle imbécile.. :) ) Heureusement que ton blog existe pour nous orienter un peu. Du coup j'ai suivi tes conseils et maintenant c'est lavera, et la boutique de l'abeille! Je dois avouer que tu as sauvé mes cheveux ;) Donc encore merci pour ton blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Elise ! C'est vrai qu'on se fait facilement avoir mais, petit indice, même quand on ne sait pas décrypter toute une compo, il faut au moins savoir repérer les mauvais conservateurs, il y en a toujours dans ce genre de produit !

      Supprimer
    2. Bonjour !
      Je débute tout juste dans "le naturel " et je te remercie bcp pour cette mine d'informations ! C'est très bien fait ! Tu va devenir ma Bible ! ;-)

      Supprimer
  2. Coucou !

    Ah le greenwashing qui ne s'est pas fait avoir .... en tout cas au début je tombais en plein dedans ... trop naïve -_-
    Pis un jour on prends conscience que pour les grosses marques l'argent est le plus important ... alors on apprends a lire les compos (suis pas encore experte mais je me débrouille déjà mieux) En tout cas c'est fini je ne tombe plus dans le panneau !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai failli acheter le rafistoleur ! Je l'ai choisi chez Lush, sans même regarder les ingrédients (Lush c'est censé être naturel, non ?) Et puis en faisant la queue pour payer (dieu merci elle était longue) je jette un oeil sur la compo : parabens ! Alors que je n'en utilise plus depuis deux ans. J'ai reposé et je suis partie (la vendeuse a dû me prendre pour une folle, c'était mon tour de payer ;-) Moralité : ne faire confiance à aucune marque et se faire son propre avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a eu un reportage très intéressant il y a quelques mois, notamment sur Lush, sur le côté greenwashing justement, il faudrait que je retrouve le reportage ! Mais les vendeuses sont formées pour raconter n'importe quoi qui puisse rassurer le consommateur, du genre "il y a des parabens dans les fraises alors les parabens c'est naturel"...

      Supprimer
    2. Cest celui ci les filles

      http://m.youtube.com/watch?v=wjZbuuHNFu8

      Supprimer
    3. Coucou les filles cest le reportage gel douche s'abstenir.
      Ma pauvre sœur est tombée dans le panneau en voulant bien faire et acheter du naturel ce à quoi je l'habitue depuis quelque mois. Quand elle m'a montré la compo du timotei jlui ai dit mauvaise pioche cest du greenwashing. Merci pauline. Bisous Anne

      http://m.youtube.com/watch?v=wjZbuuHNFu8

      Supprimer
  4. Ah merci pour cet article ! Tellement bien fait et dit ....
    Je partage de ce pas avec toutes mes amies a qui je rabâche la même chose depuis des lustres et qui ne veulent pas m'entendre ....... ;)
    Et n'empêche, ça fait peur quand même !!!!
    Cameline

    RépondreSupprimer
  5. Super intéressant ton article et hyper instructif! Merci ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Salut Mini, j'utilise actuellement un gel douche soi-disant bio à 99,5%...
    Je suis très sceptique, peux-tu me donner ton avis stp ?

    http://www.beaute-addict.com/produit-bain/ushuaia_douche-adoucissante-vanille-bio-de-madagascar/

    Merci,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant la compo sur le net, j'ai trouvé ça (observatoire des cosmétiques) :
      http://www.observatoiredescosmetiques.com/produit-cosmetique/ushuaia/bio/douche-adoucissante-vanille-bio-de-madagascar-277
      descends un peu la page, clique sur ingrédients, et... FUIS !

      Supprimer
  7. Encore un article que je vais partager sur ma page !
    J'aime beaucoup quand tu fais ce genre d'article avec analyses de compo (même si je suppose que tu prend un risque qu'une marque te tombe dessus non?)

    La plus grosse blague là dedans reste Lush et le coup du sébum issus de la laine de mouton... Quand je pense que l'autre jour on m'a dit que je faisais que casser du sucre du le dos et la marque et tout pour dire qu'elle n'a pas grand chose de naturel, qu'ils font du greenwashing et qu'ils font passer leurs produits "frais et fait main" pour des trucs naturel (ben oui, si c'est frais et fais main, c'est forcément clean selon les gens...)

    Et vu l'image utilisée pour ton montage, je pense qu'on peut clairement dire que la marque Macadamia est du même accable. (et je suppose que tout ce qui est marque type rené furterer, leonor greyl, christophe robin dont certaines youtubeuses/bloggeuses nous rabattes les oreilles en les classant comme produit aux compos "relativement clean" c'est le même genre, non?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Oui exactement toutes les marques que tu as citées sont dans la même catégorie..! En même temps les Youtubeuses en question emploient le terme "bio" pour un peu tout et n'importe quoi tant que c'est vert avec des petites fleurs... :/

      Supprimer
    2. Disons que dés que sur l'étiquette c'est dit "sans sulfate, sans paraben, sans silicone", ça va pas plus loin et ça le déclare bio souvent...
      Surtout que ces marques là coûtent (très/trop) cher je trouve et qu'à les vendre comme "les produits bio trop bien à utiliser" il y a plein de jeunes personnes un peu naïves, persuadée que ces youtubeuses ont la sainte parole que du coup, elles n'hésite pas à les acheter parce qu'on leur a dit qu'ils sont trop bien, bio, respectueux du cheveux ou je ne sais quoi...

      Supprimer
    3. il faut bien faire la retape pour remplir à l' oeil son armoire à cosmétiques....
      la pluppart ne se rendent pas compte qu' elles sont le jouet des services com

      Supprimer
  8. s' il s' agit de démêler dans les cas difficiles (cheveux afro), autant se contenter d' eau et d' un quat simple (behentrimonium methosulfate ou cetrimonium chloride)
    le même quat pouvant être utilisé pour monter les masques
    et ce, uniquement là où le naturel ne suffit pas
    je ne vois pas l' intéret d'autant entasser d' ingrédients

    RépondreSupprimer
  9. Merci c'est super instructif ! Pourrais tu me donner ton avis sur l'après shampoing grand format de lovéa ? ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention à Lovéa, cette marque fabrique des produits capillaires bio et non bio, toujours vérifier que les produits en question sont bien certifiés! Car ceux qui ne le sont pas n'ont pas une meilleure compo que des produits L'Oréal et cie.

      Supprimer
    2. Oui je pense qu'il est mauvais aussi mais je voudrait être sûre y a marqué 95 % naturel (je sais qu'il y a pas le logo :)) http://2.bp.blogspot.com/-mmJxNpOOh7E/UqNvfR6z-yI/AAAAAAAAcjU/-uKQvN5tXuI/s640/IMG_5791.JPG je pense que c'est du greenwashing aussi ! =)

      Supprimer
    3. voici la formule:Aqua (water), carthamus tinctorius seed oil* (carthamus tinctorius (safflower) seed oil), butirospermum parkii butter extract* (butirospermum parkii (shea) butter extract), betaine, glyceryl stearate citrate, glycerin, coco-betaine, sesamum indicum oil* (sesamum indicum (sesame) seed oil), dicaprylyl ether, decyl glucoside, polyglyceryl-2 sesquiisostearate, cetearyl alcohol, aloe barbadensis leaf juice powder*, cetearyl olivate, sorbitan olivate, glyceryl oleate, mannan, tocopherol, tocopheryl acetate, cetearyl glucoside, parfum (fragrance), sodium chloride, citric acid, glyceryl caprylate, polyepsilon-lysine, dehydroacetic acid, benzyl alcohol, benzoic acid, linalool.* Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique
      99,1 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle
      18 % du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

      ce n' est pas du bio, mais pas franchement de gros mots; pourqoi de l' acide benzoique en sus du cosgard?
      le tensio actif démêlant, c' est le cocobetaine en milieu acide
      beaucoup de dérivés d' acide stéarique; je crains un démêlage humide difficile
      on pourrait cosméter une formule avec une mayonnaise de mousse de babassu et de beurre de karité en excédent de mousse de babassu et un peu d' acide

      Supprimer
  10. C'est vrai que je parviens à savoir vite si le produit fait parti d'un beau Greenwashing souvent en vérifiant les conservateurs. C'est le plus simple. Mais malheureusement je ne suis pas omnisciente et certaines compositions sont plus compliquées à décrypter sans l'aide d'internet. Du coup je fais toujours une recherche sérieuse sur le net avant d'acheter n'importe quel produit ou lorsque j'en ai vu un qui a l'air bien en magasin, j'attends de revenir à la maison pour vérifier^^. Mais maintenant en ce qui concerne les shampoings, maquillages et autres, je me les fait moi-même avec des ingredients entièrement naturels. Je n'utilise même plus des ingrédients un peu sophistiqués type ceux d'aromazone comme le conditioner emulsifier par exemple. Je me suis rendue compte que j'en avais pas besoin et que ça me revenait un peu cher finalement. Et parfois quelques petits scandales peuvent éclater, comme ce fut le cas du BTMS. Pis en Australie il n'y a pas tout ça, ça résoud vite la question XD.
    Donc les seuls produits dont je vérifie soigneusement la compo reste le dentifrice et le savon de castille ou de marseille. C'est tout. Et c'est juste parce que j'ai la flemme de les produire^^.

    En tout cas merci infiniment pour ce genre d'article, ça nous aide vraiment au quotidien ! Surtout l'explication du pourquoi de chaque ingrédient, le code couleur et sa catégorie, cela nous permet de développer plus facilement notre reflexion et notre dextérité au sujet des étiquettes et des procédés de fabrication. Merci encore Pauline.

    RépondreSupprimer
  11. Oups, correction : J'achète aussi évidemment un shampoing bio pour alterner avec des shampoings entièrement naturels^^ Mais dûr d'en trouver dans ce pays. Sinon j'étais fan du SCI, le seul ingrédient chimique/ naturel que je me permettais sur Aromazone. Je n'ai pas trouvé mieux à ce jour car je pouvais faire mon shampoing (moussant et qui enlève efficacement les bains de beurre ou huile) entièrement adaptable sans abîmer mes cheveux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, comment procèdes tu Nouillémie pour faire ton shampoing au sci ? Merci beaucoup Mini pour nombre de tes articles ! corinne

      Supprimer
    2. soit tu fais un shampoing en pain; tu prends une recette chez aroma-zone et tu remplaces le sodium coco sulfate par du sci
      soit tu refais la recette d' un mec: sci 10g, eau 100g mousse de babassu 1 cuillère à café, cosgard 20 gouttes
      on mélange vigoureusement le sci à l' eau bouillante, puis on ajoute le reste
      ça peut figer en dessous de 21°c, mais il suffit de réchauffer et de bien agiter

      Supprimer
    3. Bonjour ! Cela dépend si tu souhaites un shampoing liquide ou solide (très pratique en voyage d'ailleurs, c'est celui que je préfère). Je vais d'ailleurs en faire assez prochainement un article ;)

      Shampoing liquide selon la recette mise au point par Chamane (http://chamanedaniel.canalblog.com/archives/2014/05/02/29787388.html) :
      "- eau 100 ml
      - sci 15g
      - huile 1 à 2 cuillères à café (selon l'état de sécheresse des cheveux)
      Mélanger le sci à l'eau bouillante; laisser refroidir et prendre.
      Ajouter ensuite l'huile et 20 gouttes de cosgard (conservateur) et battre avec le mélange; laisser reposer quelques heures (on peut rebattre entre deux) puis embouteiller."

      Shampoing solide, ma recette générale pour une barre de 80gr :
      - 50 gr de SCI
      - 8 gr d'eau (ou de thé de ton choix)
      - 5gr d'huile végétale
      - 8gr de poudre végétale (ortie, henné, shikakai, ect...)
      Facultatif :
      - 5 à 8 gr d'une autre huile ou de beurre végétal si tes cheveux sont secs. Perso, j'ai déjà fait avec de l'aloe vera, ça a marché ;)
      - quelques gouttes d'huile essentielle au choix pour odeur et recherche de soin plus particulier
      - de la vitamine E pour la conservation et son effet soin des cheveux.
      On fait fondre au bain marie l'eau/SCI/huile ou beurre. Une fois fondu et hors du feu, on ajoutes la poudre (et l'huile essentielle ou la vitamine E si on a décidé d'en mettre). On mélange bien à chaque ajoût hors du feu, on dispose la pâte dans un moule (souvent ils sont à 80gr), on lisse bien le dessus et on dispose le tout dans le congélo pendant 30 min. Après ça, on démoule puis on laisse reposer 2 à 3 jours sur du sopalin. Et voilà. En gardant cette base, on peut vite devenir créatif et s'amuser à se faire des shampoings solides colorés, parfumés, aux propriétés différentes selon les huiles ou ajouts.

      Supprimer
    4. Formidable Nouillèmie, ta réponse est super précise, c'est vraiment très gentil. Mon souhait serait le water only mais en attendant je vais peut être envisager le sci, au plus simple possible et avec le moins d'ingrédient possible - donc plutôt en solide ça minimise les conservateurs je pense.
      Merci beaucoup à vous deux. corinne

      Supprimer
  12. Si je peux me permettre, voilà la compo :

    Attention, ce n'est pas bio à 99,5% mais naturel à 99,5% ! Les ingrédients marqués d'une étoile sont eux d'origine biologique :

    - Aqua / Water (eau) ,
    - Sucrose (ni plus ni moins que du sucre !)*,
    - Sodium lauryl sulfate (un tensioactif irritant, perso je ne le supporte pas) ,
    - Sodium chloride (du sel),
    - Decyl glucoside (un tensioactif doux issu d'alcools gras et de sucre s'il est végétal),
    - Glycerin (de la glycérine)
    - Linalool (un composé d'huile essentielle ou de parfum, à l'odeur plutôt fleurie, mais potentiellement allergisant.)
    - Parfum / Fragrance (parfum)
    - Salicylic acid, (de l'acide salicylique, qui est probablement utilisé comme co-conservateur)
    - Sodium benzoate, (un conservateur plutôt bon)
    - Vanilla planifolia extract / Vanilla planifolia fruit extract*, (de l'extrait de vanille, naturel et bio)
    - Sodium hydroxide, (de la soude caustique, comme celle pour faire les savons, utilisée probablement dans la formule pour équilibrer le pH, ou est un composant mineur d'un des tensioactifs)
    - Limonene, (pareil que le Linalool, mais présent dans les agrumes en particulier. Potentiellement allergisant)
    - Citric acid, (acide citrique, pour le pH)
    - Polyglyceryl-10 laurate, (un emulsifiant, noté +++ sur la verité sur les cosmétiques)
    - Benzyl alcohol (un composé conservateur qu'on retrouve dans les huiles essentielles, bien supporté par la plupart des gens mais potentiellement irritant et allergisant, autorisé en bio)

    Les seuls ingrédients bio sont le sucre et l'extrait de vanille.

    Personnellement je trouve la compo moyenne, pas "bonne" mais pas horrible non plus, mais le SLS fait que je ne l'achèterais pas. (de toute façon moi c'est 100% savons maison ^^). Mais ce n'est pas une marque réputée pour ses compo clean ou naturelles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut zut zut, j'ai pas répondu directement au commentaire !
      C'était en réponse à Lou10 par rapport à la compo du gel douche Ushuaia à la Vanille...

      Supprimer
  13. C'est dingue comme on peut nous prendre pour des "cons". Oups je suis vulgaire mais c'est réellement le cas... Malheureusement, quand on y connait rien on se laisse facilement avoir... C'était mon cas avant de me pencher sérieusement sur les compositions! Maintenant c'est terminé!!! Merci le site "la vérité sur les cosmétiques", une mine d'or pour moi pour vérifier mes produits :)

    RépondreSupprimer
  14. Ca me fait penser à une discussion que j'ai eu l'autre jour avec ma tante qui me dit "Non, moi de toute façon j'utilise le petit marseillais, c'est naturel" ce a quoi je répond qu'il ne faut pas s'y fier car en decryptant la compo c'est loin d'être naturel, mais je n'ai pas eu gain de cause puisqu'elle a répondu dans sa barbe "si, si c'est naturel" les gens avalent vraiment tout ce qu'ils disent a la tv et moi dans la famille je passe pour une illuminée depuis que j'utilises des produits bio ou naturels et que j'ai changé d'alimentation ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certaines personnes, beaucoup même, sont attirées par le naturel mais ultra fermées au bio ! C'est à la fois étonnant et très dommage...!

      Supprimer
    2. attention, un peu hippie mais pas trop ! non mais.

      Supprimer
    3. Bah c'est l'idée hein...
      Perso je ne suis en rien comme Mini, j'aime mon "luxe" et la "facilité" des produits de proximité... à part pour les cheveux.
      Si je n'avais pas perdu la moitié de ma gouffe il y a trois ans, je ne me serais même jamais intéressée au naturel. C'est triste certes, mais je le vivais très bien avant, même avec mes produits caca.
      C'est la maladie qui m'a fait perdre mes cheveux, pas les produits Lolréal. Même si je les abhorre aujourd'hui et que je n'en utiliserais sous aucun prix, pendant 20 ans je m'en satisfaisais et ils n'ont pas empêché mes cheveux de pousser, à 15cm d'épaisseur, jusqu'à mes reins (longueur à laquelle j'ai coupé, n'ayant pas laissé pousser davantage).
      Je n'utilise que du naturel pour mes cheveux (et à 60% pour le make up), puisque je fais maintenant mes propres tambouilles, mais pour le corps, par exemple, je m'en "fous"...
      L'on serait tous, et je dis bien tous, au naturel, s'il était aussi accessible que le cacaskopf et autres cacas. :/
      Et c'est pareil pour tous les sujets, comme l'alimentation... Si tout était aussi accessible et au même prix que les horreurs qu'on trouve aujourd'hui, bah on serait tous au sain.
      Comme en Suède, Dieu que j'aime ce pays... m'enfin bref.

      Supprimer
    4. Le naturel ne coute pas si cher que ça... à partir du moment où on a trouvé une bonne routine : dans une ancienne vie, je faisais 1 shampoo grande surface ET 1 après shampoo PAR JOUR!!! Aujourd'hui, je fais 1 shampoo bio et un lavage aux noix PAR SEMAINE et en après shampooing, une crème d'avoine faite maison.... Mon budget cheveux a largement baissé mais je suis passée par différentes phases de tests, homemade etc... Il faut se limiter à ce dont nos tifs ont besoin, finalement, pas tant que ça! Bises.
      Aurélie B.

      Supprimer
  15. Contente que tu parles de Lush !

    Mes nouveaux colocs (vegans par ailleurs) ne jurent que par cette marque, du coup je suis allée faire un tour en boutique, histoire de voir par moi-même... Parabens, sulfates, conservateurs et allergènes : la totale ! Et après, cette marque arrive à faire tant de greenwashing que bien des gens totalement sincères et écolos se retrouvent à lui faire confiance...
    Je trouve juste ça dégueulasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, étant moi-même végane et ne voulant pas acheter de produits testés sur les zanimaux, je croyais naïvement qu'un emballage "vert" était gage de "naturel", toussa. Je me suis fait avoir par Phyto et Furtherer. Heureusement que que j'ai commencé à creuser les compo sur internet (et suis arrivée sur le blog de Mini par la même occasion)! Montre ce site à tes colocs!

      Supprimer
    2. Ils sont malheureusement anglophones et/ou suédophones, pas un qui cause français. Mais je planifie une virée chez Lush ensemble, avec du temps pour leur expliquer comment décrypter les étiquettes, parce qu'ils sont intelligents. Et leur proposer des solutions, par exemple Weleda qui est facile à trouver ici.

      Supprimer
  16. Salut Mini,

    Je tenais à te remercier pour tes articles, j'ai les cheveux plutôt longs (au niveau des fesses) et c'est assez difficile de bien s'en occuper !
    Grâce à toi, je suis passée au bio et j'ai vraiment l'impression qu'ils sont plus doux, plus faciles à démêler et que j'ai gagné en volume.
    Avant, j'utilisais des produits dits bio comme ce masque Yves Rocher mais au final mes cheveux étaient toujours secs et s'abimaient très vite...

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  17. Merci de cette piqure de rappel, car on peut parfois être tentées par ces produits car le chemin du naturel n'est pas toujours facile quand on cherche a avoir de beaux cheveux.

    Pour moi avec ma nature de cheveux c'est tres galere, mais pour rien au monde je ne reviendrais vers ces produits.

    le timotei dont tu parles avait d'ailleurs été un des premiers produits que j'ai utilisé dans ma volonté d'assainir ma routine capillaire... et m'avait provoqué des démangeaisons du cuir chevelu comme aucun autre shampoing auparavant. Poubelle! :)

    RépondreSupprimer
  18. Super intéressant comme article ! je crois que beaucoup d'entre nous se font ou se sont fait avoir en utilisant ces produits pensant passer au naturel. Je me pose d'ailleurs la question pour un shampooing que j'ai acheté, malgré sa mention 99% naturel (j'avais absolument besoin d'un shampooing "costaud" pour mes vacances loin de tout et pas le temps de préparer quoi que ce soit...) et son étiquette "respectueux du milieu marin" et label ecocert (que je vois souvent décrié) c'est le shampooing Biosens et saveurs : http://www.biosens-saveurs.com/11-cosmetiques-cheveux-shampoing-gras-ultra-doux-1l.php.
    Quand je rentre les ingrédients INCI, ils ont tous des smileys mais généralement dans origine je retrouve minérale ou chimique... Que dois-je en penser ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si vous voulez quelque chose de costaud pour laver, il faut bien passer par des détergents anioniques; encore faut il choisir les moins pires pour les tifs et garder un dosage raisonnable (difficile quand même aroma-zone a comme argument commercial quantité et stabilité de la mousse)

      Supprimer
    2. C'est vrai que par "costaud" j'entendais surtout qui puisse laver des cheveux très sales et très gras (travail très poussiéreux avec tête couverte donc transpiration 8h/jour par 45 degrés), ce qu'il a fait à merveille, mais depuis mon retour je ne l'utilise que dilué et pour laver les bains d'huile, craignant que ce soit un peu trop agressif. Même s'il se proclame 99% naturel j'aimerai en être sûre, et ne pas craindre le 1% récalcitrant. Le sodium lauryl sulfoacetate dans la liste me dérange un peu, je ne sais pas trop quoi en penser...

      Supprimer
    3. il est un peu beaucoup agressif; mieux valent le sodium cocoyl isethionate (difficile en shampoing liquide) ou le sodium coco sulfate

      Supprimer
  19. J'ai adoré :)
    Et effet, il faut qu'ils arrêtent avec leur diffamation... Il a des ingrédients dans leurs produits, on connait les effets néfastes de ces produits, ce n'est plus un secret, eh bien le seul moyen pour qu'on ne vienne pas dire "tel ingrédient dans tel produit est toxique", c'est qu'ils ne mettent rien de toxique dans leurs produits, point barre :) mais voila, respecter la santé et l'intelligence des gens, ça coute cher, trop cher visiblement. =3

    Bisous la belle !

    RépondreSupprimer
  20. Chez Lush depuis le reportage sur les gels douches les vendeurs sont tous hyper briefés, c'est une folie ils ont réponse à tout même quand je leur dis que "Bah oui je veux bien un produit mais sans ça et ça et ça". J'ai bien chopé un produit a peu près clean mais blindé de parfum que je peux pas utiliser tellement l'odeur m’écœure une fois sortie du magasin (bah ça sent tellement fort qu'on se rend pas compte en boutique, erf) et un échantillon avec plein de trucs que j'avais pourtant dit ne pas vouloir (notamment du SLS en première position de la compo. LOL quoi).
    Le pire c'est que quand tu accompagnes quelqu'un et qu'un vendeur te demande à toi ce que tu cherches et que tu dis "Non mais j'utilise du bio et du naturel parce que je veux pas de ça et ça et ça dans mes produits" ils te regardent comme si t'étais la dernière des connes à te faire avoir par le marché du bio ^^

    RépondreSupprimer
  21. c'est vraiment dommage parce que le masque de "the body shop" il sent vraiment très bon, je veux la même odeur et une composition saine !!!

    RépondreSupprimer
  22. Hop! ça c'est fait!
    Merci pour cette analyse sans pitié!
    J'avoue, j'aime l'odeur des produits Lush, et surtout les shampoings solides que je peux mettre dans ma valise cabine sans être embêtée par le volume de liquide... je sais, c'est mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des shampoings solides en épicerie bio !

      Supprimer
  23. Encore une fois un article détaillé au top! Merci à toi :)
    Il y a fort longtemps, à l'époque ou je commençais ma transition vers le naturel concernant mes cheveux, j'avoue avoir été eu par Lush, honte sur moi :D
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  24. Coucou Mini :)

    Merci beaucoup pour cet article qui m'éviteras d'acheter ces vilains produits ! je me suis très récemment tournée vers Melvita et j'ai confiance en eux ! Affaire à suivre donc !

    Tendresse et baisers sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut,

      Melvita est une bonne marque, mais même un certain nombre de ces "bonnes marques" justement peuvent quand même contenir quelques ingrédients pas terribles... Je sais que les gels douche Melvita contiennent souvent des ALS, ou encore Lavera, Santé qui ont souvent dans leurs compos du Sodium Coco Sulfate.

      D'ailleurs je sais pas si vous avez remarqué, en tout cas je pense que Mini c'est sûr, mais ce Sodium Coco Sulfate apparait très souvent, plus qu'avant, et même si c'est le moins agressif des sulfates, ça semble à éviter si cuir chevelu/peau sensibles.

      Y'a un nombre non négligeable de marques françaises qui ont banni totalement ces sulfates cependant (déjà toutes les marques avec le label Nature & Progrès)

      et puis de toute façon pour le choix de produits suivez les conseils de Mini vous ne pouvez pas faire erreur de cette manière ;)

      Supprimer
    2. Melvita commerciale désormais une gamme capillaire non certifiée bio et qui contient des quats (substituts de silicones) donc malheureusement, à mon sens on ne peut plus avoir confiance en eux... La voilà : http://fr.melvita.com/capillaire-expert,2,2,9816,0.htm

      Supprimer
  25. Ah, le greenwashing.......quand j'étais jeune, ma salle de bain ressemblait à une succursale de chez Yves Rocher.......
    J'avoue que lorsque je suis passée au naturel fin 2001/début 2002, abandonner cette marque m'a fait mal au cœur, parce que je l'adorais, même si je me suis sentie trahie lorsque j'ai compris qu'ils nous prenaient pour des canards sauvages avec leurs "végétal", "naturel" et autres arguments marketing qui ne sont que du vent.
    Aujourd'hui je préfère utiliser très peu de produits, que je fais moi-même la plupart du temps, au moins je sais ce qu'il y a dedans. Et puis j'ai appris à aimer la simplicité dans ma salle de bain. ;)

    RépondreSupprimer
  26. Encore une fois un super article d'utilité publique. Nous serons toujours trop nombreux à nous faire avoir par le greenwashing...

    RépondreSupprimer
  27. Le greenwashing me sort par les yeux, et pourtant parfois quand on essaye de le dénoncer à ses proches on passe pour une madame je sais tout. C'est terrible que les industriels d'aujourd'hui en soit arrivé si bas pour se faire de l'argent...
    Très bonne article et j'espère qu'il ne t’attira pas de problème car tu ne fais que rétablir la vérité :)

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour cet article, très intéressant ! Je me suis fait avoir par le Masque Nutrition au Karité et au Miel du Petit Marseillais. Ce masque me plaît, je l'avais acheté car il ne contenait pas de silicones, mais j'apprends ici qu'il contient certainement un substitut de silicone comme son cousin présenté ici. Dommage !

    RépondreSupprimer
  29. Coucou ! Omg je me rappelle à mes tout débuts d'aventure sans (trop de caca), je faisais la chasse aux -cones, et j'ai acquis le phytotruc... non seulement, il coûtait V I N G T euros pour, de mémoire, 20 mL, mais en plus, bah, il ne "réparait" rien, je n'avais même pas de faux effet belles pointes, elles étaient juste poisseuses...
    Enfin, quand je pense le chemin que j'ai fait en un an et demi, grâce à ton blog à 70% aussi...
    c'est hallucinant !
    J'ai même réussi à rendre un semblant de matière et une belle pousse de cheveux à ma tante qui se bat contre un cancer du sein, avec un shampoo de ma compo, alors que c'était une catastrophe sans nom avec les produits gde surface et pseudo pharmacie.... comme je le dis tjs, je ne te remercierai jamais assez XD

    RépondreSupprimer
  30. On ne te remerciera jamais assez pour ce que tu fais pour les autres mini :) c'est tout simplement génial de recenser et d'avertir les gens, de nous aider à nous instruire sur ce que l'on achète "en tant que consommateur" (j'aime pas cette appellation mais allons y...^^).
    Personnellement, je pense que l'un des gros problèmes c'est la proximité de ces produits... quand les gens ne sont pas avertis et qu'ils ne font leurs achats qu'en grandes surfaces, c'est presque mission impossible de prendre du recul et ne pas se faire tromper par le marketing. Ça dépend des choix de vie que l'on fait, mais on n'est pas avertis. Donc, encore une fois, merci d'intervenir.
    Je suis passée au bio il y a 2-3 ans, quand j'ai voulu laisser repousser mes cheveux (en partant d'une coupe à la garçonne), et que je me suis simplement demandée "et si j'achetais DIRECTEMENT l'huile de machintruc contenue dans tel masque plutôt que d'acheter ce masque dans lequel je ne sais pas ce qu'il y a d'autre?" "Et pourquoi depuis que j'utilise du savon d'alep sur ma peau elle a retrouvé un aspect normal et pas tout desséché comme avec un gel douche classique?! Et si je faisais pareil pour mon cuir chevelu et mes cheveux?"
    Enfin voilà le resonnement que j'ai eu au début. Et j'ai commencé à me renseigner, et de fil en aiguille, grâce à toi et d'autres qui nous avertissent, j'ai appris énormément sur l'industrie cosmétique. On se fait TOUS avoir par les pubs, les grandes surfaces, le marketing, l'accessibilité, etc... c'est comme si TOUT, à ce niveau là en tout cas, était fait pour nous aveugler sur ce que l'on fait. On nous prend pour des cons en toute légalité et en toute impunité.
    Donc voilà, merci d'intervenir dans cette chaîne là, de tenir ton blog, et de rester intègre à toi même coûte que coûte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est évident qu' avec des marges de l' ordre de 2000%, ils ont les moyens de leur marketing....
      quant à l' honnêteté éditoriale de Mini, elle ne fait de doute pour personne
      et ceux qui voudraient la menacer de poursuites doivent s' attendre à un effet Barbara Streisand, à commencer par la reprise de ses idées dans toute la blogosphère

      Supprimer
  31. autant certains produits sont criants de greenwashing autant d autres apparaissent plus sournoisement... assez dingue, merci pour ce decrypatge ;)

    RépondreSupprimer
  32. Coucou pauline, je m'appelle Aya j'ai 13 ans et moi aussi ras le bol des compo cracra . J'ai les cheveux bouclés/frisés aux omoplates et j'habite a villeurbanne . Le truc c'est que je trouve pas des produits adaptés à mon type de cheveux sans passer par la case internet . J'ai cru comprendre que tu habitait à lyon ? Connais tu une boutique où je pourrais trouver des prdoduits bio sans sulfatess bien sur ? La gamme a l'abricot de Coslys est pas mal non ? Tu te fournit dans quel magasin bio ? Aya,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Aya, tu peux te rendre dans les magasins L'eau Vive, sinon il y a une biocoop à Villeurbanne (je ne sais plus exactement où). Et un peu plus loin mais avec aussi des produits de qualité, il y a la boutique M&Oz près de Bellecour qui vend des produits DeNovo entre autres ! ^^

      Supprimer
    2. Bonjour Mini je suis dans le meme cas que Aya, concretement, quel produit me conseil tu de naturel bio pour des cheveux bouclé long et pointe abimé?
      Merci pour ta reponse

      Supprimer
  33. Je désespère un peu... moi qui pensais commencer à maitriser un peu la composition des produits j'ai toujours de mauvaises découvertes. Pourrais-tu m'éclairer Mini stp ?

    J'ai acheté un shampoing Dermaclay (marque que tu semblais juger fiable et saine) la semaine passée où il était écrit clairement sur le flacon "NO SULFATES".
    Or, je regarde la compo :

    AQUA, COCAMIDOPROPYL BETAINE *THYMUS VULGARIS FLOWER WATER,
    *SALVIA OFFICINALIS FLOWER WATER, DISODIUM COCOAMPHOACETATE, SODIUM MYRISTOYL GLUTAMATE, SODIUM LAURYL SULFOACETATE, DECYL GLUCOSIDE, ILLITE, GLYCERYL LAURATE, BENZYL ALCOHOL, SODIUM BENZOATE, COCOGLUCOSIDE, DYCAPRYLYL ETHER , *BUXUS
    SEMPERVIRENS EXTRACT, MARIS SAL, CAPRYLOYL GLYCINE, GLYCERYL OLEATE, LAURYL ALCOHOL, HYDROLIZED WHEAT PROTEINE, *VETIVERA ZIZANOIDE OIL, *FOENICULUM VULGARE OIL, JUNIPERUS OXYCEDRUS OIL, *CEDRUS ATLANTICA OIL, *MENTHA PIPERITA OIL, DEHYDROACETIC ACID, CITRIC ACID

    Le SODIUM LAURYL SULFOACETATE n'est-il pas une sulfate ?
    Et qu'est-ce que le Glutamate ? J'espère que ce n'est pas nocif comme le glutamate alimentaire...

    Merci d'avance pour l'aide que tu pourrais m'apporter...

    Anna.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les glutamates en tensioactifs n' ont rien de nocif; ce sont des ta anioniques doux et démêlants; le rinçage les élimine avant pénêtration dans la peau
      en revanche, les XXXsulfoacétates sont beaucoup plus énergiques, voire agressifs
      mais de la glycine (aminomethyl acetic acid), trop d' alcool benzylique et du benzoate; ça fait beaucoup

      Supprimer
    2. dans ce shampooing, le cocamidopropyl betaine est le principal tensioactif. celui-ci n'est pas le plus doux mais c'est toujours mieux que les sulfates...
      Pour le Sodium Lauryl Sulfoacetate, apparemment c'est un ingrédient assez doux et pas comparable avec le Sodium Lauryl (ou Laureth) Sulfate, mais bon tout dépend de notre niveau d'exigences... c'est pas l'ingrédient le plus doux mais ça semble correct et préférable aux sulfates classiques sans aucun doute.

      Pour les glutamates, ils font partie des tensioactifs très doux aucun danger de ce côté au contraire c'est un signe de qualité si un produit en contient !

      sinon la compo de ce shampooing Dermaclay est correcte et bien meilleure que n'importe quel produit conventionnel

      Supprimer
    3. Merci beaucoup pour vos deux réponses rapides.
      Je suis rassurée quant au glutamate, mais tellement déçue par la composition de ce produit. Je pensais avoir trouvé un bon compromis avec cette marque (même si j'avais effectivement relevé la présence importante d'alcool...).

      Qu'a de mauvais la glycine Anonyme ?
      Steve - malheureusement mes exigences sont bien supérieures...
      Et au risque de paraitre totalement ignorante... Tous les composants débutant par "COCO" ont-il un lien avec...la noix de coco ?

      Merci de nouveau.
      Anna.

      Supprimer
    4. Je ne sais pas si TOUS les ingrédients avec le mot "coco" dedans sont liés à la noix de coco mais la grande majorité, oui. Peut-être y a t-il des exceptions donc je ne veux pas dire de bêtises.

      Si vos exigences sont supérieures, alors tournez vous vers des shampooings Nature & Progrès ou ceux testés et approuvés par Mini, mais évitez ceux contenant du Sodium Coco Sulfate (certains produits testés et parfois aimés par Mini en contiennent, et peuvent être un peu décapants pour certains ou pas, selon les sensibilités)

      si vous voulez poster des exemples de compos je peux vous dire ce que j'en pense.

      et "anonyme" a plutôt raison, les conservateurs présents dans le shampooing dermaclay sont assez hauts dans la liste, donc présents en trop grande quantité.

      Supprimer
    5. les ingrédients avec le mot coco contiennent dans leur recette une fraction d' huile de coco (souvent du cocoyl)
      la glycine est synthétique avec apport de chimie organique, mais apportant peu, mieux vaut éviter d' en mettre; pour acidifier, on a l' acide citrique ou le lactique
      et steve a raison: le sodium coco sulfate a sa place dans un gel douche (il épaissit par apport de sel sans gélose), pas sur les cheveux

      Supprimer
    6. Merci de nouveau pour ces réponses complètes !
      Que le sodium coco sulfate soit tolérable dans le gel douche et non dans le shampoing explicite donc pourquoi Mini disait il me semble qu'on pouvait se laver le corps avec les produits pour cheveux mais non inversement.

      Pour la glycine, je crains avoir fait un amalgame avec la glycérine lors de ma lecture des compositions; or celle-ci hydrate tandis que la glycine acidifie si je comprends bien ?

      Steve, je saisis votre proposition, si vous êtes toujours d'accord pour me donner votre avis. J'ai remarqué ce shampoing Weleda qui me parait meilleur que celui de Dermaclay (ou du moins dirons-nous plus "exigeant"), même s'il n'a pas le label Nature et Progrès :

      Water (Aqua), Disodium Cocoyl Glutamate, Disodium Coco-Glucoside Citrate, Sodium Lauroyl Oat Amino Acids, Alcohol, Glycerin, Fragrance (Parfum)*, Xanthan Gum, Triticum Vulgare (Wheat) Germ Oil, Glyceryl Caprylate, Sodium Lauroyl Lactylate, Sodium PCA, Salvia Officinalis (Sage) Leaf Extract, Ruscus Aculeatus Root Extract, Viola Tricolor Extract, Lactic Acid, Sodium Cocoyl Glutamate, Sucrose Laurate, PCA Glyceryl Oleate, Arginine, Sodium Phytate, Limonene*, Linalool*, Geraniol*, Coumarin*.

      Qu'en pensez-vous ?

      Anna.

      Supprimer
    7. Weleda est une marque de confiance, et ce shampooing a une bonne compo, mais comme d'autres marques allemandes comme Logona ou Lavera, ils mettent pas mal d'alcool dans leurs produits pour éviter d'utiliser d'autres conservateurs, à voir à l'usage si ce shampooing vous convient (c'est quand même le plus important ! car certains shampooings, même avec une composition la plus irréprochable qui soit, conviendra mieux à certains qu'à d'autres...)

      sinon le sodium PCA n'est pas fabuleux car je crois qu'il peut y avoir un problème d'impureté de l'ngrédient ou quelque chose du genre (peu probable cependant), mais bon, c'est pour être pointilleux et si Weleda l'a inclus ici je pense qu'il n'y a pas de problèmes; même si idéalement ça serait un tout petit peu mieux qu'il n'y en ait pas, mais bon au cas ou ce shampooing vous convient ça serait pas une raison pour ne pas l'adopter, à mon sens...

      Au final essayez ce shampooing si vous le souhaitez, et surtout s'il vous convient à l'usage alors y'a pas de raison de ne pas l'utiliser, car rien à redire sur la composition.

      Supprimer
  34. Coucou Mini,

    Que conseilles-tu comme shampoing clean qui démêle très bien les cheveux ?

    J'ai les cheveux mi-longs, raides mais très nombreux et épais. J'ai fait des balayages, 4 en 1 an et promis je recommence PLUS JAMAIS car mes cheveux sont indémêlables - malgré mes 4cm de racines naturelles - des racines aux pointes... J'ai abandonné le bio l'année dernière car ils ne me démêlaient absolument pas (j'avais ma couleur naturelle à l'époque) et ils me déséchaient le cuir chevelu (surtout ceux avec de l'alcool dedans). J'ai essayé les après-shampoings (non bio) et ça ne sert absolument à rien, je mets la moitié du flacon sur mes cheveux et aucune différence au démêlage...

    Actuellement, le seul shampoing qui me démêle et qui ne me fait presque pas de pellicules, c'est le shampoing ultra doux à l'huile d'avocat et beurre de karité de Garnier (il est en fait pour cheveux très secs et très frisés). J'ai remarqué que mon cuir chevelu et mes cheveux sont mieux quand je rince tout de suite après avoir fait le shampoing. J'ai laissé poser ce matin pensant que ça agirait en profondeur et non, juste après le séchage j'ai beaucoup plus de pellicules, je pense que c'est parce que les agents irritants ont eu plus le temps d'agresser mon cuir chevelu.

    Voilà, si tu as quelque chose à me recommander que je peux trouver assez facilement, qui lave et surtout...qui démêle, car je n'en peu plus...

    Je te remercie, à bientôt

    RépondreSupprimer
  35. J'utilise actuellement l'après-shampooing Rafistoleur, et je dois dire que je ne me suis jamais penchée sur sa composition, faisant aveuglémentconfiance à une marque "naturelle, contre le test sur les animaux". De quoi faire froid dans les dos. Merci de m'avoir ouvert les yeux, je me méfierais plus à l'avenir.
    Quant à Lush, je nourris de plus en plus de doutes à son égard...

    RépondreSupprimer
  36. Merci beaucoup beaucoup pour cet article, j'utilise le Timotei 0% depuis quelques mois, j'en étais fan, mais de plus en plus, je me renseigne sur les compos et l'étiquette au derrière du flacon m'écorne un peu la rétine ...Je ne m'y connais pas trop, tu confirmes ce que je pensais... Et me revoilà à la quête du shampooing parfait !

    RépondreSupprimer
  37. Ah le Petit Marseillais! C'est grâce à lui que je suis passée au naturel. Ça a été un déclic vers la recherche du vrai naturel. J'ai testé leur fameux masque karité/miel, pot couleur jaune mayo, le truc avait dû tourner ou c'était un lot défectueux parce que lorsque j'ai appliqué ça sur mes tifs, impossible de le retirer par la suite. Cinq shampooings plus tard, mes cheveux étaient toujours aussi enrobés de cette graisse dégueulasse. J'ai eu un très, très grand moment de solitude, j'y suis allée à la lessive. Oui à la lessive (bon, avec le recul, je me dit que de toutes façons, entre la compo de la lessive et le shampooing garnier de l'époque, ça devait être kif kif bourricot). Mais avec la lessive, j'ai fait ... 22 shampooings (je rigole pas, j'ai compté, histoire d'avoir bien mal où je pense, de m'en souvenir toute ma vie pour être sûre que jamais, on ne m'y reprendrait).
    Je me souviens, tête penchée et dégoulinante dans la baignoire (le nez morveux et les larmes aux yeux aussi tellement j'étais furax), l'image qui m'étais venue alors : j'étais un de ces oiseaux de mer fatalement englué dans le goudron, piégée d'une matière collante dont je n'arrivais pas à me dépêtrer, j'étais une "victime" de l'inconséquence des hommes - même s'il ne s'agit que de cosmétiques. Je me suis demandé si je n'allais pas devoir me tondre parce que je ne voyais pas le masque partir.
    Bref, la double image marée noire+tête tondue façon femme collaboratrice d'après la seconde guerre mondiale m'a foutu une bonne grosse baffe. Dans la semaine qui suivait, je changeais radicalement mes achats et ma façon de voir. Et je me suis renseignée. Étrangement, échaudée comme j'étais et toute désireuse de super bien faire, je n'ai fait que très peu d'erreurs, pas de Lush ou d'autres machins greenwashing. La transition a été rapide et presque sans faute.
    Le seul truc qui m'avait échappé à l'époque, c'était la différence entre hydratation et nutrition.C'était de la simple méconnaissance en fait. En un mois, j'en avais appris plus que durant toute une décennie. Ton blog Mini m'a bien aidé à ce sujet.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour,

    Je cherche des produits clean pour retrouver une chevelure saine.

    Je suis antillaise j'ai les cheveux frisés mais je fais des brushings (oui je sais.... c'est mal)

    Sur ton blog tu conseilles la marque melvita car elle est devenue clean (sans sulfates)
    Que penses-tu de leur nouvelle gamme expert réparation?

    Un commentaire plus haut signale qu'il y a des quats dans la compo.

    Tu valides ou je dois continuer mes recherches?

    Merci d'avance

    Audrey

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour ,
    En fait c'est que j ai remarqué que le masque a la sève d olivier et lait d acacia pour cheveux abimés et fragilise du petit marseillais a la compo plus net que celui dont tu as parle donc je me dis qu il faut en fait se diriger vers les masques pour cheveux normaux a sec plutôt que pour les cheveux très sec car il y aura que du silicone pour camoufler tous les dégâts.
    Dites moi si je me trompe;)

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour, je cherchais un shampoing Bio en grande surface et je suis tombé sur ce shampoing " Timotei " . Je dois dire que grâce à ton blog, j'ai tout de suite lis l'étiquette et vu le sodium laureth sulfate, donc j'ai évité ! C'est comme en Pharmacie avec tout leurs shampoing dits " doux " , on retourne de flacon et hop surprise pas aussi doux que ça... Dernièrement j'ai pris un shampoing labelisé Bio , certes sans SLS, mais avec d'autres composants irritants (je peux pas connaître tout les bons ou mauvais ingrédients par coeur, en plus si on peut plus faire confiance aux labels...) .. Bref tout ça pour dire que c'est dur de trouver un bon shampoing 100% doux et Bio, je vais sûrement faire une commande avec les shampoings que tu nous as conseillé dans un ancien article (Je pense essayer essential care). J'adore ton blog, toujours aussi instructif !

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour mini, je pensai vider tout mes vieux flacon et spray mais j ai la un soin avant shampoing qui me paraît peut être pas si mal. Voici ca compo, qu' en penses tu?
    glycine soja oil, argania spinosa kernel oil, butyrospermum parkii oil, lecithin, ascorbyl palmitate, tocopherol, parfum, cinnamal, limonene, linalool, benzyl benzoate, citronellol.
    merci et bonne année 2015 ;)

    RépondreSupprimer
  42. Ton article est très intéressant. Pour certains c'est quasiment pas une surprise mais pour d'autres ... ils cachent bien leurs jeux.
    une bonne année 2015 à toi

    RépondreSupprimer
  43. vita primavera20 juin 2015 à 11:51

    ton blog est une vraie source de merveilles ♥♥
    merci de nous faire partager tant de connaissances au sujet du naturel du bio moi qui m'y mets sérieusement depuis un bout de temps .. cela me motive encore plus de lire tous vos articles quelque soit le sujet .
    encore bravo et continuez vers ce chemin qui nous rappelle que la nature est une merveilleuse alliée de notre santé quand nous savons bien puiser les cadeaux que notre planète peut nous offrir tout en la préservant ;)
    je t'offre de bon coeur un pouce en l'air :))

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour Mini,

    Je vois que tu déconseilles le masque de la gamme Rainforest Nutrition de chez The Body Shop, qu'en est-il des shampoings et après-shampoings de cette même gamme s'il te plaît ?

    Pensant bien faire, en voyant sans silicone sans sulfate etc. j'ai acheté le shampoing et l'AS pour cheveux secs et pour cheveux colorés mais à la lecture de ton article je me demande si j'ai fait le bon choix...

    Dois-je arrêter de les utiliser ?

    Un grand merci pour ta réponse,

    Amicalement,

    Mél

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. composition du masque: Aqua, Cetearyl Alcohol, Distearoylethyl Hydroxyethylmonium Methosulfate, Olea Europaea Fruit Oil, Parfum, Phenoxyethanol, Cetyl Esters, Glycerin, Schinziophyton Rautanenii Kernel Oil, Benzoic Acid, Caprylyl Glycol, Salicylic Acid, Trisodium Ethylenediamine Disuccinate, Mel, Pentaclethra Macroloba Seed Oil, Sodium Benzoate, Tocopherol.
      passe encore pour l' hydroxyethylmonium et l' ethylènediamine succinate ( cousine du conditioner emulsifier) car certaines en ont besoin pour se démêler les cheveux, mais du phenoxyethanol, là on se paie la tête du bion, et du naturel !!!

      Supprimer
  45. Et dire qu'il y a quelques années, je pensais bien faire en utilisant Klorane et autres produits de pharmacie.

    Je me sens bien bête désormais !

    RépondreSupprimer

Cet article vous a t-il plu ? N'hésitez pas à réagir, donner votre avis, toutes vos remarques m'aident à construire et améliorer mon blog. Je lis attentivement toutes vos suggestions et je réponds à vos questions le plus vite possible !
Vous avez un blog ? Laissez-moi votre lien !

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...