dimanche 4 janvier 2015

Comment bien entretenir ses cheveux blancs : la routine idéale.

Les cheveux blancs sont magnifiques, mais aussi très fragiles : leur structure n'est pas la même que les cheveux encore colorés. Comment les soigner, les entretenir, et surtout éviter qu'ils ne jaunissent ? Cet article sera entièrement consacré à la beauté des cheveux blancs et grisonnants. 

  Comment bien entretenir ses cheveux blancs.  





          Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs ?

La pigmentation des cheveux se cache dans les couches les plus profondes ; dans le cortex ainsi que dans la moelle (région médullaire) qui est au coeur du cheveu. Ces pigments sont apportés par la mélanine, et selon la couleur, il y a plus ou moins de pigments. Il faut savoir que les cheveux blancs n'ont plus du tout de moelle, c'est pourquoi ils sont plus translucides mais aussi plus fragiles, car cette couche apporte une certaine rigidité aux cheveux. Avec l'âge, les cellules apportant la pigmentation aux cheveux (les mélanocytes) sont de moins en moins présentes jusqu'à être totalement absentes ; il n'y a donc plus aucune couleur apportée lorsque le cheveu pousse. Il y a également un autre facteur ; avec l'âge également, le follicule pileux produit une très faible quantité de peroxyde d'hydrogène, qui bloque non seulement la production de mélanine mais éclaircit également les cheveux (c'est exactement le même principe que la décoloration) ce qui donne un aspect encore plus blanc. 

       >> Le stress, le tabagisme, une mauvaise alimentation et la pollution accélèrent le vieillissement du cuir chevelu et ralentissent la production de kératine et de mélanine dans les follicules pileux. De ce fait, des cheveux blancs prématurés peuvent apparaître...

Les cheveux blancs ont une structure plus fragile et délicate, et le cuir chevelu devient lui aussi plus sensible au fil du temps ; il faut donc apporter à une chevelure argentée des soins tout particuliers !


Routine de soins et shampoing.

L'idéal est, comme pour toute routine saine et pour éviter d'abîmer ce type de cheveux plus vulnérable, d'espacer les shampoings à un par semaine. Entre deux shampoings, je vous recommande de brosser vos cheveux soigneusement pour répartir le sébum, et pourquoi pas d'y appliquer un soin sans rinçage si les longueurs et pointes sont trop sèches. Un après-shampoing sera indispensable si vous utilisez un shampoing classique. Mais une routine de no-poo ne pourra être que bénéfique. Vous pouvez alors remplacer le shampoing par une poudre de plantes, ou une infusion (comme le sidr, les noix de lavage ou le citron kaffir) ou même utiliser uniquement de l'après-shampoing. Les cheveux blancs étant peu souples, il vous faudra des produits très hydratants et très riches : par exemple, des produits destinés aux cheveux bouclés ou crépus.

produits capillaires bio pour l'entretien des cheveux blancs.


          Le shampoing :

Choisissez un produit le plus doux possible. Évitez les tensioactifs sulfatés, même le sodium coco-sulfate. Privilégiez les produits qui contiennent du decyl glucoside, du coco-glucoside ou du sodium cocoyl glutamate. En fait, toutes les terminaisons en -glucoside ou -glutamate indiquent un bon produit ! Par exemple, le shampoing doux Propolia, les shampoings Maison Berthe Guilhem ou les shampoings Mater Natura seront parfaitement adaptés aux cheveux blancs. Mais vous pouvez aussi utiliser... Des shampoings pour bébé ! Comme le shampoing extra-doux Little Siberica dont le tensioactif principal est le lauryl glucoside (et qui sent par ailleurs merveilleusement bon).

          L'après-shampoing :

Que vous choisissiez de laver vos cheveux uniquement à l'après-shampoing pour encore plus de douceur, ou que vous l'utilisiez en soin après un shampoing classique, ce produit est un élément clé dans une routine. Le baume démêlant Fleurance Nature ainsi que les après-shampoings Urtekram sont parfaits pour les deux usages. Avec un budget plus conséquent, je ne peux que vous recommander l'après-shampoing 2Moss qui est un réel coup de coeur et qui convient à tous les types de cheveux. Laissez poser votre après-shampoing quelques minutes avant de le rincer. Les baumes de soin de chez Carolina B et Doobaline ont également une composition riche et parfaite pour les cheveux matures.

          Le masque :

Les bains d'huile et les masques faits maison seront de précieux alliés. Une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines, avant le shampoing, faites poser un masque le plus longtemps possible sous un film cellophane ou une serviette chaude. Les huiles végétales de coco et de jojoba, et les beurres végétaux de karité et de cacao par exemple, conviendront à merveille. Pour une parfaite hydratation, vous pouvez laisser poser votre après-shampoing comme masque, ou utiliser un produit spécifique pour cet usage ; choisissez-le alors le plus riche possible, surtout si vos cheveux sont un peu rêches ou cassants. Le masque capillaire de Propolia est un excellent produit. Pour un prix plus doux, il y a également le beurre capillaire Alverde qui vaut le détour.


Entretien de la couleur, soins déjaunissants.


Trouver des soins déjaunissants certifiés bio n'est pas une mince affaire. En réalité, il n'en existe pas ; une gamme bio "à la centaurée" est disponible sur le marché et prétend convenir à l'entretien des cheveux blancs mais elle ne contient pas de pigments bleus ou violets, or ces colorants sont nécessaires pour neutraliser la teinte jaune que peuvent prendre les cheveux blancs. Sans colorants, pas d'efficacité ! Or il est de bon ton d'appliquer un masque ou un soin déjaunissant régulièrement pour conserver un blanc éclatant.

oxyde minéral bleu JoliEssence
      On peut ajouter une bonne quantité d'oxyde minéral bleu dans son shampoing ou dans son masque pour en faire un produit adapté aux cheveux blancs, mais cela ne suffit pas toujours (même si cela reste une astuce naturelle plutôt efficace). Pour que les pigments tiennent, il faut idéalement un produit occlusif comme un silicone ou un ammonium quaternaire (c'est le même principe pour les colorations semi-permanentes). Les colorants végétaux (bleu indigo ou pastel des teinturiers) accrochent encore moins bien, je vous les déconseille donc.

Recette de masque déjaunissant maison :

                - 3 cuillères à soupe d'après-shampoing bio
                - 1 cuillère à soupe d'oxyde minéral bleu.

Il existe des alternatives plus qualitatives que les déjaunissants de grande surface, et adaptées à une routine naturelle. Ces produits tiendront mieux et auront un plus fort pouvoir déjaunissant qu'une recette maison, malheureusement, ce ne sont pas des produits bio, et c'est là que l'on en voit les limites car aucune marque n'a encore développé de produit efficace et contenant des colorants qui puisse convenir à l'entretien des cheveux blancs. La composition de ces produits relève donc de la cosmétique conventionnelle, néanmoins ils contiennent moins de produits toxiques (en terme de nombre) que la plupart des produits disponibles sur le marché. 

Shampoing déjaunisseur - Martine Mahé                 

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cocamidopropyl Betaine, Glyceryl Oleate, Coco Glucoside, Benzyl Alcohol, Xanthan Gun, Hamamelis Virginiana Extract, Glycerin, Camelia Olifera Seed Oil, Cetrimonium Chloride, Citric Acid, Panthenol, Sodium Benzoate, Potassium Sorbate, Polycrylamide, C13-14 Isoparaffin, Parfum, Tocopherol, Laureth-7, Hydrogenated Palm, Glycerides Citrate, Iron Oxydes, Mica, Titanium Dioxide, CI 60730.

Repigmentant terre bleue - Mulato

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cetearyl Alcohol, Glycerin, Glycol Distearate, Cetrimonium Chloride, Butyrospermum Parkii Butter, Helianthus Annuus Seed Oil, Hydroxypropyltrimonium Hydrolyzed Wheat Protein, Beta-Carotene, Prunus Cerasus Extract, Rubus Fruticosus Fruit Extract, Sodium Hyaluronate, Propylene Glycol, Bixa Orellana Seed Extract, Parfum, CI 60730, Mica, Titanium Dioxide (CI 77891), Iron Oxide (CI 77491), Methylchloroisothiazolinone, Methylisothiazolinone, Magnesium Nitrate, Magnesium Chloride, Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Citric Acid, Phenoxyethanol.

            Dans ces deux produits, on retrouve des agents occlusifs (servant de véhicules pour diffuser les pigments) comme le cetrimonium chloride ou d'autres ammoniums quaternaires, mais également des colorants (on remarque facilement le CI 60730 par exemple, présent dans les deux produits), des oxydes minéraux et autres micas. Ce sont pratiquement les mêmes colorants dans les deux produits. Dans les deux cas, on retrouve des conservateurs toxiques et des ingrédients peu recommandables. Il est regrettable que ce type de produit soit inaccessible en cosmétique bio...

Des deux produits, c'est le repigmentant de chez Mulato qui a la meilleure composition. De plus, il s'agit d'un produit à laisser poser, qui est très peu pigmenté - vous ne vous retrouverez donc pas avec les cheveux bleus - c'est donc bien plus avantageux que le shampoing Martine Mahé. Il existe également un shampoing bleu chez Mulato, mais il contient de l'ammonium lauryl sulfate (un tensioactif agressif) et à moins de le laisser poser en prenant soin de ne pas le faire mousser, il n'aura aucun intérêt supplémentaire par rapport au soin.

En résumé :

      Une fois par semaine (ou deux, si vous ne parvenez pas à espacer les shampoings) faites poser un masque de soin (par exemple, un repigmentant maison) que vous rincez à l'aide d'un shampoing. Appliquez un après-shampoing avant de rincer abondamment vos cheveux. Vous pouvez aussi vous laver les cheveux uniquement à l'aide d'un après-shampoing, dans lequel vous pouvez ajouter un oxyde minéral bleu pour en faire un baume de soin déjaunissant. Si vous le souhaitez, utilisez de temps à autre un soin pigmentant plus coloré comme celui de Mulato. Enfin, entre deux shampoings, vous pouvez utiliser une crème hydratante pour apporter un soin supplémentaire à vos cheveux (une crème hydratante visage ou de l'après-shampoing dilué peuvent faire l'affaire). N'hésitez pas à les brosser soigneusement, ce sera bénéfique à la fois pour vos cheveux et pour votre cuir chevelu.


Comment prenez-vous soin de vos cheveux blancs ?
Quelles sont vos astuces, votre routine, vos recettes préférées ?

50 commentaires :

  1. C'est ça qui me plait sur ton blog mini, je n'ai absolument pas les cheveux blanc mais pourtant j'ai lu l'article entièrement !
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IDEM!!
      J'espère qu'on retrouvera toutes ces astuces dans ton livre.... on pourra ainsi s'en servir quand ce sera le moment...
      Aurélie B.

      Supprimer
  2. Coucou Mini, ton article tombe à pic, je discutais shampoing et soin bio pour cheveux blancs avec ma grand mère en début de semaine. Je lui ai conseillé le shampoing être de mèche, apparemment c'était une bonne idée. Elle n'a pas Internet mais je vais lui imprimer ton article, elle appréciera sûrement tes conseils. Merci Mini ! J'en profite pour te souhaiter une très belle année 2015 !
    Aurélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as très bien fait oui ! Enfin cheveux blancs ou pas, c'est un très bon produit de toute manière ! ^^
      Merci beaucoup en tout cas, très belle année à toi aussi !

      Supprimer
  3. Super article!!!!! Je ne vais pas racontais mon parcours sur mes cheveux cela serait trop long, mais cet article arrive juste à point pour moi!!!merci Mini, c'est super!!!!!quel conseil donnerais -tu si je devais me colorer les cheveux blancs?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Mini. Merci beaucoup pour cet article long et détaillé qui a dû te demander énormément de travail ! Pour l'entretien des cheveux blancs, comment se fait-il que le bleu soit efficace ? Est-ce qu'il ne risque pas de donner des cheveux aux reflets bleutés, ou même aux reflets verts (puisque jaune et bleu donnent du vert) ? Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça peut donner des reflets bleutés (ou violacés puisque la plupart des soins déjaunissants tirent plus vers le bleu-violet) si on le fait poser trop longtemps. Mais c'est le même principe que les dentifrices "blanchissants" des dents, on donne une teinte bleue qui rend le blanc plus "lumineux" et contre un peu la teinte jaunâtre... Ce sont des effets visuels. Le but n'est pas de "teindre" le cheveu mais d'apporter à peine un reflet ! ^^

      Supprimer
  5. Même si on est pas encore forcément toutes concernées, c'est un article très intéressant. Il y a des chevelures blanches absolument magnifiques, ça donnerait envie qu'ils deviennent tous blancs d'un coup ! Tu as d'ailleurs trouvé de belles illustrations :)

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour cet article que j'ai trouvé très intéressant! Je ne pense pas me colorer les cheveux quand je commencerai à avoir les cheveux blancs, car j'ai trop peur de l'effet racine, je trouve ça plus contraignant que de les laisser tel quel, et en plus je trouve ça très beau. Je comprends pas pourquoi la plupart des gens veulent absolument les cacher!
    Du coup je me demandais justement si ça demandait les mêmes soins que des cheveux "normaux" alors ton article m'est très utile ^^

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Mini,
    Bonne Année à toi, et à toutes tes lectrices !
    Merci de penser à celles qui, comme moi, ont fait le choix d'assumer leurs cheveux blancs !
    Ce n'est pas si fréquent sur les blogs beauté, et ça méritait d'être souligné...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, je suis contente que l'article te plaise ! Bonne année !

      Supprimer
  8. Coucou, tu vas bien?super artiicle. Etant donne que je ne pourrai jamais faire de couleur, meme bio, et que je ne pourrai meme appliquer tes orecieux conseil, je serai dans la panade omus tard aie aie...
    Est il possible de savoir de quelle couleur seront mes cheveux blanc?

    Merci pour tout
    Adeline.
    Bin dimanche

    RépondreSupprimer
  9. Salut Mini !
    Article tres interessant ! J'ai une question, ton soin dejaunissant, il sera aussi efficace sur mes cheveux blonds? Parce qu'en hiver ils jaunissent et c'est l'horreur.. L'hiver dernier j'ai utilisé des produits Lush (shampoing les fleurs du male (shampoing violet) et le baume marylin) qui ont ete efficaces mais pas doux du tout pour mes cheveux. Maintenant que je suis passée au naturel jaimerais trouver une bonne alternative :)
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas ce que ça donnerait sur du blond, il faut se méfier, jaune et bleu ça fait vert :/ il faudrait regarder des pigments violets à ce moment là. Une lectrice parle du violet de gentiane juste en dessous, ça pourrait être une bonne solution !

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse rapide Mini ! Je vais tenter le violet alors :)

      Supprimer
  10. Salut Mini,
    En tant que blonde très claire colorée (déco et super éclaircissant maintenant), j'ai moi aussi ce problème de cheveux jaunissants. Quand je suis sortie jaune de ma première déco, j'ai appliqué un petit conseil que j'avais trouvé sur un forum pour déjaunir un peu les cheveux très clairs, platine : le violet de gentiane. On le trouve en pharmacie, il suffit de demander une solution acqueuse de violet de gentiane à 1% et après on en met 2 gouttes dans son eau de rincage ou shampoing/après shampoing. Cela m'a aidé à déjaunir un peu, mais cela reste plus efficace sur cheveux bien clairs, les blonds moyens jaunis n'auront que peu d'effets.
    Peut être que sur cheveux blancs "naturels", cela peut également être efficace, je ne suis pas blanche mais pas très loin du platine non plus désormais et cela me convient et m'évite les produits déjaunissants du commerce.
    Je ne sais pas si tu connaissais cela, c'est un usage détourné du produit de base, on se sert juste de son colorant, un peu comme tu le préconises avec l'oxyde bleu, sauf que là c'est violet. D'ailleurs le violet est plus efficace contre le jaune non ? Le bleu correspond plus à la neutralisation du orange il me semble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne connaissais pas, c'est super, j'irai en demander en pharmacie pour voir ce que ça donne. Parce que du coup je cherche ce genre de produit pour mes cheveux cendrés. Le violet est efficace contre le jaune oui, mais plus le jaune est orangé plus il faut un violet bleuté. Et quand on n'a pas de souci de cheveux jaunes, le bleu est idéal pour le blanc. ^^

      Supprimer
    2. Mini tu compte l'utiliser dans quel but sur tes cheveux cendrés?
      Je me demande si je peux l'utiliser sur mes cheveux blonds dorés naturels qui foncent de plus en plus pour éclaircir un peu tous ça au naturel ? Dis moi ce que tu en pense si tu passe par là, j'ai un peu peur que ça "tache" le cheveu.

      Supprimer
  11. Super article comme toujours !
    Mais je me posais une question (qui est peut être stupide haha), ça veut dire que les cheveux blonds sont naturellement plus fragiles que les cheveux bruns ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta question est loin d'être bête ! En effet les cheveux blonds sont plus fragiles que les cheveux bruns.

      Supprimer
  12. merci d' avoir pensé à notre avenir... lol

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Mini,
    Ton article est génial ! Super complet, imagé... C'est merveilleux !
    Je vais l'envoyer à ma grand mère, je suis sûre qu'elle va adorer ^^. Elle a décidé récemment de laisser ses cheveux blancs naturels :D. Elle a de la chance en plus, ils sont parfaitement blanc.
    Bref, tu vas faire une heureuse hihi ^^ (même bien plus à mon avis) !
    Belle journée ma chère Mini
    Bises
    Juliette

    auncheveupres.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Mini,
    A 27 ans, j'ai déja mes premiers cheveux blancs (mes deux parents ayant eu des cheveux blancs en quantité importante dès avant 30ans, je suppose que c'est "logique"...). Je m'interroge énormément sur le fait de pouvoir garder mes cheveux très longs si ma tignasse se blanchit à un rythme soutenu. En effet, absolument toutes les femmes âgées de mon entourage ont courts, très courts en fait. Ça me porte à croire qu'il est impossible de maintenir des cheveux longs quand ils blanchissent. Qu'en penses-tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cette photo te prouvera le contraire : http://media-cache-ec0.pinimg.com/736x/30/79/43/30794371f9e08dc7bec279da33d937f1.jpg
      Moi je trouve ça absolument magnifique ! Avec de bons soins tout est possible :)

      Supprimer
    2. C'est une question de mode c'est tout :-) Mes arrières grands mères avaient toutes des cheveux très longs, dont une jusqu'à plus de 100 ans. Aujourd'hui on a tendance à favoriser la facilité à l'esthétisme, c'est la raison pour laquelle les cheveux sont plus courts à partir d'un certain age (et bien sur certaines femmes trouvent les cheveux courts plus esthétiques aussi, je fait pas de généralités^^)

      Supprimer
    3. Merci Mini pour la photo. En effet, ça me donne de l'espoir... ! :)

      Mais c'est vrai que j'ai noté sur les cheveux blancs que j'ai qu'ils sont d'une qualité... complètement pourrie par rapport à mes autres cheveux :( (texture "cassée" mais dès la racine !). Ce qui m'affole. Je croise les doigts pour que j'arrive à trouver comment les soigner ou que mon envie de cheveux très longs me soit passée quand j'aurais beaucoup de cheveux blancs.

      Aurais-tu envie d'écrire un article sur les cheveux poivre et sel ? Je m'interroge beaucoup sur l'utilisation de henné. Par exemple si j'utilise du henné rouge, je vais obtenir des petits reflets sur mes cheveux châtains foncés et du rouge vif sur mes mèches blanches ?

      Supprimer
  15. bonjour mini, on peux lutiliser chauqe semaine ce soin mulato ou ca risque d abimer les chx?
    ensuite moi je fais un apres shampoiing nourrisant, car je trouve que le mulato me les laisse sec

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cet article ! J'ai les cheveux blonds mais c'est vrai que j'achète souvent des soins déjaunissant pour les cheveux blancs, même si j'ai remarqué qu'effectivement, les soins violets marchaient mieux que les soins bleus. Et trouver un masque avec une bonne composition, c'est juste impossible ! Le Mulato ne marchait pas du tout sur moi, le Christophe Robin fait des miracles (je suppose une composition pas top mais c'est toujours mieux que Dessange ou L'oréal) mais il est très très cher, du coup je l'utilise avec parcimonie ...

    Pour le shampoing, c'est "Les fleurs du mâle" de chez Lush ponctuellement qui est très très efficace, avec une magnifique couleur violet foncé (j'ai de la chance, mon cuir chevelu le supporte bien)

    Mais j'ai bon espoir car les shampoings et soins bleus/violets se développent de plus en plus j'ai l'impression !

    Aussi j'essaie d'espacer mes shampoings , j'en suis a 1 par semaine et j'ai l'impression que mes cheveux jaunissent moins vite quand je ne les lave pas (j'ai des mèches naturelles du au soleil qui ont tendance à jaunir)

    Et vive les cheveux blancs ! Je trouve ça magnifique (aussi j'ai les cheveux blonds du coup ça me fait moins peur certainement que les personnes aux cheveux très foncés et pour qui la transition sera surement douloureuse)

    RépondreSupprimer
  17. ah ! cet article me fait vraiment plaisir Mini, c'est assez rare en fait. Et même si, comme toi,
    je trouve cela très joli, ce n'est pas si simple d'accepter sa propre transformation. La plupart du temps on ne reçoit comme réponse que celle de masquer ces cheveux blancs jugés systématiquement indésirables. Il faut de surcroît trouver des soins plus adaptés, car non seulement la texture des cheveux est différente mais les blancs prennent différemment les couleurs des plantes malheureusement.
    Et je ne parle pas des réflexions du genre gris/blanc = négligé ! Il y a vraiment du chemin à faire...
    Je m’évertue à trouver un no-poo qui me convienne ainsi que d'espacer les lavages mais c'est vraiment assez compliqué !
    Merci beaucoup Mini pour cet article innovant et bravant les préjugés !!!
    Corinne

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour cet article ! J'ai cessé toute coloration chimique il y a un an et j'ai décidé de laisser mes cheveux blancs tranquilles ! Il faut dire qu'ils sont apparus dès l'âge de 20 ans et je ne veux plus les cacher juste pour : faire comme tout le monde / faire illusion / faire plus jeune / enrichir Loréal, Schwarzkof & co ! Aussi tous tes conseils vont m'être très utiles !
    J'ai dépassé la quarantaine et je compte bien avoir les cheveux blancs et longs, même si la "mode" voudrait imposer une coupe courte à celles qui osent afficher leurs cheveux blancs.

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Mini, et bonne année, que je te souhaite enrichissante et belle! Intéressant article comme d'habitude, et toujours aussi agréable à lire.

    Personnellement j'ai arrêté les colorations végétales depuis presque un an (exit le henné que mes cheveux ne supportaient plus, trop asséchant et contraignant sans compter que ça n'allait pas du tout à mon teint bien trop blême, c'est dire ma pâleur). Mes cheveux longs poussent châtain cendré de plus en plus argenté, car j'ai bien passé la quarantaine, et d'ailleurs je m'amuse d'une mèche très blanche localisée sur une seule tempe. Cela fait du bien de ne plus être esclave des racines à reteindre, tout simplement. J'ai mis longtemps à admettre que ma couleur était jolie, froide, parfaitement accordée à ma carnation et n'avait pas besoin de correction. En outre, depuis une assez longue période, je me suis mise au no-poo : le sidr (bof sur moi) puis le ghassoul très dilué, et maintenant une alternance idéale de décoction forte de noix de lavage - merci merci Dame Silü ! - et lavage musclé simplement à l'eau. J'ai de belles boucles, nourries par des masques de yaourt quand j'oublie ces derniers au frigo, alors que pendant ma très longue vie avec la chimie de synthèse, pré-henné, j'avais les cheveux raides et filasses.
    Voilà, il n'y a que du bénéfice à passer à la douceur des choses... mais c'est vrai que c'est tout une démarche personnelle à faire.
    Anne

    PS: je confirme l'efficacité du violet de gentiane que j'utilisais en rinçage pour atténuer un peu le feu du henné; cependant c'est très fugace et mes cheveux n'ont pas apprécié (pointes encore plus sèches). Peut-être que cela vient de leur fragilité naturelle et que ça conviendra à d'autres?

    RépondreSupprimer
  20. Bonne Année Pauline !J,'ai fait passER ma maman aux soins naturels peu de temps après moi et il a fallu du temps pour trouver une routine car en effet ils ont besoin de soins très riches ses cheveux blancs! Ils sont désormais de plus en plus doux, et beaux, épais, avec du volume et tout. Elle les soignent depuis plusieurs années maintenant, mais aucun effet jaunissant à déploré, je me disais que l'environnement ( pollution, proximité de fumeurs...) et l'alimentation jouaient un rôle dans le jaunissement mais peut-être que je me trompe...

    RépondreSupprimer
  21. Super article!! Très bien documenté, très bien expliqué!
    Je trouve ça vraiment intéressant que tu parles aussi des cheveux blancs, les soins sont encore plus nécessaires, et plus compliqués à choisir...
    Dommage que la solution géniale de garder ses cheveux poivre et sel n'est pas esthétique sur tout le monde... Je cherche sans arrêt des astuces pour des colorations non agressives, durables, et résistant au chlore des piscines.... Le casse-tête!!

    RépondreSupprimer
  22. Coucou MIni,
    Merci beaucoup pour cet article ! C'est super de penser aussi aux femmes aux cheveux blancs ou grisonnants.
    Et pour toutes les "silvers sisters" ou celles qui ont envie de sauter le pas et d'arrêter les colorations, on est un groupe de filles super sympas sur 50nuancesdegris.canalblog.com, venez papoter !
    À bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Ayant passé la quarantaine, mes cheveux perdent de plus en plus leur châtain doré pour un mix avec des cheveux blancs de plus en plus nombreux. Pendant longtemps j'ai "lutté" contre cette image de moi en faisant des hennés naturels, mais c'est devenu trop agressif pour le cuir chevelu et trop asséchant, malgré l'ajout d'huile d'olives par exemple. Avant cela, en espaçant leur fréquence et en choisissant une couleur proche, comme le châtain ou le blond, j'obtenais des reflets dorés sans effet racine.

    Puis j'ai pris le parti de faire la paix avec moi-même et de m'accepter avec ma couleur naturelle dont j'ai découvert avec le temps son parfait accordement avec le teint de mon visage. En fait je n'avais plus trop le choix, mon cc ne supporte plus rien ou presque. C'est pourquoi j'ai épluché et épluche encore ce blog dans tous les sens pour trouver des pistes de produits les plus doux possibles. Pour moi, c'est la marque Flore de Saintonge qui a été une belle découverte, après le wo. Les no-poo (bds, œuf, sidr) par contre n'ont pas du tout fonctionné et provoqué des irritations.

    Maintenant mon cuir chevelu revit et mes cheveux ne cessent de boucler. Je les coupe régulièrement pour enlever les longueurs encore teintes au henné, ça leur fait aussi beaucoup de bien. Mais comme tu le précises Mini, l'alimentation fait également une grosse différence. La gestion du stress aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour itO, je suis étonnée de la similarité de notre constat (:-D), comme quoi ce n'est pas du vent! Etonnant en effet que le sidr, pourtant réputé excellent, ne fonctionne pas toujours si bien: mes cheveux, quand j'en utilisais, étaient comme crayeux-poisseux, la brosse s'accrochait dedans et ressortait vraiment malpropre. Pourtant le rinçage était soigneux. Même résultat avec l'argile verte testée une seule fois. L'oeuf n'a pas été génial non plus et cata avec le bicarbonate de soude (trop peu dilué? pas assez fin?). Le vinaigre de cidre, dans l'eau, m'a dévoré le crâne. Comme quoi...
      Je suis vraiment contente en revanche des noix de lavage, dont le jus est très concentré -ça ne sent pas mauvais, enfin je ne trouve pas, contrairement à ce que j'ai pu lire sur des blogs variés - et du WO. J'ai essayé seulement l'eau sur la petite tête de ma fille: ses cheveux sont tout légers et doux.

      Anne

      Supprimer
    2. Bonjour Anne,
      Oui je suis contente de ne plus me sentir seule face à l'enthousiasme que suscite le sidr en général, ou le bds, ou le vinaigre de cidre ^^
      Toutes les poudres testées (sidr, argile rose, pivoine, cataire) m'ont laissé une tignasse terne et rêche.
      Et pourtant j'étais passée au bio depuis des années, comme quoi.
      Durant mes expériences, j'ai bien aimé par contre la décoction de saponaire, qui doit ressembler aux noix de lavage. Je suis habituée aux odeurs brutes et naturelles, donc j'ai bien envie de les essayer prochainement :-)
      Lydie

      Supprimer
  24. Coucou tout le monde,
    Alors moi je suis perplexe je m'explique, les photos illustrant ton article sont comme toujours magnifiques mais moi rien à voir avec les cheveux blancs qui colonisent de plus en plus ma tête!!! ils sont hirsutes, plus épais, rêches, irréguliers en épaisseur que le reste de mes cheveux. (genre des poils de Milou dressés sur ma tête!!!) Ca ne ressemble à rien et ça devient de plus en plus difficile de tenir ma routine naturelle! heureusement que le blog est là pour me redonner du courage car quand même globalement mes cheveux de "jeune" et mon cuir chevelu se portent mieux depuis mon passage au naturel (il y a un an en découvrant ta vidéo sur tes un an de pousse et ton blog merci). j'ai également remarqué que mes cheveux fourchaient plus depuis ma routine naturelle, mes cheveux arrivent à la mâchoire inférieure encore difficile pour des coiffures protectrices mais j'ai au moins réussi en un an à éliminer les pointes chimiques de mes cheveux sans passer par la case tondeuse!!! :) si quelqu'un à des pistes pour mes petits tracas capillaires je suis preneuse en attendant, bonne années à tous et toutes et encore merci Mini!!.
    Estelle

    RépondreSupprimer
  25. Très intéressant cet article!
    Même si cela n'est pas mon cas c'est vraiment très utile!
    Il est vrai que les cheveux blanc sont très beaux!
    Le jour où je ne les cacherais pas.

    Maïté

    RépondreSupprimer
  26. L'avantage des cheveux blancs, c'est qu'on peut les colorer avec des teintures fofolles sans avoir à les décolorer :D

    RépondreSupprimer
  27. Hello Mini,
    J'ai la question débile du siècle : je teins mes cheveux poivre et sel avec des colos chimiques noires (le henné est trop contraignant, aléatoire, et j'en ai marre de passer 12 000 commandes en ligne). J'essaie de ne les colorer qu'une fois tous les 2 mois. Avec la compo cracra de ces teintures, est ce que je ne réduis pas un peu à néant mes efforts pour passer au naturel (silicones, etc) ? Autre question bête : souvent avec les colos chimiques, il y a un ignoble baume à appliquer après la teinture pour "soigner" les cheveux. Ne vaut-il pas mieux éviter de l'appliquer ? Peut-on le remplacer par autre chose ?

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour,
    Je découvre ce blog, je me promène...C'est intéressant. Mais ce qui me frappe avec cet article ce sont les photos de femmes aux cheveux blancs...mais au visage parfaitement lisse, sans aucune marque du temps...Je suis perplexe.

    RépondreSupprimer
  29. merci Mimi pour ce nouveau billet très détaillé et très intéressant. Plein d'infos pour ma nouvelle routine puisque grâce à CitronJaune j'ai enfin franchi le pas et j'assume désormais depuis maintenant 6 mois ma couleur gris/blanc.
    Bonne et heureuse année à toi

    RépondreSupprimer
  30. AH la la !!! Merci de penser à nous. Il n'y a pas grand chose sur le sujet. Je ne suis pas une mamie, je me considère assez jeune. Effectivement, comme le faisait remarqué quelqu'un en commentaire, mon visage est jeune, assez lisse, ça me sauve la mise avec ce gris. Je connaissais ton blog, j'étais venue prendre quelques conseils pour mes cheveux gris et bouclés, enfin, il ne reste plus beaucoup de boucles avec l'arrivée massive des cheveux blanc. J'ai 36 ans, mais ça fait bien deux ans que le blanc a pris le dessus. Je refuse de faire des teintures et de céder au dictat. Je galère à trouver une routine, des produits qui les rendraient coiffables, doux. Comme l'écrivait quelqu'un plus haut, ça ne ressemble à rien... J'utilise un shampooing pour cheveux argentés de chez coslys. Est il plus asséchant qu'un shampoing traditionnel ? Je l'utilise en alternance avec un autre basique. J'ai essayé le no-poo, pas tres concluant. J'ai essayé de me vaporiser le mélange glycérine/eau floral/aloe vera, mais ils frisottaient à mort. Je n'arrive pas à trouver un produit coiffant bio pouvant les gainer. C'est tres mousseux le cheveux blanc, en tout cas, le mien. J'ai essayé un gel coiffant de chez logona à la fibre de bambou, ça aide à boucler mais pas top contre les frisottis... Je vais essayer l'huile d'avocat en bain d'huile, jusqu'à présent j'utilisais de l'huile d'olive ou d'argan. J'ai un apres shampooing de chez naturkosmetik, bof sur moi. Ma coiffeuse m'a dit qu'il fallait les mouiller tous les jours pour leur apporter de l'eau, je prends note de ça. J'aime bien l'effet du lait hydratant corporel sur les cheveux qui aide à gainer mais ça ternit un peu les cheveux d’après ma coiffeuse et c'est vrai j'avais remarqué ça. Super cette nouvelle liste de produits adaptés !
    Merci !
    Carole

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour Mini ! Quand tu dis "une bonne quantité d'oxyde minéral bleu" dans le shampoing ça correspond à quoi ? 1 cc ? plus ? merci d'avance et merci pour ce superbe blog qui fourmille de bons conseils.

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour... super ce blog pour moi qui ait les cheveux naturels avec une grosse mêche blanche depuis quelques années déjà... j'ai une question, je me demande s'il ne serait pas possible d'utiliser la camomille du maroc (ou camomille bleue) en huile essentielle comme produit déjaunissant (quelques gouttes dans le shampoing par exemple)... une idée ?

    RépondreSupprimer
  33. Je vas sur mes vingt ans, et j'ai déjà une bonne moitié de ma masse capillaire qui est blanche (alors que je suis chatain très foncé à la base); Autant dire que ça dénote... Ton article m'a un peu remonté le moral, puisque je suis contre les colorations.
    Merci Mini pour tous ses bons conseils ;) continue comme ça !

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour mini :) bravo pour ton blog très intéressant, sur lequel je ne commente jamais (j'ai pas trop cette culture d'échange virtuel faut croire), mais que je consulte tous les jours (il faut dire que tu es devenue un véritable prophète). Voilà, aujourd'hui, comme tu as pu le remarquer, la blanc, le gris ou "silver hair" c'est très à la mode (merci daenerys pour cette idée splendide -_-). Beaucoup de filles n'hésitent pas à décolorer entièrement leurs cheveux pour obtenir un beau gris. C'est vrai que c'est magnifique mais pour avoir des cheveux complètement bousillés après, non merci! Bien sur cette mode ne me laisse pas indifférente...mais moi qui suit au naturel depuis 3 ans maintenant, pas question de décolorer ou même de mettre des quats dans mes cheveux. Tout ça pour dire, j'ai à peu près la même base que toi, c'est a dire blond foncé/cendré d'après les coiffeurs. Et je voulais savoir si un toner comme tu l'indique (mais cette fois à base d'AS et d'oxyde minéral violet et de centaurée) pourrait donner quelque chose sur mes cheveux? Bien sur je sais pertinemment que ça n'éclaircira en aucun cas, mais peut être que ça pourrait donner des reflets sympas? qu'est ce que tu en penses?

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir, et bravo pour votre super blog, une mine d'infos.
    Quelle quantité suggérez vous de mettre dans un shampooing d'oxyde minéral bleu,
    Car une bonne quantité ça m'aide pas trop, et comme c'est pas pour moi je dois éviter de me planter.
    Merci pour votre éventuelle réponse

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour Mimi.
    Je te suis régulièrement et cet article tombait 1 an trop tôt pour moi ! Mais voilà j'y suis...

    Cela fait environ 2 ans que je m'intéresse de près au No poo et autres techniques. Finalement je n'utilise pas tant que ça le bicarbonate, ça a surtout été un tremplin vers des méthodes de lavage alternatives. Je ne me lave pas les cheveux uniquement à l'eau claire, je ne pense pas y arriver un jour, par contre j'ai beaucoup espacé mes lavages et j'ai définitivement viré tout shampooing de la salle de bain pour des poudres (avec une nette préférence pécuniaire pour la farine de pois chiche les 3/4 du temps, le reste en masque de poudre de plante, shika - alma - henné neutre etc...).
    Mais voilà, j'aime aussi beaucoup m'éclater avec mes cheveux quand je les ai courts (et je les ai très courts en ce moment) et j'ai donc très récemment tout décoloré (et rererere-décoloré) pour obtenir un blanc - avec une patine grise dessus. J'ai beaucoup galéré pour faire partir le jaune. J'ai donc du passer par un soin déjaunisse (l'Or...l) et une patine teintée (violine).

    Maintenant il faut entretenir... Arf, c'est là que ça se corse. Il me reste du soin bleu, je vais donc sans doute finir de l'utiliser (seul, cela fera largement office de shampooing), mais ensuite j'aimerais bien revenir à mes poudres et masques naturels. Je te livre mes réflexions, si tu trouves à rebondir dessus, ce serait génial !

    Je pensais donc, logiquement, utiliser de l'oxyde bleu ou de l'indigo - grâce au commentaire de Nanou, je me penche aussi le violet de Gentiane du coup ! Mais sous quelle forme ? J'ai peur qu'introduire ça dans un masque de poudre à laisser poser ne teinte trop les cheveux...
    Du coup l'option shampooing me semble plus adaptée... J'ai donc songé à l'idée de me concocter des pain de shampooing sec contenant ces colorants - même si je n'en ai jamais fait, je fais un peu de cosméto et de savonnerie, je me dis que je devrais pouvoir m'en sortir - sauf que je rechigne à utiliser des tensio-actifs type SCS ou SCI, encore moins du BTMS (ceci dit, j'avoue que c'est sans réel fondement que je m'en méfie... peut-être que je ne devrais pas) qui semblent nécessaire pour la composition. Et je doute que faire une pâte pois chiche / oxyde beau soit pour le coup, assez efficace...
    Là dessus, je lis ton histoire d'occlusif (re-arf) nécessaire... Bref, pas glop, pas glop et tout commence à s'embrouiller dans ma tête... Qu'est-ce que tu en penses ? Quelle serait la méthode la plus adaptée pour un soin d'entretien..?

    RépondreSupprimer

Cet article vous a t-il plu ? N'hésitez pas à réagir, donner votre avis, toutes vos remarques m'aident à construire et améliorer mon blog. Je lis attentivement toutes vos suggestions et je réponds à vos questions le plus vite possible !
Vous avez un blog ? Laissez-moi votre lien !

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...