vendredi 9 janvier 2015

Pourquoi je n'aime pas la cosmétique maison.

Vous êtes nombreux à me demander pourquoi je ne fabrique pas moi-même mes produits. Si je veux des produits à la composition parfaite, c'est vrai, en toute logique je devrais les fabriquer moi-même ! En tout cas, c'est ce que l'on peut penser au premier abord, mais ce n'est en réalité pas si simple. Je n'aime pas la cosmétique maison, la tambouille, le home-made (et tous ces noms qu'on peut lui donner). Je vais vous expliquer pourquoi.

  Pourquoi je n'aime pas la cosmétique maison.  




         J'ai longtemps hésité avant d'écrire cet article, mais j'ai finalement décidé de me lancer. Parce que c'est une question que vous me posez très souvent et que vous vous demandez certainement pourquoi il n'y a jamais de recettes de soins capillaires "élaborées" (compliquées serait le mot juste) sur le blog. Vous l'avez certainement remarqué, lorsque je poste des recettes de soins capillaires maison, ce sont majoritairement des masques avec des ingrédients très simples, trouvables dans la cuisine, et qui ne nécessitent pas d'avoir chez soi tout un attirail compliqué ou des conservateurs de synthèse. Lorsque j'ai découvert les soins naturels, j'ai été attirée, comme tout le monde, par le principe de faire ses produits soi-même, pensant que c'était forcément ce qu'il y avait de mieux, et je m'y suis mise quelques fois. Vous trouverez d'ailleurs quelques vieilles recettes sur le blog, datant probablement de l'année 2012. Mais depuis, cela m'a profondément ennuyée, et je n'y ai plus trouvé l'intérêt que je pouvais y trouver auparavant.

      La cosmétique maison, c'est devenu un gros business.

De plus en plus de marques prennent se servent des blogueuses pour avoir leur publicité, les considérant parfois comme des employées quasi-gratuites. Certains partenariats (que je refuse systématiquement) prennent des tournures de contrat de travail qui ne me plaisent pas du tout. Cela fait déjà trois marques que je vois avoir recours à ce type de partenariat avec des conditions très restreintes. Interdiction de citer d'autres marques, publier l'article sous tel nombre de jours (comment peut-on tester un produit sous seulement dix jours ? Il me faut parfois presque deux mois...), envoyer la prévisualisation de l'article avant de le poster pour que la marque le valide et donne son feu vert... Bref, des contraintes que je trouve scandaleuses. Voici en exemple, une publication sur une page facebook d'une marque, et un mail que j'ai reçu d'une autre marque me proposant de faire partie de leurs testeuses - ce que j'ai bien évidemment refusé catégoriquement.

agrandissez pour profiter pleinement des conditions de "partenariat"...





Sans parler du fait que les grosses entreprises de la cosmétique maison deviennent des géants qui font de l'ombre aux petits, et proposent des produits d'une qualité qui laisse parfois grandement à désirer. Des hydrolats à conserver au frigo, des ammoniums quaternaires aux procédés d'obtention polluants à moitié dissimulés sous des termes qui évoquent la nature... Tout cela ne me donne déjà pas envie de participer à la cosméto du coin de cuisine.

      Quelle garantie de qualité pour les ingrédients ? 

Mais il y a aussi un autre problème. Dans un shampoing, par exemple, je regarde la liste des ingrédients (l'INCI) et je décrypte chacun d'entre eux. Ayant l'habitude, je les connais. Je sais la plupart du temps quels ingrédients sont certifiés bio ou non, et j'accorde plus ou moins de confiance au produit selon l'organisme certificateur et le niveau d'exigence de ce dernier. Je sais que le produit a été formulé par des professionnels, qu'il y a eu des contrôles sur les ingrédients et le produit, surtout lorsqu'ils bénéficient de mentions aussi pointilleuses que Nature & Progrès par exemple. Je ne sais pas d'où vient chaque ingrédient, ni comment il a été fabriqué, mais je sais que pour figurer dans le produit que j'achète, il doit répondre à des critères précis qui prouvent un minimum sa qualité.

Or, dans les ingrédients vendus sur les sites de cosmétique maison, tout est très flou, surtout pour ceux qui ne possèdent aucun label. D'où vient cette poudre indienne ? Ce colorant ? Quels pesticides ont été utilisés dans les cultures de cette plante ? Sans parler des conservateurs proposés, qui sont loin d'être tous parfaits et sécuritaires (voire même toxiques et dangereux). Je préfère de loin acheter un produit chez une petite boutique ou un petit producteur, un produit avec un label - ou même un produit sans label mais dont la marque est parfaitement transparente concernant ses ingrédients.

       La cosmétique maison ne garantit pas que l'on sait ce que l'on met sur sa peau ou dans ses cheveux. Comment sont fabriqués leurs émulsifiants, leurs conservateurs ? Leurs agents filmogènes synthétiques dérivés de miel ? Quand la quantité prime sur la qualité, on se demande aussi ce que valent les huiles et les hydrolats, et c'est sans parler des huiles essentielles...


      Où est passée l'éthique ? L'esprit minimaliste, du sain et simple ?

Pour moi, la cosmétique naturelle, cela rime aussi avec minimalisme, simplicité, dans la mesure du possible. Or, les sites de cosmétique home made (et en particulier le plus gros en la matière...) ne font pas vraiment dans l'esprit minimaliste... Des centaines d'huiles, des dizaines de beurres, de cires, encore des centaines d'huiles essentielles, certaines très chères et dont l'utilité m'échappe. Concrètement, quand on sait que les propriétés de certaines huiles sont très proches, que peut apporter l'huile de fleur bleue du grand arbre millénaire sacré du pérou par rapport à de l'huile de coco ? 

     Mais cela ne s'arrête pas là. Ustensiles à gogo, mini-fouets, mini-frigos, accessoires plus ou moins utiles à foison... Une dînette certes ludique mais pas franchement indispensable. Tout pousse à la consommation, à la surconsommation. N'est-ce pas totalement le contraire de ce que l'on cherche à la base ? Moi aussi, il m'est arrivé de faire des commandes de plus de 100 euros sur des sites de cosméto maison, eh bien laissez-moi vous dire que j'en ai honte. Honte de m'être fait avoir et d'avoir utilisé mon argent inutilement. Car on pense qu'on va pouvoir garder ces produits longtemps, faire plein de choses avec, les réutiliser plusieurs années... Mais non. Tout doit être gardé au réfrigérateur, les dates limites d'utilisation dépassent rarement deux ans (et encore, quand ça ne moisit pas avant) ce qui conduit à ce que j'ai dû faire il y a quelques semaines : jeter. Des restes de phytokératine inutilisable car compactée, des colorants que je n'ai pas eu le temps d'utiliser car ils ne se gardent pas, des arômes dont l'odeur tourne. Ma bouteille de protéines de riz est pleine à ras bord alors que je m'efforce de l'utiliser, régulièrement, mais elle est déjà passée de date. Qu-y a t-il de durable là-dedans ? On ne peut pas conserver les ingrédients, alors on les utilise en masse. Et on surconsomme. Et si on ne le fait pas, ils finissent par être inutilisables et on doit jeter : du gaspillage. En plus, cela revient extrêmement cher.

       Que dire de certaines recettes que l'on trouve sur le net, dépassant parfois la bonne dizaine d'ingrédients... A t-on réellement besoin de tout cela, quand il suffit d'acheter trois produits pour ses cheveux (un shampoing, un après shampoing, un masque) ?




      Les produits faits maison valent-ils mieux que les autres ?

C'est la question que je me pose. En revanche, il y a des cosméteuses hors pair qui fabriquent des produits de façon quasiment professionnelle, et je le respecte. Parfois même, ça me donne envie de m'y remettre. Puis je me rappelle que non, je n'ai pas de tensioactif en paillettes à la maison, ni même le quart des ingrédients demandés pour la recette... Je préfère utiliser mes noix de lavage ou ma poudre de sidr si je dois me "fabriquer" un shampoing. Et quel meilleur exemple que le shampoing au citron kaffir ? Un seul ingrédient (enfin deux, avec l'eau) pas besoin de matériel, pas besoin de conservateur et pourtant il se garde trois mois au réfrigérateur, largement le temps de l'utiliser. Je ne pense pas que les produits faits-maison soient meilleurs. Parce que finalement, on ne sait pas grand chose sur les fournisseurs, sur les ingrédients, sur les traitements appliqués aux plantes cultivées. Sur la fabrication des matières premières. Je laisse le métier de formulateur aux professionnels ; pour moi, cela ne s'improvise pas. J'aime croire que quelqu'un qui a des années d'expérience, de tests, d'études pourquoi pas, a plus d'expérience et d'autorité que moi pour fabriquer un bon produit, le meilleur possible, qui réponde à mes attentes - certes, exigeantes, mais pas trop quand même.

       Je préfère encourager les marques qui nous sortent de bons produits, qui méritent d'être mis en avant. Là au moins, je sais que mes produits sont préparés dans des conditions adaptées, que les ingrédients sont un minimum contrôlés - même si c'est tout aussi flou pour d'autres. Et je sais aussi que mon produit, je vais le terminer avant sa date limite d'utilisation. 

      Moi aussi, je prépare des recettes maison.

Jamais compliquées, toujours avec ce que j'ai sous la main, dans ma réserve ou dans ma cuisine. Du lait de coco, des huiles, de l'avoine, du miel, du sirop d'agave, des poudres de plantes ou encore des crèmes végétales, pourquoi pas. Des choses que je n'utilise pas que pour la cosmétique, ou alors qui se gardent très longtemps. Il n'y a rien de plus efficace finalement. C'est moins cher, c'est 100% biodégradable, c'est plus efficace que des actifs synthétiques et transformés.

Vous l'aurez compris, la cosmétique maison, ce n'est pas pour moi. Je vois l'envers du décor en tant que blogueuse, je n'aime pas du tout cet esprit qui sort totalement de l'éthique et du bio. Je sors de là, et je ne veux pas faire partie de ce business. Je reste avec ma routine et mes produits "tout prêts". Dans mes produits, je sais qu'il y a des actifs de qualité, qu'on ne peut pas trouver sur les sites de cosmétique maison. Des actifs plus rares, certainement utilisés uniquement par les professionnels. Et je préfère faire confiance à cela. Ce n'est que mon avis personnel.

Ah, et si vous aimez l'alliage des soins naturels simples, et faciles, et de la bande dessinée, je vous conseille la série venant de débuter de petits strips chez Maeril : Mae's tips.

Et vous, la cosmétique maison, vous en pensez quoi ?
En tant que blogueuse, avez-vous déjà eu des demandes de partenariats choquantes ?

254 commentaires :

  1. Je n'ai pas envie de me concocter des crèmes ou autres. J'achète bio et tout prêt car je pense comme toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas parce que c'est bio que tout es bon dedans aussi attention...

      Supprimer
    2. Rien n'est à 100% bio de toute façon, mais "un peu" vaut mieux que rien du tout ! ^-^

      Supprimer
  2. Je suis sur les fesses quand je vois les "quelques" exigences des marques. Il y a vraiment des gens pour accepter ??? Merci en tout cas d'avoir apporté ton point de vue sur le sujet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que tu la crois ? Mais n'importe quoi !

      Supprimer
    2. Je pense qu'il y a effectivement des gens pour accepter; tout le monde n'est pas aussi empreint de principes comme Pauline.
      Céline avec ces captures d'écrans je ne vois pas comment tu peux en douter. Et c'est Pauline. Pourquoi nous mentirait-elle ? ;)

      Supprimer
  3. Super article Mini ! Moi aussi quand j'ai décidé de passer au naturel pour mes cheveux, j'ai décidé de réaliser mes produits moi-même. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas lire les INCI et discerner les bons des mauvais produits. Je me suis dit qu'en réalisant mes propres produits, j'en connaîtrais la composition.
    Aujourd'hui je me rends compte que j'ai dépensé beaucoup d'argent pour rien. Parce que j'ai rarement été satisfaite de mes recettes maison, j'en ai jeté à foison (honte à moi) pour des problèmes de conservation et autres.
    Aujourd'hui tout comme toi je préfère acheter des produits tout fait. Ton blog m'a énormément appris en termes de décryptage de composition et reconnaissance de bons produits par label, provenance, etc.
    Comme je dis souvent : "A chacun son métier" et j'ai confiance dans le fait que certaines personnes/marques sachent encore réaliser de bons produits avec de bonne composition dans le respect de la nature et des animaux. Et que certaines personnes, comme toi, sache nous guider dans nos choix.
    Aurélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord, c'est exactement ça : à chacun son métier. Bien que certaines arrivent à réaliser des produits de façon professionnelle et avec beaucoup d'adresse, je pense que ça n'est pas accessible à tout le monde. Comme beaucoup de choses !

      Supprimer
    2. Je ne peux que vous approuvez les filles !!
      Quand j'ai decidé de passer au naturel , jai acheter pleeeiiiin de trucs( jetter l'arent par les fenetres cest sur ) et au final je n'utilise que la poudre libre ( 3 ocre et de largile dans un mortier , impossible a rater celle la !! ) . Les recettes etaient compliqués, l'odeur tournait tres vite malgrè des conservateurs et jai beaucoup foiré de recettes ^^
      Au final je prefere mes petites poudres de chez HSA , visage et cheveux et une " creme " toute simple: aloe jojoba et propolis !!

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ton article avec tout tes dessins, j'ai hate de voir ton livre.
    C'est vrai que toutes les recettes que j'ai trouvées sont complexe avec les différentes mesures qu'il faut convertir ml,cl.... étant nul en math j'ai vite zappé. Et comme tu dit en plus de ça y'a plein d'ingrédients.

    RépondreSupprimer
  5. Point de vue intéressant, c'est le premier article dans ce sens que je lis :) Quand je fais de la cosmétique maison, la plupart du temps ça se limite à mélanger une phase aqueuse, une phase huileuse et un émulsifiant et j'essaie de garder des compositions hyper simples. Par exemple je ne reproduirai jamais les recettes de la blogueuse HM la plus connue parce que c'est hyper compliqué et en plus finalement faire du home made en utilisant des ingrédients déjà hyper transformés et pas nécessairement très naturels, ça perd son intérêt pour moi...
    Mais bon j'aime le home made pour certains produits car au quotidien j'ai besoin de soins faciles et rapides à utiliser pour coller à mon rythme de vie, tandis que le weekend je prendrais plutôt le temps de réaliser des tambouilles minute.
    Je te souhaite déjà bon weekend!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai oublié de dire dans mon article je crois, que l'avantage majeur du HM c'est le côté ludique. Je ne connais pas la blogueuse que tu évoques (je crois ?) mais en tout cas les recettes que j'ai trouvées sur le net m'ont toujours découragée, les explications pas toujours claires et les ingrédients pas très naturels... En tout cas merci de partager ton point de vue. Passe un très bon week end également ! ^-^

      Supprimer
    2. si si tu l'as dit : le coté dînette très ludique =)
      Pour ma part je suis pour ET contre. Contre les recettes trop compliquées, trop chères, pour les recettes simples et efficaces.
      Je suis justement en plein questionnement sur la suite à donner à mon partenariat avec my cosmetik, les ingrédients sont réputés bios mais j'ai du mal à m'y retrouver, ce n'est pas de la faute du site mais bien la mienne qui suis entre autres une grosse feignasse =)
      bisous

      Supprimer
  6. J'ai découvert ton blog cet été mini, et je suis heureuse de te suivre, car ça fait du bien de voir que tu réfléchis et que tu n'hésites pas à remettre en question des choses qui paraissent acquises.

    Merci, tu es une petite lueur d'espoir dans une société où la consommation est devenue un achèvement personnel.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis tout à fait d'accord avec ton article!
    Fût un temps j'achetais les box Aroma Zone pour faire mes produits, puis je me suis rendu compte que long, très cher, et que le résultats ne me plait absolument pas! Produit inefficace, a utiliser sous 1-2 mois,.

    Alors j'achète mes produits, je ne prends pas que du bio car certains produits que j'aime ne sont pas bio mais au moins je ne contribue pas à faire grossir leur poches. J'ai été choqué de tout l'attirail qu'il faut pour une simple crème hydratante.

    Du coup je ne fais plus, car mêmes les soins maison j'ai du mal, sauf bien sur les petits trucs comme l'exfoliant lèvre sucre+miel etc

    RépondreSupprimer
  8. Très sympa cet article!
    De plus je rejoins totalement ton avis.
    Je ne critique pas les personnes qui le font mais mon point de vu est similaire au tien.
    Personnellement quand j'ai débuté dans le naturel je pensais aussi " si je fais moi même je suis sur que le produit va être bien sans cochonneries etc...." mais je ne l'ai jamais fait.
    D'une part parce que je ne me sentais pas le courage de le faire et de plus je me disais que ce n'était pas 100% hygiénique même si on prenait toutes les précautions possible.
    Et se qui m'a rebuté aussi c'est le prix " faut acheter ca plus ca plus ca" enfin bref voilà....
    En tout cas je te félicite pour cet article et pour tes beaux dessins!

    Maïté

    PS: Je voulais également te dire bravo pour le dessin que tu as fait en hommage à cette terrible histoire....
    Et je voulais aussi te dire que j'ai regardé ta vidéo FAQ j'ai adoré ( mais oui Mini tu savais pas que tu faisais peur aux internaute xD ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maïté !! Tout à fait, autre point que je n'ai pas évoqué : les conditions d'hygiène... Qui sont rarement celles d'un labo !

      Supprimer
  9. J'ai été très contente de voir cette article dans mon fil d'actualité, j'avais vu que tu n'étais pas pour la cosmétique maison et j'étais très intéressée de connaître ton avis là-dessus, je te rejoins même si j'aime réaliser de temps en temps mes baumes à lèvres maison et mon déodorant pour utiliser ma cire d'abeille.
    Par contre ce n'est pas parce qu'un produit professionnel a un très bon label qu'il est entièrement bon, un label tel que Nature et progrès c'est une bonne garantie c'est indéniable mais il n'empêche qu'on ne peut pas être sûr à 100% de toutes les matières premières utilisées dans un produit. Je vais te donner un exemple,je pratique l'apiculture en tant que passion, je fais tout en bio, je ne traite pas mes ruches,je laisse plus de miel à mes abeilles etc... Et je peux dire que les dessous de l'apiculture bio c'est pas jolie jolie et je parle même pas de l'éthique. Je ne révélerais pas ce qui fait exactement, mais je peux juste dire que le miel et les produits de la ruche bio sont loin d'être naturels pour la plupart, après il y a des apiculteurs qui sont des exceptions, il y a des puristes mais dommage qu'ils ne soient pas la majorité. Les organismes de certification ne peuvent pas être derrière le dos de tous les producteurs 24h/24 pour voir s'il respecte au pied la lettre le cahier des charges. C'est un exemple parmi tant d'autres...
    En tous cas sache que j'aime beaucoup les recettes que tu proposes, simple mais efficace.
    J'en profite pour te souhaiter une bonne année et bon courage pour la suite de ton blog!(:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi, on n'est jamais sûr de rien à 100%, mais je préfère l'être un petit peu que pas du tout. Merci pour ton point de vue d'apicultrice en tout cas, c'est d'autant plus intéressant !

      Supprimer
  10. Hello!

    Je rejoins assez ce que tu nous dis ici. Dans ma vie de tous les jours, je fais beaucoup de choses moi même. Est ce qu'on peut vraiment dire qu'un gommage au sucre et au miel c'est de la cosméto maison? Je ne sais pas. Je dirais que oui, mais quand on voit ce qui est proposé sur les sites qui surfent sur la vague... on en est très loin!
    J'aime conserver mon eau de rose et mon gel d'aloe vera au frigo, mais j'avoue que j'ai plus gardé l'habitude pour la sensation de frais que pour la conservation: j'aime ce coup de fouet quand je les utilise. Et ce sont des produits que j'utilise tellement qu'ils ont pas vraiment le temps de périmer...
    Sinon j'ai certaines huiles essentielles depuis des années: elles ne bougent pas, même si elles viennent d'un de ces géants dont tu parles.
    J'ai reçu un coffret récemment pour test pour mon blog, et on ne m'a imposé ni délai, ni relecture de(s) articles, ni nombre d'articles, ni quoi que ce soit! J'aime cette liberté, et je n'aurai pas accepté autrement.
    Est ce que je vais aimer faire des recettes qui nécessitent de faire des émulsions? Peut être pour le fun, mais je pense que ce n'est pas quelque chose que je ferai tous les jours. Je "fabrique" à peu près tout chez moi, du gel douche à partir d'une base lavante, à la lessive à partir de paillettes de savon... J'aime bien me dire que c'est moi qui l'ai fait, mais toujours en faisant attention à ne pas multiplier le nombre d'ingrédients (en général à va de 1 à 4) et la provenance!
    En général, ces ingrédients sont des trucs qui se trouvent dans la cuisine pour tout ce qui est cosmétique... et pour les produits d'entretien, on fait des miracles avec du vinaigre blanc et du bicarbonate! :)
    Et puis si je dois passer une heure à tambouiller à chaque fois qu'il me faut du produit vaisselle, ou encore un nouveau gel douche, on a pas fini! Donc mes recettes fétiches, c'est celles où on met tous les ingrédients ensemble, on ferme la bouteille et on secoue! hop hop hop!
    Merci pour cet article, je te lis toujours mais je commente peu, là c'était l'occasion! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que j'ai le même genre de recettes fétiches que toi ! En fait je ne sais pas si on peut appeler ça de la cosmétique maison, car c'est plus simple, rapide que tout ce qu'on essaie de nous vendre sur le net. Il y a une distinction à faire entre slow cosmétique et cosméto maison, peut-être. Je ne sais pas quels sont les termes adaptés haha. En tous les cas, merci beaucoup pour ton commentaire !

      Supprimer
    2. Ce sont aussi les recettes qui font partie de mon quotidien que tu cites, j'ai quelques trucs de chez eux mais voilà on est loin de l’équipement et des 50 tests tout. Je cherche le pratique, sain, efficace et rapide. Mais je pense qu'au final c'est plus une manière de vivre que de "consommer". Je me contente de peu, je me fais plaisir de temps en temps et je suis fidèle aux valeurs sûres ! Un gommage au sucre et un masque au curcuma, ça me demande jamais d'aller chercher loin ! x) Mes petits plaisirs c'est aussi les hydrolats et l'aloe en général ! Avec ceux là, mes épices/condiments, du miel, mes oeufs, des fruits et mes huiles végétales je fais des merveilles je trouve ! ^^

      Supprimer
  11. Je suis comme toi ! Impressionnée par ce que certaines arrivent à faire et cela donne parfois envie. Mais toutes les recettes que je vois ont toujours l'air très compliquées avec des dizaines de produits dont il faut évidemment acheter un flacon entier pour au final en mettre 3 gouttes dans la préparation (et qu'est-ce qu'on fait du reste du flacon après??). Alors oui ca doit revenir assez cher!
    Je pense que cela pourrait m'amuser un moment et puis je me lasserais, d'autant plus que cela doit demander pas mal de temps!
    Comme toi je préfère rester avec les produits de ma cuisine (huile de coco, de noix, miel etc) c'est plus simple et rapide, et surtout multi-usage : cuisine et beauté !

    Bonne année !
    Dada

    RépondreSupprimer
  12. J'en pense exactement la même chose. J'ai déjà essayé une fois, j'étais super contente du résultat, et puis ça a fini par moisir en un temps record, j'étais dépitée.
    En plus de ça ça m'avait coûté beaucoup plus cher qu'un produit acheté puisque j'avais dû acheter des ingrédients que je n'avais pas sous la main .. Non, ça ira merci, j'en ai eu assez là!
    J'utilise les produits bruts ou bien des cosmétiques biologiques (qui passent mon test d'exigences, c'est pas rien ;) ), mais je ne suis pas attirée par le tambouillage maisons :)

    RépondreSupprimer
  13. Je suis à 100% d'accord avec ton article! Je me suis intéressée à la cosmétique maison il y a quelques temps mais j'ai vite déchanté pour les même raison que toi: liste d'ingrédients à ralonge, doute sur la provenance et la qualité des produits etc
    De plus, mes produits labellisés me conviennent parfaitement :)
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  14. Quel article !
    C'est une brillante idée d'illustrer tes écrits par de petites illustrations réalisées par tes soins. Cela nous offre une synthèse de tous tes talents !

    Quant à la cosmétique maison, j'ai un avis mitigé. Je trouve que c'est une alternative lorsque nous ne parvenons pas à trouver le produit qu'il nous faut.
    Cependant, je ne suis pas certaine que l'argument économique soit valable. Il me semble qu'entre les différents ingrédients qu'il faut acheter d'une recette à l'autre ainsi que le temps de préparation nécessaire à la réalisation de ces dernières, la rentabilité du "home-made" n''est pas garantie.
    Ensuite, de par mon expérience de lectrice de blogs (et non de blogueuse même), il me semble que les blogueurs ne maîtrisent pas totalement la conception de leurs produits. Je ne crois effectivement pas qu'on puisse s'improviser laborantins.

    Du coup, je m'interroge. Que penses-tu des baumes hydratants pour les lèvres proposés par ton amie Parenthèse Tutoriels par exemple ? Vu qu'elle n'utilise pas de conservateurs, etc., ses recettes rentrent-elles dans ce que tu rejettes dans la cosmétique-maison ?
    D'ailleurs, saurais-tu me dire si ce type de préparation se conserve sans risque hors du réfrigérateur et dans le meilleur des cas combien de temps ?

    Je suis contente que tu oses franchir le cap et écrire de tels articles, même si tu ne satisfais pas tout le monde. J'apprécie cette liberté que tu t'octroies et que tu revendiques sur un espace qui après tout est à toi.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les baumes à lèvres je suis pour, ça ne demande que deux ou trois ingrédients (un peu comme les masques !) qui ne nécessitent pas de conservateur. C'est comme mélanger plusieurs huiles entre elles, donc pas de souci ! Et ça se conserve très bien hors réfrigérateur , largement le temps de l'utiliser. (Sinon, du beurre de cacao pur fait l'affaire) !

      Supprimer
  15. De loin un de tes meilleurs articles, Mini, vraiment.
    Je ne sais même pas quoi ajouter, parce que je crois que tout est dit. Merci.
    Adansoniae

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Mini !

    J'aime beaucoup ton article ! Je suis blogueuse depuis peu c'est vrai et de ce fait je ne connais pas le monde "partenariat" lorsque je vois tes imprim écran quelque part je suis contente d’être une petite blogueuse ;)

    Pour la cosmétique maison, je te rejoint un peu au final il faut investir (et pour moi ce n'est pas possible). J'aime les truc simple quand je vois certaine recette je suis vite perdu !
    Pis il faut s'y connaitre vachement bien quand même au risque de faire n'importe quoi !

    Je pense que le fait maison n'est pas pour tout le monde ! Certain(e)s font ça vraiment très bien, d'autre non. Il faut s'avoir avec lucidité ou on se situ !

    Malheureusement le business est partout .... des que quelque choses rapporte alors le monde se transforme !!

    J'adore tes illustrations !!! elles sont trop choux !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore c'est loin d'être les pires, j'en ai certains qui demandent des liens dissimulés "qui font naturel" pointant vers leur site... Aucune éthique ces gens. Je suis d'accord avec toi, certaines le font très bien, à chaque fois que je vois les recettes de Tinùviel par exemple ça me donnerait trop envie de les reproduire... Mais elle a plein d'expérience dans le domaine, et gagner de l'expérience ça demande du temps (et aussi quelques moyens quand on n'a aucun matos). Merci pour ton commentaire et pour mes illustrations :p

      Supprimer
  17. 100 % Avec toi, je fais du home made et je suis pas équipé par des marques "home-made" beaucoup de mes produits viennent de mes courses alimentaires, je me contente de peu et quand je vois que même pour faire un bain marie des filles achètes, je suis désespéré. C'est tellement naïf et hypocrite. Enfin voilà, je te crie mon amour pour cet article sincère et qui dit tout haut ce que je pense tout bas ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! En fait, pour moi le fait maison ça doit être des recettes de grand mère, réalisables avec des produits du quotidien. Je ne veux rien avoir à acheter de plus que ce que j'ai déjà dans mes placards ! ^-^

      Supprimer
  18. Bonjour je suis un eu d'accord avec ton point de vue j'aimerais consommer mieux (1er étape vider mes stocks - seconde étape meilleur choix dans mes achats) Et je songe à la cosmétique home made mais pas pour tout déjà je n' ai pas aimé les crèmes visage ou corps que j'ai pu me fabriquer par contre pour tout ce qui est démaquillant yeux (moitié hydrolat bleut moitié huile de ricin + 2 gouttes de conservateur je suis adepte ) après il y a des recettes qui me tente mais comme tu dis beaucoup trop d'ingrédient à acheter quand on a rien et au final sera revient plus cher a l'achat que d'aller acheter un soin tout prêt. Je songe donc juste a faire des recettes ultra simple j'ai pas ma investis au départ dans la balance , les ustensiles mais je me rends compte qu'il ne me serve pas autant que je l'aurais cru!
    Donc a méditer. Par contre je blog mais je n'ai jamais étais contacté par de tel partenariat . Mais la durée de publier sous 10 jours c'est pas évident comment se faire un avis fondé sur un produit en si peu de temps.

    RépondreSupprimer
  19. perso j'aime bien fabriquer mes cosmétiques, mais je sélectionne les recettes avec le moins d'ingrédients possible! dès qu'il y en a plus de 5, ou qu'il y en a un que je trouve trop bizarre, je passe à autre chose. tu ne cite aucune boutique, et c'est normal, mais on aura tous compris de laquelle tu parles :P Jadis une toute petite boutique près de la station Maubert et désormais une énorme boutique dans le 6°, en effet on voit le fric que ça leur rapporte! c'est hallucinant

    RépondreSupprimer
  20. Je suis vraimentà 100% d'accord. J'ai très souvent failli me laisser tenter et puis quand j'ai vu le budget que ça demande au départ quand il faut investir dans tout les ingrédients... Merci à ma petite bourse etudiante sur ce coup là !
    Je préfère largement utiliser des produits tous faits, je debourse 20€ max par an et ça me va très bien !
    Une question par contre, pourquoi est-ce que c'est problématique de devoir conserver les hydrolats au frigo?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un hydrolat de qualité doit pouvoir se garder plusieurs années, et ce sans être mis au réfrigérateur ! Pour l'anecdote, mon papa m'a donné un hydrolat de sauge de la marque florame, dans les anciens packagings (boîte en carton, bouteille en verre) ni l'odeur ni la couleur ni quoi que ce soit n'avait bougé. Et il était dans un placard pendant tout ce temps !

      Supprimer
    2. Sérieux ?! Ben dis donc merci, j'étais persuadée que c'était des produits fragiles et donc normal de devoir les conserver au frais... J'ai déjà commandé un hydrolat AZ qui est arrivé avec une odeur de roquefort moisi... Leur service client est toujours réglo mais bon du coup ça explique pas mal de choses u.u

      Supprimer
    3. Intéressant, ce point sur la conservation des hydrolats. Je me rend compte que d'instinct j'ai toujours mis au frigo ceux que je réserve à ma consommation interne et pas ceux que je ne mets que sur ma peau. La logique étant que dans le doute et vu le volume aqueux, autant je m'en fiche de prendre le risque de m'appliquer de l'eau éventée sur le visage, autant je préfère ne pas prendre celui d'un empoisonnement alimentaire. Je pense.

      Supprimer
    4. Mon commentaire n'est pas passé sniff! Je disais très bon article je suis contente de comprendre pourquoi tu n'est pas fan de ces enseignes et de la cosméto maison, toujours un plaisir à lire, et ça permet de se poser de bonnes questions.

      Ensuite, j'ai un doute sur ce que tu dis concernant les hydrolats, lorsqu'un hydrolat est pur, sans conservateurs (tels que alcool et autres conservateurs) le milieu aqueux est une vraie joie pour le développement des bactéries, d'où la nécessité de les mettre au frigo, pour exemple la marque que tu cite utilise 3 ingrédients suplémentaires à l'eau: Potassium Sorbate, Sodium Benzoate, Citric Acid. Permettant la conservation du produit.

      J'avais effectivement lu qu'il était préférable d'utiliser des Hydrolats pur, et surtout sans alcool pour la consommation.

      Tu en penses quoi?

      Supprimer
  21. J'adore ton article !!!!!! (Applaudissements)
    Purée pour une fois que quelqu'un ose le dire ! Un gros site en particulier m'a déçu fortement et je pense que tu parles du même dans ton article, des ustensiles à gogo, des huiles à n'en plus finir, je suis entièrement d'accord avec toi !
    C'est impressionnant et je préfère de loin les choses simples. Une base lavante, un extrait naturel de parfum et point barre. Ou alors une poudre et c'est tout.
    Bravo pour ton courage d'avoir écrit cet article ! :)

    RépondreSupprimer
  22. Dans ma démarche j'avais l'impression de ne pas aller jusqu'au bout des choses car je ne fabrique pas de choses moi-même. J'avais déjà commencé à me justifier auprès de certaines qui ne comprenaient pas que mon budget cosmétique sur un an n'ait pas dépassé 100 €. Je n'utilise que 2 huiles et un hydrolat, quelques poudres lavantes et des ingrédients de tous les jours.

    Merci d'ailleurs pour ton astuce sur le vinaigre blanc qui remplace le vinaigre de cidre. Et merci pour cet article dans lequel je retrouve mon raisonnement ! La seule tambouille que j'ai faite, c'est le déco bicar (3 ingrédients que j'avais déjà...). J'achète mon shampoing Helvetia qui me tient des mois et me sert aussi de gel douche. Que demande le peuple ?

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Mini,
    ton article est très dense, et en effet, il y a beaucoup de chose censé dans ce que tu dis.
    Je n'ai jamais fait de cosméto chez moi, parce que j'ai la flemme, mais je comprends celles (et ceux^^) qui en font. C'est un peu comme la cuisine je trouve. Oui on peut manger des choses très saines, bonnes et pas chers pour peu, une petite salade avec des produits simples trouvés au marché du coin. Mais il y a aussi des personnes pour qui la cuisine c'est autre chose que de manger sainement ou bien, c'est une passion, passion de passer 4 heures en cuisine, de dénicher des nouvelles recettes sur internet, d'essayer de nouveaux produits, de tester en bouche..autant de choses que le simple quidam ne comprendra jamais et prendra ça pour du luxe. Et pour moi, la cosméto maison, c'est la même chose. Il y aura toujours deux camps, le premier (dont je fais partie) qui met juste de l'huile de coco sur mon visage ou du gel d'alo vera sur mon visage et mes mains avant de me coucher. Et les autres, celles pour qui cette passion demandera de l'argent et du temps. Parce, à chacun son niveau, on peut trouver que ce que font les autres est abusif. Quand je te vois faire tes recettes, même avec 3 ingrédient, poudre de sidr, kapoli, ou autre noms barbares (aha, je ne les retiens même pas..honte à moi vu que je te suis depuis..ouhh trop de temps pour compter!). Et quand je vois les yeux ébahis de ma soeur quand je dis que je fais des shampoings avec une poudre indienne ou un rinçage au vinaigre. Elle ne voit pas le moins du monde l'intérêt, car pour elle en effet aussi comme pour d'autre, un shampoing et AS, et basta! Je pense qu'à chaque strate, nous avons nos limites de ce que l'on trouve abusé ou pas.
    Après, pour ce qui est des partenariat, 100% d'accord, certaines marques abusent vraiment...on m'a proposé de faire la pub de collants, de robe de mariée (non non, je ne suis pas mariée du tout, mais ça n'a l'air d'être qu'un détail..^^), de la pub pour des verres? Pourquoi? aha, alors que je suis un blog de cheveux? That is the question..^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça, le côté passion c'est tout autre chose et j'admire beaucoup ! La comparaison avec la cuisine tombe très bien, car de mon côté, faire la cuisine se résume à éplucher des fruits ou à les décortiquer. Rien de très compliqué en somme. Du coup finalement ma façon de voir la cosmétique et la cuisine sont très similaires ! La passion c'est autre chose, c'est comme un artiste qui va dépenser beaucoup d'argent dans ses encres, ses pinceaux, ses toiles. Et ça loin de moi l'idée de le critiquer ! :3

      Haha des partenariats pour des verres... Il n'y a pas si longtemps chez moi c'était du dentifrice et du maquillage. Ils connaissent bien mon blog :')

      Supprimer
  24. Excellent article. Merci de confirmer ce que je commençais à soupçonner :)

    RépondreSupprimer
  25. Toujours un plaisir de te lire <3.

    Je suis comme toi, j'ai dépensé des centaines d'euros chez un certain géant il y a quelques années (et oui ça n'était pas qu'un seul panier...) et au final? ben j'ai utilisé 2mL par ci, 3mL par là... et là j'ai dépassé les dates de péremption de tout ce qu'il me reste sur les bras...
    En plus, je ne suis pas non plus satisfaite de la qualité des matières premières, beaucoup d'hydrolats avaient moisis, certains nous ont filé des rougeurs (???!!! alors que ma mère et moi prenions toujours le même type d'hydrolats, et un jour avec un certain lot d'une certaine marque bim rougeur, ça ne nous a jamais refait ça après)... J'ai même une huile qui avait des sortes de boules blanches bizarres au fond...

    Quant aux huiles essentielles, je n'ai vu aucun effet pour soigner quand je prends des HE pas chères... Cet hiver, j'ai terminé mon HE d'eucalyptus "de marque" et j'ai ressortie mon eucalyptus pas cher car je n'avais plus que lui en stock... ben clairement ça ne sent rien comparé à ce dont j'avais l'habitude! normalement de l'eucalyptus, ça débouche les narines, limite ça pique les yeux pour certaines marques si on a le malheur d'en mettre plus d'une goutte, là rien.

    Bref, tu prêches une convertie ;)

    RépondreSupprimer
  26. Comme toi, j'achète la plupart de mes produits cosmétiques tout prêts, je privilégie le label Nature et Progrès, et je ne multiplie par les produits.
    Pour les cheveux par exemple j'ai 1 shampoing et 1 AS que j’alterne avec la poudre de shikakai (la seule qui me réussisse vraiment). Point barre.
    Et alors pour l'entretien de la maison : vinaigre blanc, bicarbonate et un peu de savon noir !!
    Je fabrique néanmoins mon déo car je le trouve tout simplement bcp plus efficace que tout ce que j'ai pu tester, et là je me mets à la saponification à froid parce que ça m'amuse !

    Après il y a tambouille et tambouille aussi... Et il est bien clair qu'il n'y a pas besoin de 50 000 ingrédients lointains et hors de prix pour faire de bon produits. De mon côté, je reste avec quelques ingrédients (ceux que je sais le mieux me convenir). Ils viennent parfois de mes courses alimentaires, parfois d'AZ quand même, et très souvent de ma petite productrice bio préférée certifiée Nature et Progrès (HE et hydrolats).
    Lors de mon stage d’aromathérapie de l'an dernier avec cette femme que je connais depuis ma plus tendre enfance, nous avions confectionné des crèmes conservées avec du benjoin et de l'alcoolature de propolis (produite par son mari, apiculteur, et qui ne ressemble pas du tout à ce que décrit le commentaire un peu plus haut !!). Et bien 1 an après, ce qu'il me reste de crème n'a pas bougé d'un pouce et sent tjs pareil ! Les formulations étaient simples (peu d'ingrédients), 100% naturelles et basés sur ses propres hyrdolats et huiles essentielles. Comme c'est son métier depuis 20 ans, elle nous a parfaitement guidé. Et c'est comme ça que je vois le home-made pour ma part !

    Si ça peut apporter un peu de précisions, cette productrice fournit de l'hydrolat de tilleul à AZ. Ce qui veut dire qu'au moins certains de leurs produits viennent de petits producteurs français. Après, il est très clair que cela reste une entreprise commerciale qui a beaucoup grossi et dont le but est bien entendu de faire du profit. Mais tout n'est pas noir ou blanc à mon avis.

    En tout cas, merci pour cet article qui montre enfin un autre point de vue !

    Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super intéressant ton témoignage, je m'inquièterais moins sur l'hydrolat de tilleul. Est-ce que tu sais si elle fournit d'autres marques ? Car c'est un hydrolat que j'achète régulièrement et sa fabrication m'intéresse.

      Supprimer
    2. Non elle ne fournit personne d'autre. Elle a une petite production, principalement destinée à sa propre ligne (qui s'appelle Solaure si tu veux en savoir plus).
      Elle est située dans un tout petit village, Barnave, dans la Drôme d'où mon papa est originaire. Sa maison et son petit labo sont en face de la ferme de mon grand-père.
      Tout est cueilli à la main, c'est soit de la cueillette sauvage, soit des champs cultivés en agriculture bio, selon les plantes.
      Son hydrolat de rose est une merveille (elle cultive elle-même ses roses anciennes ce qui fait qu'en plus il est abordable).

      Si jamais tu vas voir sur son site, tu trouveras peut-être surprenant de voir quelques HE "exotiques" alors qu'elle privilégie les cultures locales. Elle a tout simplement des liens familiaux très forts avec Madagascar, d'où son utilisation de quelques plantes de cette île.

      (PS : désolée si j'ai posté 2 fois le même commentaire, n'hésite pas à en supprimer un)

      Supprimer
    3. Bonjour Blogbionature !

      Le stage dont tu parles m'intéresse donc s'il y a un quelconque moyen pour que tu me passes ses coordonnées ! Merci :)

      Bonne année et bonne santé par ailleurs !

      Supprimer
    4. Bonjour !

      Vas faire une tour sur le site de Claire : www.solaure.fr
      Elle vient de le refaire et il y a une rubrique "Activités" où tout est indiqué !
      Et si tu veux voir mon compte rendu du stage de l'an dernier, n'hésite pas à cliquer sur mon pseudo pour voir ça sur mon blog.

      Supprimer
    5. Bonsoir !

      Merci beaucoup :) c'est gentil et je me suis abonnée à ton blog du coup :D
      Bises

      Supprimer
  27. J ai eu peur un moment en lisant le titre mais je te rejoins totalement. Je suis pour le HM mais uniquement avec ce que j ai "sous la main" sans devoir me transformer en chimiste. Je préfère trouver des alternatives au shampoing tout fait cette labellisé et bio et à paillettes, par exemple (crème de combava, maïzena, miel etc) que fabriquer la même chose sans certitude de maîtriser les phases bi phase cintre phase et j en passe. Je suis pour la cosmétique résonnée. Et g déjà honte d avoir tellement de produits tout fait même si labellisé etc alors que finalement un œuf fait quasi aussi bien l affaire.... 2015 sera k année du changement ici, en plus de mes 2 ans au naturel... Merci pour ton avis (qu'on partage ou pas, chacun est assez grand pour faire ses choix) qui est à mon sens très critique! (et une critique peut être très positive, les gens!) Et sensée, posée, rerlechie, raisonnée...

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour cet article!
    Je ne vois que du côté "cliente" : des recettes très/trop compliquées sur ce genre de site, où pour faire une petite crème "pas chère et très naturelle" il faut investir dans un mini laboratoire oO
    Maintenant que tu montres aussi les conditions de partenariat, ça ressemble de plus en plus à une "pompe à fric" ces entreprises...
    J'aime le fait que tes recettes soient faciles, et qu'on ait besoin d'aller dans sa cuisine et non sur internet pour trouver la plupart des ingrédients ^^
    J'aime voir qu'on peut faire confiance à certains labels de qualité.
    Bon je me bats toujours contre mon coiffeur qui crie à l'hérésie quand je lui dit que je rince mes cheveux au vinaigre ("il y a des produits professionnels au vinaigre aussi, c'est moins aggressif" haha), mais je peux le supporter deux fois par an :p

    Merci pour tous tes conseils et tes avis, ils sont toujours très bien construits! :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réagis juste parce que je suis morte de rire à l'idée qu'on puisse investir dans du "produit professionnel" au vinaigre XD

      Supprimer
  29. Waouh! Super article! Vraiment bien rédigé, clair, et pour ma part des arguments convainquants! Super boulo! Je voulais vraiment de le dire! C'est vraiment chouette ce que tu fais et tu bosses vraiment bien! C'est un plaisir madame! bonne journée!

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Mini,
    Je tiens un blog sur la cosméto HM et c'est vrai que j'ai reçu parfois des demandes de partenariat avec des conditions très exigeantes. Ce qui me choque le plus c'est de devoir publier l'article à peine plus d'une semaine après avoir reçu le produit en question, c'est loin d'être assez pour réaliser un test convenablement, sans parler qu'on a une vie aussi à côté ! Cependant, ça ne me choque pas de devoir faire des liens vers les sites (comme c'est demandé dans la proposition de droite), après tout c'est donnant-donnant donc je ne trouve pas ça si scandaleux.
    Pour ce qui est des grosses entreprises d'ingrédients et matériels de cosméto, je pense qu'il ne faut pas diaboliser leurs pratiques à ce point. Nous ne devons pas oublier que, comme toutes entreprises, leur but est de nous faire acheter ! Et c'est vrai que dans certains cas ça fonctionne très bien. J'ai moi aussi eu un panier de plus de 100€ une fois, mais je ne dirais pas que j'ai honte car c'est l'occasion et le plaisir d'essayer de nouvelles choses et de trouver des ingrédients qui nous conviennent. Et puis, malgré l'utilisation de très bonnes techniques de ventes, le consommateur à encore le choix d'acheter ou non, et il peut facilement se détacher de l'aspect business de ce genre de sites ! C'est d'ailleurs ce que je fais depuis pas mal de temps : je me concentre uniquement sur mes besoins, et j'arrive à reconnaître le vrai du faux.
    Bref, tout ça pour dire que je te rejoins sur la plupart des choses que tu dis, mais que l'on peut faire des cosmétiques HM assez élaborés sans pour autant se ruiner, il faut juste prendre du recul, connaître bien les ingrédients pour pouvoir les substituer, et ne pas craquer sur des publicités trop alléchantes ! Merci pour ton article qui fait pas mal réfléchir :) A bientôt,
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis de cosméteuse ! Certes le consommateur a le choix d'acheter ou non, mais on est vite pris par la spirale "vouloir tout tester". Pour les liens non ce n'est pas ça qui est choquant, c'est normal en effet, mais c'est la précision et le côté "ordre" de la demande. Pour les publications "sous une semaine", sans commentaire, une semaine c'est le temps que je prends avant d'ouvrir certains colis haha.

      Supprimer
  31. Je suis d'accord avec tes propos mini. Moi qui me suis tournée vers le naturel/le bio pour une question de qualité de produit, de respect de l'environnement et de l'humain et surtout de simplicité, je n'ai pas été attiré plus que ça par le "home made à ingrédients à foison et en plusieurs phases".

    De plus en plus d'entreprises surfent sur la mode du "home made" et voit en cette nouvelle passion des femmes un moyen de se faire de l'argent. C'est sur que parfois il y a des matières premières qui sont tentantes mais c'est un coup à rentrer dans un cercle vicieux de la surconsommation: vouloir acheter plus, vouloir tester encore et encore de nouveaux ingrédients et nouvelles recettes...

    Les éléments comme le miel, yaourt, vinaigre de cidre, etc...que j'achète au biocoop, je ne m'inquiète pas mais ce sont les poudres indiennes (amla, bhrami...) et poudres colorantes que j'utilise qui me tracassent (sachant que la plupart viennent d'inde et ce pays a un haut taux en pollution): dans quelle condition sont-elles fabriquées ? pollution ? pesticides ?...

    Bonne année à toi mini ;)

    RépondreSupprimer
  32. J'avoue avoir été tentée par le HM aussi, et finalement entre les DLUO, la moisissure en effet pour les hydrolats d'un géant du HM qu'on ne citera pas, et le fait que je n'ai pas de pièce sinon stérile, du moins qui s'en approche, j'ai rapidement laissé tombé.
    J'en ai fait en groupe – c'est sympa, ludique, et ça divise les coûts. Par contre, tu ne choisis pas tes recettes et toujours pareil, les conditions de désinfection ne sont pas forcément au top. Bref, au final avec de l'aloe vera, de l'huile de coco et de l'avoine, on va déjà très loin en effet...
    Quand aux conditions de partenariat, errrr... c'est même pas acceptable.

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour cet article très intéressant :) Je suis bien d'accord avec toi, après ce qui est certain c'est qu'il faut éviter d'acheter aux grands et d'acheter le moins possible. Il y a aussi quelque chose qui me gêne dans cette histoire : on doit polluer quand même bien plus avec tout ces emballages... Malgré tout, j'apprécie quand même parfois de créer mes cosmétiques, qu'ils soient fait avec nos produits du quotidien qu'on retrouve dans notre cuisine, ou bien parfois avec des huiles essentielles et autres que l'on trouve justement sur certains de ces sites. Encore une fois, je choisis plutôt les petits sites.

    Sinon pour ma part j'ai aussi eu la proposition de partenariats étranges (enfin ça m'arrive souvent, les gens ne pensent pas que c'est un site écolo et donc voudraient que je parle de choses qui n'ont rien à voir, d'autres imaginent que je vais leur faire des articles comme ça gratuitement parce que "j'adore" travailler pour faire de la pub gratuite, ou encore, et ça c'est le pire je crois, c'est le personnes qui veulent que je fasse du greenwashing pour elles... etc.)

    Parfois ils nous prennent pour des cons ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'avais pas vu le côté emballage. Finalement ça fait beaucoup de flacons qui restent sur les bras, c'est vrai...
      Oh la la les partenariats type greenwashing, quelle horreur. Je crois que je n'ai encore jamais eu, et tant mieux ! J'imagine très bien la chose, "vous devez mettre en avant le côté naturel du produit"...

      Supprimer
    2. Exactement, il faut donc peser les pour et les contres et ne pas mettre tout le monde dans le même panier aussi :)

      Pour le greenwashing en fait, c'est délicat parce qu'il faut vraiment étudier les propositions qu'on nous fait en détail. C'est pas évident de faire la part des choses parfois... Alors je n'imagine même pas pour ce qui est des personnes peu informées qui veulent faire un peu d’efforts pour l'environnement... C'est catastrophique à mon sens. Et c'est à nous blogueuses qui sommes écolos de dénoncer, comme tu l'as fais, ou bien de donner des solutions vraiment vertes pour les guider. Continues comme ça et bravo pour ta une :)

      Supprimer
    3. Merci beaucoup ! Je pense - et j'espère - que c'est en dénonçant les dérives qu'on peut mieux informer et mieux faire passer le message "méfiez vous".

      Supprimer
  34. Au final, je lis plutôt une critique des sites spécialisés qu'une réelle critique de la cosméto home-made !

    RépondreSupprimer
  35. Je suis entièrement d'accord sur le minimaliste, certaines font des commandes tous les mois pour plus de 100 euros avec 36 mille HV, ou font des recettes avec 30 mille ingrédients ... Je trouve cela un peu idiot alors qu'une seule HV comme celle de coco est juste top ! Après certaines marques comme santé avec un shampooing tout près sont top, mais j'aime le côté = je prépare mon baume à lèvres ou autres ... :) Bon article !

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour,
    Meilleurs voeux!

    Et bien voilà, j'en suis venue aux mêmes conclusions que toi!
    Sans citer de marque ou d'entreprise, le développement d'actifs 'naturels' 'maison' est exponentiel! Decouvrons les actifs brillance, relipidants, gonflants...
    Finalement je nourris ma peau avec de la cire de jojoba, je l'hydrate avec un hydrolat tout simple. Pas besoin de plus. Les formules à 10 ingrédients à soi disant 3€ le pot mais 30€ de matière première à l'achat merci bien. J'ai aussi dépensé bien trop d'argent là dedans c'est presque lamentable. Mais au moins, on aura essayé et ça nous aura ouvert les yeux.

    Bonne continuation!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu pointes du doigt ce que j'aime le moins... Le coté publicité à outrance, vanter les mérites d'un nouvel ingrédient miracle, d'un nouvel émulsifiant "tendance"... Pouah. Comme tu dis, au moins on a essayé, on se fait sa propre idée !

      Supprimer
  37. Merci cet article répond à ma question :)
    Tu as ton avis et je le respecte. Tu as raison sur beaucoup de points mais après je pense qu'il ne faut pas mettre tout le Hm dans le même sac ! C'est sûr qu'il y a beaucoup de blogueuses qui font des recettes complexes avec des ingrédients qui laisse à désirer.. ! Mais il y en a aussi qui essaye de faire des choses respectueuses de l'environnement etc comme par exemple Cynda et son blog Fairycosmetik qui claque ses exigences sur la charte de nature et progrès ! Le Hm c'est bien, ludique et amusant mais ça devient complètement lourd arrivé un certain stade ! Quand je vois toutes ces personnes qui utilisent des ingrédients dégueulasses pour la planète et pour eux je me demande sincèrement quel est l'intérêt d'être passé au "naturel"..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas ce blog, je vais aller voir ! Surtout si elle a un tel niveau d'exigence pour ses préparations, c'est certainement très intéressant.

      Supprimer
  38. Ouf je me sent moins seule pour le coup ! Franchement tout est dit dans cet article et je t'en remercie, on s'est tous plus ou moins perdu à un moment dans la cosmétique maison, pensant faire des économies et gagner du temps, mais au final ça c'est avéré être le contraire. Alors bien sur il y a des personnes qui gèrent ça à la perfection comme tu l'as dit, donc là dessus je ne me permettrais aucun jugement ^^ Maintenant je vais plutôt privilégier les ingrédients de "base", ceux qui peuvent se garder longtemps ou servir pour diverses utilisations. Merci Mini pour tes articles et ta grande ouverture d'esprit ^^

    RépondreSupprimer
  39. Je suis totalement d'accord avec toi! Les recettes maison très simples sont parfois intéressantes mais les cosmétiques maisons ou il faut des dizaines de produits ne sont pas intéressants pour moi.
    Par contre certaines poudre sont très utiles je trouvent(henné rhassoul, ...) et j'utilise régulièrement l'huile de ricin.

    RépondreSupprimer
  40. Merci Mini pour cet article. Entièrement d'accord !!! Pas besoin d'en dire plus :)

    RépondreSupprimer
  41. "J'en ai marre d'écrire lol 0€ mdr"
    Tu m'as tuéééée x'D

    RépondreSupprimer
  42. Salut mini je suis ton blog depuis plus de 6 mois et j'aime bcp.

    Pour ma part je ne suis pas forcément d'accord avec toi sur certains points, mais je respect à 100% ton avis :).

    Je pratique le fait maison depuis un peu moins d'1 an et pour moi c'est surtout par passion.
    J'ai tjs souhaité être formulatrice cosmétique une vrai addicte.

    je fabrique toutes mes recettes à partir de ce que j'ai.
    Car quand j'ai vue sur internet qu'il fallait 3000 ingrédients pour un masque par exemple j'ai fait non merci.
    Du coup j'ai demandé sur un groupe comment calculer pour faire une recette de a à z et ça me va très bien comme ça.
    Je met le minimum et n'achète un ce dont j'ai besoin, au fur et à mesure je choisi ce que je renouvel ou non pour avoir juste l'essentiel.

    Pour la qualité et la provenance je suis d'accord qu'on a aucune fiabilité.
    C'est pour ça que de plus en plus j'achète mes ingrédients en mag bio ou petit indépendant, comme les huiles végétales et essentielles, mon miel que je prends chez un apiculteur juste à côté de chez moi, etc.

    Depuis peu j'ai découvert les savons en saf et c'est ce que je préfère fabriquer car là on est dans une créativité sans limites et on a pas besoins de grand chose ;).

    Merci pour ton blog et tes articles, tjs dans l'humbilité

    RépondreSupprimer
  43. Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article, je ne saurais pas dire pourquoi, quelque chose me dérange. Je fais de la cosmétique maison, et il m'arrive parfois de mettre 10 ou 20 ingrédients dans un masque, je ne vois pas le mal. J'achète tout sur le site le plus connu et c'est vrai que j'ai dépensé pas mal d'argent mais au même temps ça me fait plaisir même si c'est cher. Se faire plaisir c'est ce qui compte avant tout, je pense que tu n'avais pas à l'ouvrir sur ce sujet-là que tu ne maîtrises pas et qui ne t'intéresse pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais on est d'accord, ce qui compte c'est de se faire plaisir, ce n'est pas du tout ça que je déplore au contraire. Et comme je le dis un peu plus haut, j'admire les passionnées et celles qui se font plaisir avec la cosmétique maison. Tout comme je me fais plaisir avec la peinture. J'aurais aimé avoir ton avis un peu plus développé car justement c'est le pourquoi qui m'intéresse, mais merci tout de même de t'être exprimée, j'espère juste que mon propos n'a pas été compris de travers !

      Supprimer
    2. Ton commentaire est déplacé!!!
      Si tu lisais correctement elle n'a pas dénigré les passionnés comme toi et moi au contraire.
      Elle a juste dit pourquoi elle était contre. Ou est le mal? Elle n'a plus le droit de s'exprimer maintenant?!
      On dirai qu'elle t'a insulté avec son article, faut arrêter de voir le mal ou il n'est pas!
      Vraiment méprisant ce comportement...

      Supprimer
    3. Où est le mépris ? Elle dit juste qu'elle n'est pas d'accord.

      Supprimer
    4. "Je penses que n'avais pas à l'ouvrir sur ce sujet là" tu trouves ça tolérable comme remarque?
      Moi aussi j'ai commenté et j'ai dit que je ne suis pas d'accord sur tout et alors?
      Je ne me suis pas permise d'avoir ce genre de propos!

      Supprimer
    5. Ah en effet, j'avais lu trop vite.

      Supprimer
  44. Coucou Mini !
    J'ai beaucoup aimé ton article, et tes illustrations m'ont fait mourir de rire ! Tu maîtrises vraiment bien la tablette :)

    Moi aussi je me suis faite avoir quand j'ai commencé à m'intéresser au naturel, car on a vite fait de se dire que tous ces actifs sont indispensables... Résultat : des flacons à peines entamés, qui vont bientôt finir à la poubelle... quel gâchis !
    En plus de coûter relativement cher je trouve que c'est souvent une perte de temps.

    Mais maintenant que j'ai découvert plusieurs huiles, beurres... je sais lesquels sont mes basiques à avoir. Comme tu dis, pas besoin de posséder l'huile de fleur de licorne tandis que le beurre de karité est une valeur sûre ;)

    J'ai commencé un blog il y a peu de temps, je n'ai pas encore assez de notoriété pour qu'on vienne me proposer ce type de contrat, mais je m'en passe bien haha

    Sinon, j'ai juste une petite question à laquelle j'aimerais que tu répondes : Tu utilises quoi comme dentifrice ? OUI c'est un peu bizarre, mais quand on voit les ingrédients des dentifrices conventionnels... Peut-être y répondras tu dans ta FAQ ? :)

    Merci de m'avoir lue, bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dentifrice, c'est celui de Puraloé à base d'aloé vera. C'est celui que j'ai préféré utiliser, j'alterne avec de l'argile blanche et de l'eau toute bête. Avant j'utilisais du perblan mais au final je me pose des questions sur le xylitol dont il est composé...

      Supprimer
  45. Globalement, je suis d'accord avec toi à ce sujet, je m'étais d'ailleurs fait la même réflexion il y a quelques temps! ;)
    C'est vrai que lorsque l'on regarde sur certains sites connus qui proposent toute une recette de cosmétique home-made, on se demande où est le bénéfice. Très peu d'infos sur certains actifs et leurs effets nocifs, des dizaines d'ingrédients qu'il faut acheter en certaines quantités, et qu'il va donc falloir ré-utiliser avant leur date de péremption (sachant que certains ne se conservent que quelques mois et au frais), une réalisation -comme tu l'as si bien illustrée- relativement (voire beaucoup trop) complexe ! Pour les passionnées, pour celles qui aiment jouer à la sorcière qui prépare sa petite potion magique maison, on est d'accord, c'est sympa ;) Mais pour les plus débutantes, on ne peut dire que l'opération soit si accessible, et que le coût final soit rentable.
    C'est pourquoi je suis d'accord avec toi, j'aime me faire des cosmétiques maison très simples (par exemple un gommage huile d'olive-sucre, ou bien un masque œuf-vinaigre de cidre-miel) qui sont peu coûteux, très faciles à réaliser, et pas moins efficaces. Pour le reste, notamment tout ce qui concerne les cheveux, je n'ai pas envie de me lancer dans le home-made avec 36 ingrédients à acheter pour au final être peut-être déçue du résultat. Je préfère faire confiance et investir mon argent auprès de marques professionnelles qui maîtrisent leur travail et nous proposent des produits réellement sains et de grande qualité (auxquels on peut ajouter quelques huiles essentielles de notre choix, cosméteuse oblige :D)

    RépondreSupprimer
  46. Coucou mini je suis pas forcément 100% d'accord mais je comprend pourquoi tu penses ça, j'avoue qu'en allant sur AZ je sais plus d'ou donner de la tête, trop de choses aux propriétés "incroyables", tellement qu'on en vient a vouloir régler des problèmes de notre corps dont habituellement on se fiche (pour ma part mes vergetures, je m'en fiche, pourtant j'ai acheté du tepezcohuite, je sais pas trop pourquoi au final, pas tellement envie de me faire des masques sur les cuisses ! xD)
    du coup plus par flemme qu'autre chose, et aussi un peu par envie de profiter des bienfaits naturellement, j'utilise les produits que j'ai achetés de façon "brute", j'ai de l'huile de coco, de jojoba, de macadamia, de rose musquée et d'avocat, et je les applique directement sur mon corps, mes cheveux et mon visage, et je els prend toujours bio.
    J'en suis très satisfaite en faisant comme ça :)
    Par contre pour les produits style crème de jour, as, shampoing, j'achete dans le bio, pas envie de me prendre la tête ^^

    RépondreSupprimer
  47. Ton article tombe à point nommé!

    Je suis dans le même état d'esprit depuis un moment. Je te rejoins sur la majorité de tes arguments et ce sont les principales raisons qui m'ont amenée à passer à des routines minimalistes.

    En fait, j'avoue avoir été épuisée devant de nombreux blogs (de très grande qualité par contre) proposant des recettes à faire soit-même.

    J'adore "l'intuititf": dans la cuisine, dans la cosméto. Faire avec ce que j'ai sous la main et de manière la plus simple possible.

    RépondreSupprimer
  48. Hello Mini !

    Ça me soulage un peu de lire ton article !

    Depuis mon passage au naturel, j'ai beaucoup appris (en partie grâce à toi, il faut le dire), mais j'ai surtout compris que souvent "naturel" rimait avec "simplicité".

    Comme toi, je n'ai jamais compris l'argument de l'économie mis en avant par certaines (blogueuses ou marques). Effectivement, me laver les cheveux avec du shikakaï et du sidr en alternance avec mon shampoing Alverde acheté 2€ et des bananes en Allemagne, ça me fait économiser beaucoup. Mais en quoi une recette qui nécessite 15 000 ingrédients qu'il faudra tous commander (et qu'on n'utilisera jamais entièrement) serait-elle plus économique ?

    Dans la même veine, j'ai voulu me mettre au henné pour couvrir mes cheveux poivre et sel enduits d'un reste de colo chimique (mon dernier obstacle avant le 100% naturel).
    Je lis partout qu'il rend les cheveux plus beaux et plus forts, mais qu'il faut rajouter : de la glycérine végétale, de la phytokératine, de la provitamine B5, de la poudre de guimauve, de l'extrait de poil de cul de pétale de fleur de cerisier japonais etc etc...

    En gros, ça veut dire que chaque colo me coûtera en moyenne deux fois plus cher qu'une colo chimique et me prendra l'équivalent d'une semaine de travail complète : il faut la préparer un soir de pleine en exécutant une danse de la pluie, puis la congeler, la décongeler, la laisser poser 12h sur les cheveux, puis se laver avec une mixture qu'il aura également fallu tripatouiller pendant 3h d'affilée... euh really ?!

    Donc voilà, même si toute cette histoire de "home-made" est beaucoup plus saine que le haul chez le coiffeur-coloriste du coin, j'ai l'impression que les gens ont fini par faire ce qu'ils savent faire de mieux : en faire trop et surconsommer.

    *speech terminé XD*

    Bonne journée à toi,

    Vanessa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha merci, ton petit discours m'a beaucoup fait rire ! Il m'aurait presque donné envie de tester le fameux extrait de poil de cul de pétale de fleur de cerisier japonais. Je rêve d'un retour général à plus de simplicité..!

      Supprimer
    2. je voudrais juste réagir sur le truc du henné, car j'en fais depuis plusieurs années et y a vraiment besoin de rien ajouter du tout ;) à part un élément acide (pour je ne sais plus quelle raison, cela "stimule" la libération des pigments), mais tu peux mettre un peu de jus de citron ou du vinaigre de cidre de pommes, c'est ce que je fais. Après, oui, tu peux ajouter plein de trucs si tu veux, mais en ce qui me concerne, le truc le plus fou que j'ai ajouté dans mon henné, c'était un peu de yahourt ;)
      après, c'est sûr que c'est long à faire (même si je ne passe pas par la case congélation, perso), ça sent pas la rose mais c'est très simple à préparer et bien moins nocif que des colorations chimiques.
      Voilà, j'arrête mon pavé sur le henné ^^

      Supprimer
    3. Comme ifeelblue j'utilise le henné et je n'ajoute que de l'huile de ricin (mais tu peut ajouter l'huile que tu a sous la main), après je ne l'utilise que avoir des reflets roux et non pour couvrir des cheveux blancs, c'est donc peut être pas comparable
      Je ne passe pas par la case congelo non plus.
      Je n'ajoute même pas d'aciditée

      Supprimer
  49. Je trouve cela formidable que tu nous montre les conditions de partenariats, beaucoup de personnes regardent des blogs ou des videos youtube sans se rendre compte de ce qu'il y a derrière : publicité plus ou moins cachée, cadeaux, argent... Bien souvent les recommandations ne sont pas anodines...( pas pour rien qu'on retrouve les même favoris partout...) Merci pour ton effort de transparence !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça me tenait vraiment à coeur. Parce que quand j'ai commencé à bloguer j'étais à mille lieues d'imaginer que ce genre de contraintes pouvaient exister... Puis en plus, ça veut dire qu'on va voir toujours les mêmes articles, avec la même mise en forme, voire les mêmes recettes. Quel dommage... :/

      Supprimer
  50. Il y a quelques temps j'ai voulu moi aussi me mettre à la cosmétique HM, ce que je voyais comme l'aboutissement de mon minimalisme (rien que l'idée, en l'écrivant, je me rends compte que cela fait un peu "pompeux" mais bon).
    J'ai réalisé quelques petites choses, mais en fait deux choses me dérangent :
    - la première c'est le temps que cela prend de faire tout cela : vu que ce n'est pas ma passion, je trouvais que j'y passais trop de temps pour le résultat.
    - la seconde c'est la complexité et le nombre de produits nécessaires : il manque toujours quelque chose, les emballages s'accumulent...
    Bref, ce n'était pas pour moi, alors je suis revenue à quelque chose de beaucoup plus simple : des huiles (noisette, coco et jojoba), beurres (karité et cacao), HE (je dois en avoir 5 que j'utilise aussi pour mes produits ménagers), aloé vera, du rhassoul et c'est tout.
    Cela me permet de prendre soin de ma peau avec peu de produits. Pour le reste, je fais avec du tout prêt, en prenant soin de regarder la composition.
    Bien sûr qu'il y a un business derrière tout ça, c'est normal. Et puis c'est bien pour les cosméteuses passionnées, qui peuvent tester plein de choses.
    A chacun sa manière de faire. En tout cas je suis un peu comme toi : simple et efficace !

    RépondreSupprimer
  51. Comme beaucoup j'approuve totalement ton article ! C'est vrai qu'au début en passant au naturel j'ai été attirée par le home made. C'est ludique et économique à long terme (ce qu'on croit!). Finalement c'est devenu chronophage et onéreux. Comme toi je préfère acheter tout fait, ou utiliser les huiles, beurres... brut.
    Puis je prends plaisir à acheter des marques éthiques, pouvoir changer une fois le produit fini, et il y a ce côté futile mais vachement chouette, les packagings.

    RépondreSupprimer
  52. Tout à fait d'accord avec toi,

    surtout sur le fait que la cosméto maison devient souvent une pompe à fric... Je suis dégoutée par les messages que tu as reçus de la part de marques... c'est incroyable...
    Par contre, j'ai aussi pas mal de scrupules à acheter des produits tout faits plus chers et plus rares... Donc je n'en fais pas beaucoup non plus question d'achat de produits tout prêts.

    En tout cas, c'est vrai que ce que l'on trouve dans la cuisine, ainsi que les ingrédients très simples comme des plantes à infuser, c'est encore ce qu'il y a de mieux pour prendre soin de soin... Pas besoin d'huile précieuse de lune céleste bio XD
    C'est vrai que quand on voit certains sites de cosméto, on a l'impression que tout est plus utile que le reste, et que telle huile rare est absolument indispensable... Alors que les huiles alimentaires, très diversifiées, font elles même un excellent travail en cosméto :)

    C'est comme la confection de savonnettes maison... Je vois beaucoup de beaux savons, à la formule très complexe (qui rate parfois du coup...) mais pour moi rien ne vaut 4 ingrédients maximum pour un excellent savon : de l'huile d'olive, de la soude, une huile essentielle (si on n'y est pas allergique) et une poudre de plante pour la couleur. La peau n'a pas besoin d'un savon aux 45 huiles, miel, avoine, mikas colorés, paillettes et fragrances synthétiques ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En parlant de savonnette maison, j'utilise un des tiens en ce moment pour le visage (orange et blanc avec des petits grains noirs) c'est un vrai bonheur, encore plus maintenant qu'il a bien séché. Merci encore <3

      Supprimer
    2. ha ha haaaaaaa ! :D Oooh je les avais oubliés eux :} Je suis bien heureuse que tu les utilises ! :D <3 (c'est peut être celui au petit grain bigarade?? ou bien celui au patchouli?)
      C'est vrai que le savon de Castille se bonifie avec l'âge ;)

      Supprimer
  53. Je suis contente de cette article parce que je commence à avoir le même avis. Il n'y a pas longtemps, je suis tombée sur un article sur Madmoizelle proposant une recette de masque maison. Quand je me suis rendue compte qu'il était composé uniquement d'ingrédients style Aromazone, j'ai été décue. Je m'attendais à un masque faisable avec ce qu'on a dans la cuisine.
    J'ai moi même eu une période Aromazone l'année dernière, mais finalement, ça fait vraiment beaucoup d'ingrédients pour pas grand chose, qui plus est pour un produit qui ne me satisfera pas forcément. Du coup maintenant je me cantonne à un hydrolat, de l'huile de jojoba et du gel d'aloe vera.
    Par contre, aurais-tu des recommandations en terme de crème hydratante pour le visage ? J'en cherche une qui ne laisse pas de film gras et qui possède un filtre UV, pour l'instant j'utilise toujours celle d'Avène mais bon, la composition est pas top :(

    RépondreSupprimer
  54. Bravo Pauline!!! Merci de nous montrer les dessous des blogs naturels. Cela dit, je ne comprends pas pourquoi tu devrais te faire insulter…

    Je suis minimaliste et à moitié crudivore, et les sites home-made me permettent d'utiliser des produits très peu transformés que je ne trouve pas forcément ailleurs (shikakai, amla, sidr, aloe vera) et de cette manière, je n'achète plus des produits classiques (shampoings, crèmes etc), c'est terminé!! Donc de ce côté, ces entreprises sont une aubaine parce qu'elles permettent de consommer autrement. Malheureusement il y a aussi le côté "business" et ces boîtes cherchent à concurrencer les produits traditionnels industriels avec des produits très "sophistiqués" donc transformés.

    Donc, comme par tout ailleurs, je pense qu'il y a moyen de consommer autrement et que ces boîtes ne font que répondre à une demande et que le consommateur doit prendre ses responsabilités pour consommer "autrement".

    A titre d'exemple, j'ai réussi à espacer mes shampoings à 10 jours avec du kapor-kachili comme shampooing sec (c'est magique!!), l'absence de lavage compense en partie l'empreinte carbonique du produit, je pense. En plus il se conserve bien.

    Quant à la traçabilité des produits, les conditions de cultivation etc je pense que c'est le même problème pour les fruits du supermarché, malheureusement. Le problème est global.

    Au plaisir de te lire!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Merci de nous montrer les dessous des blogs naturels." : On dirait le thème d'une émission du genre Capital ou Enquête d'actualité ... Et je trouve cela un peu exagéré ! Je tiens moi mm un blog de cosméto HM, et je peux te confirmer que la plupart des blogueuses de ce domaine ont la volonté d'être sincères. Ce n'est donc pas parce qu'il y a ce genre de demande de partenariat que nous l'acceptons. Nous avons encore le choix d'accepter ou non, et nous ne sommes pas idiotes.

      Supprimer
  55. Mini! J'adore te suivre sur facebook et ton blog! Bravo pour ton travail, on en apprend tous les jours et j'apprécie vraiment le fait que tu ne te "vendes" pas haha ces propositions sont vraiment scandaleuses j'arrive pas à croire que ces marquent osent envoyer ça!

    Moi j'achète pas de shampoings (c'est un peu compliqué j'habite en Tunisie depuis cette année) et j'élabore pas des recettes compliquées non plus parce que ça revient vraiment cher je trouve. Mais j'ai mes poudres (ghassoul, henneh), deux huiles végétales (nigelle, sésame), deux huiles essentielles (sauge, géranium), de l'eau de rose, je prends dans les placards des citrons, du vinaigre, de l'huile d'olive et je fais des mélanges simples juste avant de utilisation...après j'achète du savon d'Alep et du savon noir...au final ça me revient absolument pas cher, je commande que tous les six mois...

    Vraiment bravo pour ton blog et j'attends avec impatience la sortie de ton livre...Bisous,

    Lana

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour Mini,
    Merci pour cet article très intéressant...et les illustrations très amusantes (glycérine de rat musqué quand même!). J'avais reçu une box de recettes maison en cadeau et j'avoue que j'avais bien aimé le concept "tambouille" et c'est vrai que l'avantage de la box c'est que tous les ingrédients sont fournis, avec les contenants et les ustensiles. J'avais trouvé les recettes faciles à réaliser et les produits sympa. Mais là où le bât blesse, c'est pour la conservation comme tu le soulignes dans ton article: tout garder au frigo (et un coup sur deux se rendre compte sous la doche que l'après-shampoing est resté au frigo dans la cuisine...) et reliquat d'ingrédients qui ne se conservent pas. J'ai quand même gardé quelques ingrédients que j'ai rachetés, mais à utiliser comme tels (aloe vera, poudres lavantes) ou à additionner à des produits existants (phytokératine) et c'est finalement la formule qui me convient Bonne journée. Cécile

    RépondreSupprimer
  57. D'accord pour la critique, mais ce n'est pas parce que le marché s'en est emparé qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain ! la question est aussi que met on derrière la cosmétique maison ? Si on en revient à l'esprit minimaliste, cela reste super : pour ma part, cela a sauvé la peau de mon visage, mais je ne mets que de l'huile, puis un baume beurre de karité, cire d'abeille, huile. Pour le shampoing, rhassoul, et zou ça suffit. Si cela reste simple, c'est très bien ?

    RépondreSupprimer
  58. hey, hey; ton article est sur hellocoton !!!!! (quelle célébrité -je blague-).
    Alors, perso, après avoir essayer les cosmétos maison (mais du assez simple cependant), j'en reviens. Pcq malgré tout même en faisant simple, il faut pas mal de chose. Des fois je n'ai pas l'envie ou le temps de faire (je préfère du tout prêt). Et puis il y a aussi le problème de péremption (et comme toi j'ai protéine de riz, mais aussi de soie, vit E et EPP; et certains je ne les utilise que très peu et d'autre plus mais ça diminue peu).

    Ce que je préfère c'est qq produits tout prêt car très spécifique, et mélanger en fonction de mes besoins de l'huile (style de chanvre actuellement ou d'avocat par exemple), du yaourt, de l'argile et du gel d'aloé véra; et puis et surtout mes chers hydrolats (que j'achète en parapharm ou magasin bio).

    Merci pour cet article, mais qui risque encore de te valoir qq animosités en plus !!!!

    RépondreSupprimer
  59. Pareil, j'ai souvent des poussées d'enthousiasme, puis quand je vois tout ce dont j'aurais besoin, je laisse tomber!

    RépondreSupprimer
  60. Salut Mini !
    Je te remercie pour cet article qui est un des plus intéressant que j'ai pu lire sur ton blog. Je trouve ça bien que tu parles non seulement de l'entretient des cheveux mais aussi des pratiques qui y touchent, et ton point de vue sur la question du home made est éclairant.
    J'ai toujours été un peu frustrée en regardant les vidéos/recettes HM de certaines blogueuses sur le net, car j'ai toujours des réticences à commander sur le net (j'ai été éduquée dans l'idée que le local c'est mieux et ça évite les transports polluants), et les moult phases et proportions compliquées à respecter me décourage beaucoup.
    De plus, je suis un peu déçue de la conduite de beaucoup de blogueuses qui mettent en avant les produits AZ bio tout en se fichant pas mal d'utiliser en parallèle des produits issus de l'industrie chimique. C'est à mon avis une preuve que la démarche ne résulte pas d'une prise de conscience sur l'importance du naturel, mais plutôt d'une démarche marketing. Au final, certaines marques se fichent bien de l'impact écologique et sanitaire, c'est devenu un nouveau moyen de surfer sur une mode pour s'en mettre plein les poches.
    C'est pourquoi je n'ai jamais franchi le pas de la cosmétique home made, me contentant des basiques masques beurre de karité/lait de coco/huile quelconque/cacao ou autre mixture simple de ce genre.

    De plus, et comme il a beaucoup été dit par toi et dans les commentaires, laissons faire les professionnels. Je comprends qu'il soit amusant de faire son produit soi-même exactement comme on le souhaite, mais "une paire de botte ne vaut pas Shakespeare", et quand on n'a ni le matériel adapté (qui coûte un rein) ni les compétences et connaissances des professionnels, je pense qu'il est plus sage de se tourner vers des produits finis, quitte à en tester plusieurs.

    RépondreSupprimer
  61. Très vrai comme article, de nombreux blog m'ont dégoutté car c'était une suite sans fin de billet sponso, "j'ai reçu telle cadeau, il est très bien, j'adore, il tient toute ses promesses" avec un copié-collé du site quasiment. Tu dois être le seul blog qui s'intéresse à la cosmétique hors supermarché que je continue de lire car tu n'est pas tombé dans ce travers et je t'en félicite. Par contre je me demandais, que penses tu de réaliser ces propres savon ? Cela nécessite peu d'ingrédients mais il y a des règles de sécurité stricte à suivre. Je vais personnellement me lancer avec une association qui lutte contre le gaspillage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour :)

      je fais mes propres savons (des savons très simples de Castille, avec de l'huile d'olive seulement, de la soude, et éventuellement une huile essentielle pour le parfum et des poudres de plantes pour la couleur). Ça vaut vraiment le coup pour la peau, et c'est rentable à terme, surtout si on collectionne pas les ustensiles (j'aime les moules en silicone... raaah...).

      J'encourage tout le monde à essayer, car certes il faut faire attention à la soude comme quand on débouche un évier, mais c'est vraiment très facile de réaliser un super savon :3

      Après, c'est pareil, il existe des recettes très complexes, mais à mon modeste niveau je n'en perçois pas vraiment l'intérêt, à part l'idée de réaliser des prouesses :}

      Supprimer
  62. Bonjour Mini, merci pour ton article dont je partage pas mal d'opinions. Lorsque j'ai choisi d'aller vers la simplicité volontaire (ou minimalisme, dirons certain-e-s), j'ai eu la grande chance de tomber en premier lieu sur le livre de Julien Kaibeck sur la slow cosmétique, qui m'a donné de très bonnes bases sans m'obliger à acheter tel ou tel ingrédient soi-disant indispensable (j'ai même encore simplifié ses recettes, d'ailleurs). Puis je me suis mise au no-poo... Et je confirme, il est stupide de singer le shampoing cracra du commerce en ajoutant plein de honeyquats ou autres ingrédients censément fantastiques, on obtient un produit cher et pas si sain que ça qui flingue autant les cheveux qu'un shamprout de supermarché, alors qu'avec de la farine de pois chiches ou un oeuf on a un excellent soin lavant, facile à faire et à appliquer. Je passe un peu pour un ayatollah aux yeux de pas mal de gens concernant ce domaine, mais mon principe de base, c'est qu'à quelques exceptions près (les poudres indiennes par exemple), je dois pouvoir manger tout ce qui se retrouve sur ma peau ou mes cheveux, le deuxième principe c'est que ça ne doit pas coûter cher, et troisième principe, rapide et facile à faire (comme dit plus haut, je mélange mes ingrédients, je secoue et c'est prêt). Tout de suite, ça devient plus intéressant. J'adore rechercher des recettes sur des blogs, mais dès que je vois que tel ou tel ingrédient ne peut pas se trouver dans une épicerie bio de base, ou chez un marchand indien ou africain (qui ont pas mal de merveilles à découvrir si on regarde bien), je zappe. Ou j'adapte à ma façon avec des produits simples que je connais, hv alimentaires, beurre de karité, citrons, oeuf, miel ou équivalents végans... Pareil pour les huiles essentielles, j'en ai peu mais multi-usages. L'aloe peut se trouver au rayon alimentaire, et ce ne sont que quelques exemples parmi
    d'autres. Je suis venue à la fabrication de produits maison pour l'hygiène et le quotidien par goût de la simplicité et lassitude de la surconsommation, ce n'est pas pour retomber dans les mêmes travers avec des sites de cosmétiques HM. Ma peau, mes cheveux, et ma maison qui n'ont pas vu de produits d'entretien, d'hygiène ou cosmétiques tout faits depuis trois ans au moins, hormis du savon d'Alep ou saponifié à froid, me remercient. Et mon porte-monnaie aussi, au passage.

    RépondreSupprimer
  63. Coucou Mini,

    Je vais faire rapide car je n'ai pas trop le temps (ni vraiment la tête à ça :/), j'ai lu ton article assez rapidement (je le relirais plus sérieusement plus tard, promis), mais pratiquant la "tambouille maison" je voulais réagir.

    Je comprends tes arguments et ce que tu dis dans ton article. Mais on peut également faire ses cosmétiques à la maison en étant tout à fait avertie et attentive (comme toi) aux ingrédients que l'on utilise, leur provenance, leur méthode d'obtention et tout ce qui s'ensuit. Pas forcément besoin d'avoir 50 ingrédients, ou d'en jeter tous les mois.

    Je fabrique de tout depuis 4 ans (soins, maquillage...) et j'ai eu une période où j'achetais beaucoup trop de choses, mais je me suis vite calmée (l’excitation de la découverte, l'envie de tout faire sans rien y connaître). Maintenant, j'ai mes recettes favorites, je refais toujours les mêmes ou presque, j'utilise mes ingrédients pour un maximum de choses et je ne jette plus rien du tout. Mes produits me conviennent parfaitement, ainsi qu'à mon copain, mes parents et mes soeurs, et c'est quelque chose que je n'avais jamais réussi à obtenir avec des produits du commerce. Pour ma part, le souci que j'avais en commençant était que les produits naturels/bios disponibles dans le commerce étaient soit inadaptés à mon utilisation, soit inefficaces, soit exorbitants (ou les trois). Je me suis donc tournée vers le HM pour pouvoir faire quelque chose qui me satisferait entièrement, puis je me suis responsabilisée et je fais au plus simple.

    Pour exemple, pour mes cheveux j'ai seulement un AS maison, le reste c'est shampoing aux oeufs ou aux poudres (pas trouvé de citron kaffir encore), et les masques sont minutes, aux plantes/yaourts/miel etc. Mon copain a son shampoing solide maison par contre, car pour lui c'est beaucoup trop contraignant de faire ses shampoings de la même manière que moi.

    Mais je suis totalement d'accord pour dire que c'est devenu un énorme marché, et c'est bien dommage. N'importe qui se met à fabriquer à la maison sans prendre la peine de se renseigner sur les ingrédients, sur leurs effets, leurs dangers et tout le reste. On fait n'importe quoi n'importe comment, sans rien y connaître, sans faire de recherche, sans réellement s'y intéresser ni avoir de démarche particulière, juste parce que c'est "à la mode" et c'est attrayant. Il n'y a qu'à voir le fiasco de décembre chez AZ, on dirait qu'ils cherchent le développement à tout prix, je me demande bien comment ils vont assurer la qualité (vu que la quantité augmente énormément) avec toute la pub qu'ils font, alors qu'ils commencent déjà à ne pas réussir à assurer depuis novembre.

    Chacun ses choix, je respecte totalement le tien. Mais on peut avoir une bonne démarche responsable en faisant du HM aussi :)

    RépondreSupprimer
  64. Bonjour Mini et bonne année :) !

    Ton article arrive à point pour moi, qui comptais acheter tout plein de "trucs" pour faire mes cosméto maison xD dans un studio étudiant !

    Personnellement, je suis certains blogs ou groupes facebook "bio" etc... de façon à être tenu au courant des nouvelles choses : labels, telle marque, etc... mais tout le monde ne parle que de home-made et tu te dis que ça doit être génial et même mieux ! Moi j'ai fait une seule commande sur AZ pour le moment (35€ pour les FDP) avec des "bases" : rhassoul, aloe vera, karité, calendula, camomille. Puis une commande sur iHerb pour les shampooings Desert Essence et les baumes à lèvres Sierra Bees... (Bref je m'éparpille.) Puis j'ai découvert ton blog. Depuis... je me prends moins la tête ! Puis depuis, j'ai décidé de manger, etc.. que BIO et labellisé ! Eh là, je peux te dire chapeau, car tu as réussi à désencrer mon attachement à certaines marques Cracra ! :D Je trouve très intéressant ton point de vue et ton questionnement permanent ! Donc merci à toi !

    En boutique BIO, j'ai trouvé un pain de savon à 10% de lait d'anesse labellisé Nature et Progrès pour moins de trois euros qui parfume tout mon studio (grâce aux HE) et qui est mieux que n'importe quel savon du commerce, une crème de jour de chez Logona labellisée Natrue pour aussi cher que mon ancienne crème de jour en en ayant PLUS et des déodorants qui marchent trop bien pour 3.50€ alors que je suis au double en prix chez D*ve. Comme quoi, on peut acheter BIO et MOINS CHER !

    Par contre, il y a un truc que je trouve bizarre : pourquoi le BIO de grandes distributions est 2 fois plus cher que le BIO des magasins bio... Stratégie ?

    En tout cas, merci énormément pour tout et bonne continuation !
    Bisous,

    Miyu

    RépondreSupprimer
  65. Astrid (my parade)9 janvier 2015 à 15:43

    Je suis tout à fait d'accord avec toi ! A ceci près que je me suis lancée dans le no-poo et que du coup je me retrouve avec pleins de poudres différentes à la maison....!!
    Mais pour le reste, c'est vrai que c'est devenu un business bien trop important et qui au final n'est pas justifié. Et j'avoue préférer le "tout préparé" aux tambouilles maison... ;-)

    RépondreSupprimer
  66. Bonjour Mini et merci pour ton article! Tu as tout à fait raison sur pas mal de points (notamment le business ahurissant derrière le home made devenu un effet de mode, l'accumulation dingue d'ingrédients dit nécessaires, précieux et rares entre autres). Il y a notamment un ou deux points que j'aimerais nuancer:
    - la garantie des ingrédients est une question qui se pose également pour les produits bio, même du label nature et progrès malheureusement. Il ne faut pas se leurrer, à partir du moment où des ingrédients sont produits en grande quantité, rien ne sera parfaitement blanc (même si certains sont plus blancs que d'autres...)
    - l'esprit minimaliste du home made oublié: je suis cosméteuse depuis plus de trois ans. Si au départ, j'ai été séduite par des produits plus alléchants les uns que les autres proposé par les leaders du home made, je me suis vite rendu compte que ces ingrédients n'avait aucun effet. Je me contente maintenant d'un peu d'eau de robinet, de l'huile de tournesol bio, d'un seul émulsifiant, de glycérine et d'un conservateur, et si je veux me faire plaisir, un peu d'arôme naturel. Je tourne autour des mêmes ingrédients pour faire une crème à la fois pour visage, corps et cheveux. En trois ans, en étant sérieuse dans la gestion de mon "stock" (finalement réduit), je n'ai jeté que deux ingrédients, un que je ne supportais pas et l'autre qui était périmé.
    - l'économie: ayant une peau eczémateuse, atopique et très sèche (j'ai tiré le gros lot) les produits bio sont extrêmement chers, et c'est pour cela à la base que je me suis tournée vers les produits home made. J'ai un coup de revenu de 2-3 E par crème. Un prix défiant toute concurrence. De même, pour la qualité, mes crèmes maison sont souvent aussi efficace que celles essayées dans le commerce. Comme tu le soulignes toi même, des ingrédients simples suffisent tout autant pour le corps/ cheveux/ visage, il n'y a pas forcément besoin de formules élaborées par des professionnels.

    Plutôt que critiquer le home made en lui-même qui comporte des défauts (oui en home made, les conditions de stérilisations ne sont pas bonnes, les cosméteuses sont des amateurs qui ne maitrisent pas toujours leurs formulations...), mais également des qualités à souligner, j'ai plutôt l'impression que tu critiques un mode de consommation qui s'applique tout particulièrement dans le home made (achats compulsifs de dizaines d'ingrédients inutiles et idiots, précieux et antiécologiques au possible utilisés une fois puis laissés dans un placard/ jetés). Mais ce mode de consommation s'applique également aux produits achetés en général: qui dis achats bio ne dit pas forcément mode de consommation écologique!

    Bonne continuation pour ce blog (que je lis depuis des années avec plaisir)! :)

    Jeanne.C

    RépondreSupprimer
  67. Hello ^^

    En fait je me rend compte que très naturellement j'en suis arrivée à la même habitude que toi : 2-3 ingrédients de ma cuisine et basta! (et je crois que c'est pour ça que j'aime tant la chaîne d'Alys Boucher) Et puis faut se l'avouer on a pas besoin de trente six milles choses pour avoir de beaux cheveux, une belle peau et j'en passe. Il faut aller à l'essentiel ^^ !

    En tous cas merci pour ta vision !

    RépondreSupprimer
  68. Je pense que je vais répéter un peu ce qui s'est dit mais je suis pour la cosmétique maison "simpliste", qui ne s'appelle peut-être plus de la cosmétique maison !! Et je suis tout à fait d'accord qu'acheter 10 produits pour faire son produit maison c'est n'importe quoi, ce sont des recettes faites pour vendre, et on finit par jeter plein de produits périmés (j'ai testé aussi...).

    Je préfère mélanger quelques produits naturels et essayer de réduire au maximum le nombre de produits utilisés pour l'ensemble des soins : par exemple je n'utilise pas de crème mais que des huiles, parfois je mélange 2 huiles avec un peu d'huile essentielle, parfois j'utilise l'huile seule et cela suffit déjà amplement ! (et il y a des huiles qui servent autant pour la cuisine que la cosmétique).
    Pour les cheveux du Rhassoul ou du Sidr selon le moment et des huiles en masque avant me suffit. Je trouve les shampoings même bio trop complexes en constituants.
    Pour le corps un savon bio avec un ou deux plantes ou HE (sans tous les conservateurs que l'on trouve même dans des savons bio et qui n'ont aucune utilité vu qu'un savon se bonifie avec le temps...), et pour le coup même si je sais comment faire, j'ai un peu la flemme mais j'en trouve chez des petits artisans avec juste les constituants nécessaires (à oublier les savons dans les épiceries bio c'est n'importe quoi...).

    Bref le home made oui mais dans la simplicité ! Avec peu de constituants et des constituants qui se gardent (des savons, des huiles stables, de l'argile...) et quand même quelques produits aux frigos comme l'aloe et un ou deux hydrolats ;-)

    Et merci pour tes articles toujours intéressants !

    RépondreSupprimer
  69. Super article vraiment je partage ton point de vue à 100%. C'est pour ça d'ailleurs que je suis entrain de mettre en place un super projet pour fin janvier début février. Un site de vente d'ingrédients cosmétiques et de kit sans superflus. Pas de produits que l'on peut acheter en faisant ses courses et allant surtout au plus simple. Pas besoin de 50 huiles différentes pour faire des crèmes ou autre. Pour moi une crème possède au maximum 4 à 5 ingrédients et pas plus. De l'eau ou hydrolat, un émulsifiant du beurre et une huile toute simple comme l'amande douce.
    De plus très peu de matériel en vente car pour moi le recyclage est primordiale, on peut utiliser tellement de chose qui irai à la poubelle que je ne me vois pas de vendre des coupelle par exemple (vive l'utilisation des pot de yaourts en verre).
    Ainsi que des ateliers sur Bordeaux avec une réduction pour les personnes amenant leurs pots...
    Enfin bref très beau point de vue, ça me rassure dans mon projet ^^.

    RépondreSupprimer
  70. Bonjour,je ne suis pas de ton avis sur tout.Je te rejoins sur le business de la grande "enseigne" qui sort toujours plus de produits plus efficaces les uns que les autres.Il ne faut pas tomber dans la surconsommation en voulant essayer chaque nouvel ingrédient.Les recettes ne sont pas si complexes et ont été validées par labo.La liste des ingrédients n'est pas plus longue qu'un cosmétique bio,d'ailleurs,certaines filles s'amusent à les reproduire avec leur INCI.C'est sur que pour faire un shampoing,il faut une base de tensioactifs comme pour faire une crème il faudra un émulsifiant voir 2 ou 3 lorsqu'on veut obtenir une émulsion stable et de la qualité d'un cosmétique bio dans lequel il y a très très souvent bien plus qu'un seul émulsifiant.Il faut un minimum d'ingrédients dont certains sont sensibles à la lumière,la chaleur mais ils se conservent bien dans l'ensemble.Il faut rester simple mais efficace et pour ça je te rejoins sur le fait qu'il faut bien se documenter avant de se lancer.Je fais mes cosmétiques depuis 2 ans et avant de commencer,j'ai fouiné en prenant des notes pendant 7 mois.Je fais des savons SAF depuis 6 mois et là aussi je me suis documentée.Aujourd'hui,ça me revient bien moins cher de les faire moi même que d'acheter des cosmétiques bio pour toute la famille.J'utilise les mêmes ingrédients,et sur les fiches techniques il y a leur provenance et d'autres infos,que j'achète dans la fameuse enseigne et dans des petites boutiques.Je formule mes recettes depuis mes débuts.Aujourd'hui,je sais ce que je fais,ce dont j'ai besoin,et quand je peux, j'aide les autres.J'obtiens de très bon résultats avec mes produits.ça demande du temps et je continue encore de m'informer.C'est devenu un mode de vie.Pour finir,tu parles des hydrolats à conserver au frigo : ils ne contiennent pas de conservateur et comme tout produit purement aqueux,il y a de grands risques de contamination par moisissures s'ils ne sont pas conservés au frais à l'abris de la lumière.Les ammoniums quaternaires sont au nombre de 3 dont tu avais parlé dans l'un de tes articles.Leurs noms : BTMS, CE, Honeyquat.Pas si verts que ça si ?Pour les filles aux cheveux longs, épais,avec bcp de noeuds,il est quasi inévitable d'utiliser un tensioactif cationique et ceux ci ne sont pas les pires.J'utilise le CE à 2% car cheveux très longs emmêlés.J'ai testé d'autres choses mais vu la masse,c'était impossible de ne pas y avoir recours.Le CE est autorisé dans les cosmétiques bio allemands.Certains conservateurs sont synthétiques (pas tous ;) ) mais tout ce qui est synthétique n'est pas forcément mauvais et le pétrole qui est naturel n'est pas bon :) J'utilise un conservateur synthétique.Ma famille et moi avons fait un test d'allergie avant de l'utiliser. Il est indispensable d'avoir un bon conservateur car comme tu le dis,nous ne sommes pas dans les mêmes conditions qu'un labo.Il est indispensable d'avoir une hygiène irréprochable et pour ça,je stérilise et désinfecte matériel,flacons plan de travail.Les mains sont lavées puis désinfectées.Je n'utilise pas de pots pour limiter aussi la contamination par les doigts : uniquement des flacons avec bouchons verseurs et airless.Il y a des conservateurs dans tous les cosmétiques bio et même des mélanges de différents conservateurs (l'alcool qu'utilise certaines marques (weleda) en guise de conservateur peut être bien plus agressif que celui dont on parle.Je ne tolère pas les produits alcoolisés sur le visage).et bien souvent en plus grande quantité puisque les produits se gardent bien plus longtemps que ceux que je fais.je fabrique en petite quantité et renouvelle aux besoins.je prends donc le maximum de précaution :) J'espère que mon commentaire t'apportera quelque chose :) Bonne continuation à toi :)
    Julia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis un peu déçue de n'avoir pas eu une ptite réponse de ta part :/
      Je me suis donnée du mal à réduire au nombre de caractère max en plus :D lol

      Supprimer
    2. Arf, désolée !! Il y a beaucoup de commentaires, et je les lis tous avec attention, mais je ne peux pas forcément répondre à tout le monde. Je partage ton avis sur les savons SAF, je n'utilise que ça - même si je ne sais pas les faire pour le moment, ça viendra peut-être ! :D

      Supprimer
  71. Salut! C'est la première fois que je laisse un commentaire sur ce blog, je me suis longtemps tâtée puisqu'en règle générale je n'aime pas bien publier des choses comme ça. Et surtout ce commentaire risque d'être HS avec ton article (Il y a un début à tout hein...)
    Ton article est super, et s'inscrit bien dans ton style! Mais je voulais surtout te remercier par ce commentaire pour tout le "reste". En effet depuis que j'ai découvert ton blog j'ai eu une "révélation" tant au niveau de la liberté d'expression sur internet (d'ailleurs superbe FAQ, qui fait très naturelle! Bref très fraîche et amusante. J'ai même carrément explosé de rire à des moments!) qu'au niveau de l'alimentation et capillaire. Avant j'utilisais des produits siliconés assez onéreux (Tu vois le film disney "rebelle"? Voilà imagine les même cheveux en bruns.) Et suite à une coupe chez un coiffeur IMPOSSIBLE de les refaire pousser et de rattraper les dégâts causés...Je me suis retrouvée pendant deux ans à couper sans arrêt pour effacer l'effet "queue de rat" d'un dégradé.
    Et puis, je suis passée aux soins naturelles. Depuis que j'y suis: mon crâne ne me gratte plus (j'ai découvert qu'en fait j'étais extrêmement sensible et réactive aux sulfates et silicones et autres... déchets. certaines marques moi-je-suis-clean-je-mets-que-des-fruits-mixés-dans-mes-produits-trop-chers avait d'ailleurs achevé mon cuir chevelu.) et j'ai pris 15 cm de longueur. (après en tout 4 ans de stagnation : joie! )
    Donc voilà, je voulais vraiment te remercier pour ta fraîcheur, ta persévérance malgré les commentaires douteux,(je ris encore de ceux de la cure de sébum... que je ne pourrais jamais faire comme mes cheveux ne graissent ...pas) et d'autres choses encore (j'en passe mais je veux dire à peu près la même chose que la blogueuse Coline sur toi dans sa dernière vidéo. Non non je ne t'encense pas. )
    Ton blog est une mine d'or, continue! (là je m'aperçois que mon pavé relève légèrement du 3615, mais bref. )
    Et le pire dans tout ça? Je tente de convertir tout le monde maintenant ;)
    P.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie énormément pour ce commentaire. Je suis vraiment contente d'avoir pu indirectement t'aider par le biais de mon blog, je ne sais pas trop quoi dire, ça me touche énormément !

      Supprimer
  72. Très bon article Mini !
    Moi non plus je ne fais pas de cosmétique maison, déjà par flemme, et puis à cause de tout ce qu'il faut commander, du savoir-faire, de l'hygiène, de la conservation et du temps consacré.

    Je préfère commander de bons produits, même si on peut pas être sûr à 100 %, mais j'ose espérer que le personnel respecte un minimum les règles d'hygiène, et puis c'est leur métier et ils ont le matos.
    Ça ne m'empêche pas d'admirer les blogueurs/blogueuses qui font leur propre fait maison, tant mieux s'ils ont le savoir-faire et le matériel. D'ailleurs je commande parfois auprès de petites marques à l'échelle encore artisanale (Soapwalla, Denovo...).

    Continue de faire d'aussi bons articles Mini !

    RépondreSupprimer
  73. Chère Mini,
    Ces dessins sont trop mignons ! Je te félicite, ils reflètent ta personnalité et appuient ton propos comme jamais.
    Je rejoins ton avis et n'apporterai pas grand chose de plus à ce que tu dis, mis à part que mon père et moi avons une maladie dermato à laquelle aucune marque bio ou naturelle ne s'est intéressée. Et dans ce cas, pour avoir un produit fini, prêt à l'emploi, dont les vertus soient multiples, je n'ai d'autre choix que de me tourner vers le home-made. Et je suis bien dans l'embarras ! On trouve peu de recettes cosméto sur internet (du moins, concernant mon problème, je n'en trouve pas) mis à part sur le fameux site... Alors c'est un peu à regret que je vais me tourner vers eux !
    Merci pour tout ce que tu fais.

    RépondreSupprimer
  74. Coucou Mini !

    Tout d'abord merci de nous montrer l'envers du décor, ton article est intéressant et nécessaire, dans ce monde dans lequel on se fait pigeonner à tours de bras.

    Je dois dire que moi aussi j'ai passé des commandes salées sur AZ en me disant que j'investissais sur du long terme... Et que c'est une excuse complètement bidon. J'apprécie d'ailleurs énormément ton effort vers le minimalisme, ça fait vraiment la différence par rapport à d'autres blogs de "beauté bio".

    Cela dit je ne pense pas non plus qu'il faille condamner en bloc les cosmétiques maison : de mon côté, j'ai quelques péremptions précoces à déplorer (phytokératine et aloé véra, grrr) mais rien à redire du côté des huiles végétales ou essentielles. Qui sont certes plus onéreuses que des huiles de cuisine bio, mais moins que des huiles "spéciales cosmétiques" (huile miraculeuse visage à la rose musquée bio, huile de massage exotique au patchouli, et patati et patata), et malgré tout polyvalentes -- étant applicables sur les cheveux, le corps, pures ou mélangées... Du coup, après avoir fait mumuse dans un premier temps avec toutes sortes de superfluités, puis m'être un peu calmée, je sais que l'huile de jojoba est une valeur sûre pour mon visage + mes cheveux, alors j'achète cette huile, point... Mon petit pot de BK qui me sert régulièrement en hiver n'est toujours pas vide après bien 3-4 ans, et est toujours utilisable ; j'ai gardé des bouteilles de glycérine végétale des années entières en en mettant au compte-goutte dans des shampoings un peu agressifs ou dans une eau de rinçage de temps en temps... Enfin, j'étais bien contente de pouvoir formuler simplement un shampoing solide spécial "voyage de longue durée" à partir de paillettes de scs à faire fondre -- comme on y ajoute un peu ce qu'on veut j'ai simplement mis des ingrédients que j'avais et que je savais adaptés à mes cheveux. On n'est vraiment pas obligé de faire des recettes compliquées avec tout le matos du parfait chimiste...

    Pour conclure, idéalement j'aimerais bien remplacer l'intégralité de mes cosmétiques par des produits simples, naturels et locaux, et je tente de le faire progressivement... Mais en tant que compromis, tant que je n'ai pas trouvé cette routine, les cosmétiques maison ne sont pas si mal ; il faut simplement faire le tri et exiger, comme tu dis, de la transparence dans l'origine des produits (certains sont labellisés malgré tout). Je trouve même plutôt positif que ça fasse de la concurrence aux "formulateurs expérimentés" ; je ne nie pas que ceux-ci aient un savoir-faire et que certains produits vaillent la peine, mais c'est une liberté de consommer autrement qui nous est donnée, et parfois une juste revanche, face à toutes les marques qui font du greenwashing ou nous arnaquent sur le prix... A nous d'utiliser cette liberté à bon escient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi, j' ai des factures sérieuses, mais, pour les 3/4, ce sont des contenants et 1/4 des ingrédients chimiques de base
      pratiquement tout le reste vient... des jardins publics
      et il faudra que je sacralise les bambous du jardin Vauban... lol

      Supprimer
  75. Coucou Mini !
    Super article, qui me déculpabilise de ne pas faire du HM. Evidemment que ça tente beaucoup de gens qui passent au naturel, mais je suis complètement d'accord avec toi sur le fait qu'on ne sait pas d'où viennent certains actifs, et que beaucoup de choses restent très flous. On a beau faire plein de recherches, ça ne suffit pas toujours, et la qualité des ingrédients de base est toujours difficile à évaluer.

    Je suis toujours restée aussi sur des "recettes" minimalistes - qui se bornent à mélanger des huiles avec des huiles et/ou des HE ou à tambouiller des masques à base de poudres de plantes. Je reste sur le mélange simple de matières premières !

    Surtout que venant de déménager à l'étranger, même la provenance/qualité des matières premières me fait peur : preuve encore hier, nettoyant de sol soit disant "98% vegetal" qui m'a provoqué une réaction allergène alors que je ne suis censée être allergique à aucun des composés végétaux qui sont dans la liste des ingrédients...

    Bref, je suis d'accord sur le fond et la forme, d'autant que perso j'aurai jamais la patience de réaliser les looongues recettes HM, de faire toutes les conversions poids/volume, de tout stériliser, de respecter toutes les conditions d'hygiène (masque, gants et limite tuba !).

    Merci encore pour cet article ! ;)

    RépondreSupprimer
  76. Bonsoir,
    je suis blogueuse HM (entre autre), et je suis assez d'accord avec toi. Il existe une cosmétique que j'appelle "élitiste", qui nous vends THE ingrédient indispensable. Celle-ci se développe à vitesse grand V.
    En même temps, ça permet de faire connaitre au plus grand nombre cette pratique et de développer un certain art de vivre ; ou tout au moins de réfléchir à sa consommation.

    A mon goût, on peut faire ses produits cosmétiques, finalement avec quelques ingrédients de base simple. J'aime bien prôner la simplicité. Parfois, je teste de nouveaux ingrédients, mais dans mon quotidien, je reviens souvent aux mêmes ingrédients.

    Depuis quelques années, je suis autonome : je n'utilise que ce que je fabrique sur ma peau. Ainsi, j'ai plus de certitude sur ce que je consomme, et bien souvent, ma crème se compose de 4 ingrédients : une belle huile / eau florale / émulsifiant et conservateur.
    Au plaisir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, on peut créer des cosmétiques tout en ne rentrant pas dans l'imitation d'un produit conventionnel avec mille complexités. Je suis d'accord pour dire que d'un côté, le fait que les grosses entreprises se développent attire plus de gens vers ce mode de vie et c'est tant mieux. Dommage que ce soit de cette façon tout de même !

      Supprimer
  77. C'est vraiment triste et pathétique cette débilité! Je pense que si ton blog et devenu si populaire c'est en parti grâce à ton honnêté envers nous les lectrices et aussi pour ta bonne humeur !! Tu prend le temps de tout nous expliquer pour pas que nous tombons dans leurs panneaux! Tu as raison ne change absolument rien, tu ne te laisse pas faire et on ne peux que t’en remercier !!!

    Alors MERCI MINI !!!!

    RépondreSupprimer
  78. Je suis outrée par les extraits de mail et page facebook, je ne pensais pas que les entreprises étaient aussi sournoises.... Et comment des blogueuses peuvent-elles accepter d'avoir pieds et poings liés à ce point !?
    Merci pour tes éclairages !
    Alice (depuis la Canada !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas qu'ils se rendent tout à fait compte en fait, à quel point ils nous limitent. Peut-être que ça ne part pas d'une mauvaise intention, mais que l'application de l'idée est très mauvaise... :/

      Supprimer
    2. et encore, Mini ne vous en dit pas le demi quart, concernant les marques....
      et elle serait la mieux placée des blogueuses capillaires pour être CHARLIE

      Supprimer
  79. J'adore ton article ainsi que tous tes articles qui jettent un pavé dans la marre...tu es libre de t'exprimer comme d'autres sont libres de ne pas te lire... perso j'adore continue...
    ici j'ai failli un jour me laissé tenter par la secte AZ ouf je suis pas en France et je pouvais pas commander avec ma carte bancaire de paysanne...j'ai acheté sur un site Suisse des HV et HE..je n'utilise que la HV de jojoba pour le visage et elle me réussit...shampoing BIO, œufs ou farine de pois chiche pour les cheveux...et c'est tout...youpiiii ! Des bises

    RépondreSupprimer
  80. Je viens de t'écrire Mini via un message privé Facebook. Je ne comprends en effet pas du tout ces messages très virulents que tu as pu recevoir suite à cet article que je trouve pourtant très respectueux des autres puisque tu ne fais qu'exprimer ton point de vue.
    Ton article est très intéressant car tu exposes clairement les inconvénients du fait-maison en cosmétiques. Moi-même, j'ai dépensé beaucoup d'argent pendant un moment pour faire mes crèmes, mes sérums... Je me suis vite rendu compte que je jetais de l'argent par les fenêtres.

    Je t'embrasse et te souhaite une excellente continuation. Merci pour ton honnêteté, ton intelligence éclairante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh des messages virulents, il n'y en a pas eu tant que ça ! A peine un sur le blog et deux ou trois sur ma page, je me refuse à ne voir que la pomme pourrie au milieu du panier. Au delà de ça, j'ai eu plein de commentaires hyper enrichissants, construits, argumentés, positifs ou négatifs ou même mitigés mais toujours avec respect donc je suis plutôt satisfaite.

      Supprimer
  81. Coucou mini, alors moi étant donné que je suis une tambouilleuse, et que j'aime cela, je ne suis pas du même avis que toi.

    Certes c'est un business, mais le bio aussi. J'ai un partenariat, ou j'ai postulé, et ce n'est pas aussi contraignant. Je choisi parmi une liste ou les DLUO sont inscrites un ou plusieurs produits, j'ai un délai de 3-4 semaines pour les présentés selon le nombres. Le but étant de montrer comment s'en servir et quelles sont ses propriétés. Et je pense que beaucoup de partenariat de produits du commerce sont encore plus révoltant quand on oblige la blogeuse à dire du positif.

    Pour la qualité, il existe aussi des labels et on peut facilement demander la fiche détaillés de l'ingrédient. C'est comme dans le conventionnel, il y a du bon et du moins bon.

    Pour l'éthique et le minimalisme, ce n'est pas forcément associés à la cosmétique HM. Tout dépend de ce que l'on recherche. Parce qu'a ce moment là, avec un produit bio conventionnel, on est pas non plus dans du minimalisme.
    Pour ce qui est du nombre d'ingrédients, là encore dans le bio conventionnel, on ne trouve pas de produits avec 3-4 ingrédients seulement. Je privilégie personnellement les recettes simple mais je comprend celles qui veulent des produits plus pointu qui se rapprochent plus du conventionnel.

    Au début il faut s'équiper car il faut un minimum de matériel, mais on a normalement déjà pas mal de choses dans sa cuisine (fouet, bol...). Et puis pourquoi associés le HM au mots "moins cher". En cuisine par exemple, on trouve des plats préparés à 3€ alors que si on achète tout pour faire la même recette on sera autour de 20€.

    Pour les formulations, je suis d'accord, on ne s'improvise pas, je vois des fois des filles présentés des recettes sans conservateurs ou avec des dosages non respectés, on est d'accord, cela peut être dangereux. Mais avec l'expérience on en apprend plus sur les produits et on peut ainsi réalisé ses propres recettes. Les formulateurs ont aussi pour but de faire gagner de l'argent à l'entreprise. Alors que moi si je fais une recette, c'est l'efficacité que je vise.

    Pour finir, je dirais que c'est comme la cuisine, il y en a qui aime, d'autre pas. Mais c'est dommage de condamner la pratique. J'ai l'impression que ton article est un défouloir, que tu en avais marre que l'on te pose la question. Je me fais peut être des idées ??? Enfin en même temps quand on est pas du même avis on est peut être pas objectif non plus.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, loin de moi cette idée ! Je suis tout à fait ton raisonnement et je vois bien la logique. Comme toute passion ça demande de l'investissement, du temps, du matériel. Chacun sait qu'il y a des dérives dans tous les domaines (même dans le bio, c'est évident, mais ça j'y viendrai dans un autre article) je voulais juste m'exprimer sur ce sujet, parce qu'on me pose la question mais aussi parce que j'en avais envie et que je pensais être en droit de le faire.
      Très bonne soirée à toi aussi !

      Supprimer
    2. Malheureusement on est dans un monde de surconsommation sa c'est sûr. Il faut surtout apprendre à gérer sa consommation, ce qui est très strict avec le HM vu les dluo.
      Et évidemment que tu es en droit de donner ton avis heureusement :)

      Supprimer
  82. Étant une férue cosmeteuse depuis 4 ans, je me suis sentie un peu blessée par ton article, même si je me doute bin que là n est pas ton but ;-) Tu abordes la cosmétique maison avec ironie voire avec moquerie, sache que les cosmeteuses ne se résument pas à une bande d écervelées hystériques se ruant sur les dernières nouveautés...Dans ce domaine, comme dans tout autre d ailleurs, les achats peuvent être raisonnés, limités à des besoins specifiques. Il s agit d un marché très lucratif pour certains fournisseurs, certes, et alors? le marché du bio, avec tous ces labels, l est tout autant! Tu fais beaucoup d amalgames entre la passion de la cosmétique faite maison, les partenariats avec certains fournisseurs, dont les engagements ne s appliquent pas qu à ce domaine, et enfin la multiplication d ingrédients qu offre le géant du home made! Loriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en vois désolée, ce n'était pas le but. Je n'ai jamais dit de telles choses sur les cosméteuses, j'en suis pas mal sur la toile et ce n'est pas ce que j'ai voulu pointer dans l'article : seulement les abus.

      Supprimer
  83. je pratique la cosmétique home made, mais je refuse le coté commercial et pousse à la consommation
    et je condamne tout autant que toi les excès que tu dénonces si bien!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que pour certains sites de cosmetiques maisons, c'est devenu excessifs et très commercial. Quand j'y suis retournée par curiosité il y'a quelques semaines, j'ai été assez choqué. (je vis en Australie donc je commande plus depuis un bout d'où ma surprise).
      Je suis d'accord avec le fait d'aller au plus simple, on comprends mieux comment fonctionne notre peau et nos cheveux et j'ai vu une nette amélioration en devenant minimaliste. Je ne regrette en rien d'utiliser maintenant pratiquement que des choses qui se mange. J'ai même arrêté les huiles essentielles qui ne me convenaient pas finalement et trop chères par chez moi.
      J'ai ouvert un blog à la suite justement pour les personnes qui en ont marre de voir des listes d'ingredients longues, des emulsifiants ou des choses qui ne se trouvent que sur le net. On fait avec ce auquel on a facilement accès et brut ;)

      Supprimer
  84. je comprends ton point de vue, mais perso, j'ai appris la cosmétique maison via le net, et ai ciblé mes ingrédients ; certes, certaines recettes ne sont pas top au depart, faut tester, mais réfléchir a ce que l'on va acheter et connaitre nos besoins a l'avance.

    c'est vrai que c'est devenu un vrai business, et j'essaie d'utiliser des ingrédients simples, comme l'huile de coco ect... pour moi, ce qui est vendu dans le commerce comporte toujours quelque chose de nocif, et ne fait plus confiance aux cosmétiques du commerce (la revenue systématique de l’eczéma en est la preuve, pharmacie ou grandes surfaces, ou bio...) qui veulent sans cesse se faire du fric, et n'hésiteront pas a satisfaire le client la premiere année jsuqu'a le fidéliser puis changer la compo (et donc le tromper) pour s'enrichir derriere...

    concernant la conservation, pas encore eu de souci jusqu'a maintenant, quand on fait les choses bien il n'y a pas de probleme.
    j'ai egalement recu une proposition de partenariat, et la encore, aucune obligation pour ma part, juste des conditions tout a fait normales.

    j'ai trouvé ton article assez vexant concernant les "tambouilleuses" , assez ironique meme, meme si je suppose ce n'est pas ce que tu as voulu exprimer, enfin je l'espere ;).
    les testeuses et tambouilleuses passent pour des cruches alors que beaucoup savent ce qu'elle font et ont des connaissances poussées sur les produits , la fabrication.... ect...
    je comprends ton point de vue, mais je pense que tu n'es pas allée jusqu'au bout de ce "fait main" ; ca requière du temps et des connaissances, ca s'apprend. et surtout faut aimer cela ;)

    on ne se lance pas dans le homemade tete baissée. ca mérite reflexion. perso j'ai fait des economies, puisque mes problemes se sont estompés, et je n'ai plus besoin d'acheter de produits en pharmacie ;)

    merci le home made!!!! :)
    je finirai mon message par te dire de bien reflechir, car le home made c'est génial! d'ailleurs tu en fais deja avec tes recettes ;)

    céline

    RépondreSupprimer
  85. Bon article, tes dessins sont supers chouettes !
    Quand je suis passée au naturel pour mes cheveux, j'ai fini par tomber sur un tas de trucs de cosmétiques faits maison. Sur le coup ça m'a plutôt séduite : dans l'optique de surveiller de près la compo des produits utilisés, tout créer soi même paraissait plutôt emballant, et à "mes débuts", ça m'amusait beaucoup de faire mes tambouilles à appliquer sur mes cheveux.
    Mais je n'ai pas énormément d'argent à dépenser là dedans, et surtout, j'ai une facheuse tendance à la flemme donc devoir me déplacer pour acheter tout ça, ou même passer des heures à faire une commande, et devoir suivre tout un tas d'instructions, ça m'est vite passé !
    Du coup, les recettes simples et maison me convient parfaitement ! Un bol, un yahourt, des oeufs, du vinaigre j'ai ça chez moi, j'ai juste acheté du gel d'aloe vera, de l'huile de jojoba et du beurre de karité (que je n'ai pas encore essayé ...) et je me déplace aux magasins bio pas loin de chez moi quand j'ai besoin de shampoing, et c'est parfait !

    Bonne continuation, j'aime toujours lire tes articles, même ceux qui ne me concerne pas vraiment (cf sur les cheveux blancs) :)

    RépondreSupprimer
  86. J'ADORE.
    Merci d'avoir mis (avec brio !) par écrit tout ce que je pensais et que je soutiens depuis un bon moment.
    Surtout : "Je laisse le métier de formulateur aux professionnels"

    C'est exactement ça ! S'il y a des gens qui sont formés pour ces compétences, qui s'instruisent pendant plusieurs années et qui en font un métier, c'est qu'il y a une raison.

    Chez soi, on n'est pas à l'abri de faire (sans le vouloir) n'importe quoi. Eux sont experts et contrôlés. Surtout par le Label Nature et Progrès que je trouve, comme toi, très fiable.

    Merci pour ce moment de joie que de lire un avis partagé et rassurant !

    Au plaisir d'en lire de nouveaux. Je connais ton blog depuis peu, et ai lu quelques articles qui jusque là m'ont vraiment intéressée ! :) Continue !

    RépondreSupprimer
  87. Merci !
    libération !

    RépondreSupprimer
  88. Bravo Mini pour cet article qui m'a vraiment passionné, c'est très intéressant ce que tu nous apprends sur l'autre côté du miroir concernant les partenariats. J'ai moi aussi tenté la cosmétique maison (mais avec des formules hyper simples , du style gel moussant neutre centifolia + Huile essentielle florame+ huile végétale aroma zone+ protéine de riz aroma zone + hydrolat aroma zone) et au final, je n'ai pas été plus satisfaite que ça du résultat et surtout ça prend de la place dans la salle de bain et les produits AZ ça périme vite, j'ai du jeté plein de truc récemment (mais j'imagine que c'était aussi parce que je débutais dans le naturel et que certains produits ne me convenaient pas, de plus le fait d'être protéin sensitiv sans le savoir n'a rien arrangé - je m'en suis rendu compte grâce à toi, en testant un masque au lait de coco qui s'est révélé un flop absolu) !
    ¨Par contre petite question concernant les hydrolats et leur conservateur : j'ai une peau très réactive et je ne supporte pas l'acide citric en conservateur, j'ai depuis quelques temps bcp de mal à trouvé une marque d'hydrolat qui n'en utilise pas (florame s'y ait mis également). Qui peux me conseiller ? En attendant je me rabats sur de l'eau minérale en brumisateur, mais c'est quand même moins bien que l'hydrolat d'hamamélis...et avant de lire ton article, j'hésitais à reprendre de l'hydrolat chz AZ, qui se concerve au frigo mais ton article me dissuade un peu du coup ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas te faire une tisane à la camomille (si visage un peu sec mais terne) ou un thé vert (si visage à tendance acneique) comme simple lotion ? C'est très efficace, pas cher et tu conserves des petites quantités au frigo pas plus d'une semaine sans soucis ;)

      Supprimer
    2. je n'ai personnellement aucun problème avec les hydrolats d'az qui sont dans mon frigo. Certains y sont depuis maintenant un an, et ils n'ont toujours pas bougé.
      Après on est jamais à l'abri d'un défaut de lot bien sur

      Supprimer
    3. L'acide citrique n'est pas un conservateur mais un modificateur de pH. En l'occurrence dans un hydrolat il sert à abaisser le pH pour qu'il soit plus proche du pH de la peau. Si les hydrolats de Florame ne vous conviennent pas c'est sûrement plus une réaction aux conservateurs utilisés par la marque, à savoir le potassium de sorbate et le benzoate de sodium.
      AZ et Essenciagua sont deux marques qui n'ajoutent pas de conservateurs dans leurs hydrolats, d'où la nécessité de les conserver au frigo.

      Supprimer
    4. Merci pour vos réponses !
      Je vais tenter l'infusion de thé vert ;)
      En fait je cherchais un produit 2 en 1 que je peux utiliser pour le visage et les cheveux, dc le thé vert, ça colle !
      Merci Eva pour ton commentaire, je vais donc faire attention à ces deux conservateurs qui seraient plus à l'origine de mon soucis.

      Supprimer
    5. Pour le thé vert, il est efficace appliqué une fois par jour (le matin) et tu peux même ralentir le rythme si tu vois que ta peau est un peu sèche, ça restera tout aussi efficace ;)
      Par exemple en ce qui me concerne, c'est 4 fois par semaine car j'ai une peau ultra sensible qui s'assèche vite et je n'ai aucun soucis, elle reste bien nette même si je n'applique aucune autre lotion au parallèle.

      Supprimer
  89. Article très très intéressant, mon rapport avec la cosméto fait maison est proche du néant, j'ai juste essayé une fois pour un shampoing, en achetant seulement une base lavante neutre et une huile essentielle, tout ce que je retiens, c'est parti à la poubelle ! ça n'est pas pour moi, je préfère acheter un produit tout fait, ça revient moins cher au final.

    RépondreSupprimer
  90. Coucou Pauline, Merci pour cet article, ton point de vue est intéressant. Mais quelles sont clairement les grandes entreprises de Home Made que tu évoques? Cela m’intéresse ! Aroma Zone en fait partie? Les hydrolats d'AZ sont 100% purs et sans conservateurs donc il faut les conserver au réfrigérateur, moi ce point m'avait plutôt rassuré...Je préfère ca plutôt qu'un hydrolat bourre de conservateur (comme la plupart des crèmes avec ingrédients chimiques) qu'on peut garder des années...Ils sont a consommer sous 3 mois je pense mais certains 12 mois . C'est vrai que c'est peu mais ensuite il faut savoir se contrôler et ne pas acheter plein d'hydrolats en même temps. Pourrais tu faire un jour un article sur les dentifrices ? Je cherche aussi a passer au bio et au naturel pour cela mais on trouve sur internet beaucoup mois d’infos que pour les cheveux. Merci ! Et bonne continuation pour 2015 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne citerai aucune marque et aucune entreprise, je ne sais que trop bien à quel point les gens sont capables de me tomber dessus et de me menacer ! Par contre un hydrolat de qualité, normalement, se conserve très bien sans conservateur ! C'était le cas de mon hydrolat de sauge dont je parlais dans un commentaire au dessus ! ^-^

      Supprimer
    2. Merci Pauline ! C'est triste que certaines personnes ou entreprises ne te laissent pas t'exprimer...Je vais essayer de me renseigner aupres d'AZ pour savoir pourquoi leur hydrolat doit se conserver frigo...

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Je me permet de répondre concernant le dentifrice, perso je trouve ça tellement plus simple que pour les cheveux (d'ailleurs merci Pauline pour ce blog qui va sûrement aider les miens!)
      En théorie, seul "brossage" des dents même avec une brosse sèche est indispensable (et oui ça va peut-être faire hurler des gens, mais c'est un peu comme ce qu'explique Pauline et d'autres pour les cheveux, la mousse ça ne lave pas et les super actifs à répétition et shampoings quotidien ça abîme plus qu'autre chose) On peut même se laver les dents juste en les frottant avec des feuilles de sauge.
      Mais sinon la base d'un dentifrice c'est une poudre (absorbante et/ou désincrustante: argile ou bicarbonate de soude) et un hydrolat pour donner une pâte (menthe c'est bien pour le parfum "frais" et la sauge à plein de propriété intéressante pour la bouche en entier) après on peut ajouter des huiles essentielles pour augmenter le côté anti-bactérien ou pour le parfum et de la glycérine pour la texture et puis évidement comme le dit Pauline dans son article à partir de là on peut encore rajouter une dizaines d'ingrédients pour la texture, la couleur, l'odeur et des actifs à n'en plus finir! ;)
      Voili voilou (en vrai j'ai des recettes mais là je ne les aies ni en tête ni sous la main)

      Supprimer
  91. Coucou Pauline
    J'ai trouvé ton article très intéressant. C'est toujours sympa de savoir ce que pense les gens qui ne pense / ne consomme pas comme toi et pourquoi.
    En ce qui me concerne je tambouille certains de mes produits j'aime ça, et surtout je trouve que ça présente un certains nombres d'avantages :
    - Je sais ce que je mets sur ma peau (ça me permet de mieux savoir ce que ma peau aime ou n'aime pas)
    - Je prépare la quantité dont j'ai besoin, je teste d'accord ma formule en petite quantité et si ça me conviens je refait en plus gros
    - Je peux facilement changer le parfum de ma crème par exemple en changeant juste la fragrance (chose qu'on ne peux pas faire avec les produits déjà tout prêt) dès fois à la longue une odeur devient écœurante, en faisant moi même je peux garder la même crème par exemple et juste changer l'odeur!
    - Je réduis mes déchets parce que oui les emballages de cosmétiques sont recyclables pour la plupart mais en faisant moi même (je les lave, désinfecte) je les réutilise c'est encore mieux!
    - Pour finir je lis que tu as achetés des matières premières que tu n'as pas utilisé et fini par jeter, alors pour le coup c'est un choix que tu as fait. Ne t'en servant pas tu aurais aussi pu les troquer, mais tu as choisir de le mettre dans un coin et le laisser "pourrir" c'est ton choix.
    Moi je fais un listing de ce que j'ai au moins une fois tous les 3 mois et je troc ce qui ne me sert pas (c'est aussi le moyen de tester un nouvel ingrédients dont je pourrais avoir besoin mais sans pour autant vouloir acheter un énorme paquet!)

    Pour moi l'important est de faire en fonction de ses convictions, je ne fais pas un concours de qui est plus ou moins bio !!!

    RépondreSupprimer
  92. Alors là, c'est vraiment fou ce qui se produit, car je lis ton blog depuis quelques mois et j'ai justement reçu ma première commande AZ hier. Du coup ton article tombe à point nommé, et me conforte dans mon idée. Me contenter de quelques mélanges simples d'huiles végétales et essentielles, et d'hydrolats pour remplacer les toniques et autres lotions micellaires. Sinon, merci pour ton blog, grâce à toi et à ton formidable boulot de décryptage des listes INCI, j'ai pu "combattre" l'eczéma de mon fils en arrêtant de le tartiner de cortisone, et en me renseignant simplement sur les ingrédients qui le provoquent/l'accentuent, et en les éradiquant de la salle de bain. Voilà, mon loulou de 4 ans te dit merci aussi!

    RépondreSupprimer
  93. Bonjour Mini,
    du coup moi j'aurais une question pratique. Je me suis tournée vers l'achat par correspondance parce que je cherchais une alternative aux shampoings et que les poudres indiennes m'ont vraiment séduite.
    [Je te dirais même que c'est à cette époque que j'ai découvert ton blog, à la recherche d'une vrai solution à mes problèmes de cuir chevelu irrité et de perte de cheveux. Ce sont tes articles sur le sidr qui m'ont fait réfléchir à une alternative simple aux shampoings industriels. J'ai résolu les soucis que j'avais en suivant les conseils que tu donnes. ]

    Le problème pour moi ça a été de m'en procurer et à un prix raisonnable il n'y avait que le net.

    Je suis d'accord avec ce que tu dis des poudres mais pour avoir une garantie sur la provenance et sur la qualité vers quels marques ou sites te tournes-tu ?
    Crois-tu que le fait de payer plus cher soit un gage de qualité?
    Ce sont vraiment des questions que je me suis posées...

    En tout cas c'est toujours très stimulant de lire tes articles et même si je ne teste pas les produits finis que tu présentes, ton blog est une mine d'informations pour bien entretenir ses cheveux. Il me permet d'orienter mes soins, d'aller plus rapidement à l'essentiel.

    Que te dire de plus, merci de partager avec nous tes connaissances et tes points de vus de façon claire et argumentée.
    Au plaisir de te lire.


    RépondreSupprimer
  94. Mini, j'ai envie de te dire que je t'aime! D'ailleurs, tiens, je le dis : je t'aime!
    Bien que parfois en désaccord avec toi, je ne peux qu'approuver ton article. Certainement l'un des plus engagés que tu aies pu écrire et très probablement, le plus long!

    Comme toi, comme beaucoup je pense, je suis tombée dans le piège du "je pense bien faire" et ai passé des commandes astronomiques. Je me savais pourtant nulle avec les recettes de cuisine (la cuisine, la vraie) , alors, quand je voyais celles de cosmétiques, je me décourageais d'avance, stérilisation, bain marie, phase aqueuse, phase je sais pas quoi, ébullition, même température, pipette, transvasement, qu'est-ce que ça me saoulait tout ça. Du SIMPLE, je veux du simple!

    Difficile de ne pas reconnaitre le site aux centaines d'huiles et d'HE que tu mentionnes, hin, hin, hin... Je possède des basiques, ils me conviennent, pas envie d'aller chercher ailleurs, d'autres trucs, plus rares, plus efficaces (et évidemment, plus chers), pas envie de me créer ce besoin, d'en devenir dépendante. J"utilise aussi beaucoup d'ingrédients "récupérés", j'adore le marc de café, l'eau de riz et les feuilles du thé que je viens de boire. Ma cosmétique maison, c'est ça.

    Sinon, les partenariats "cachés" du monde des blogueurs/ youtubers sont déprimants mais là, comme ailleurs, business is business. Rien de bien étonnant en fait.

    J'adore tes dessins, par contre, j'ai tiqué, tu t'es dessiné une frange "naturelle" (sans coloration), ça veut dire que tu es revenue à ta couleur ?

    RépondreSupprimer
  95. Hihi! C'est drôle que je lise cet article de toi! Je me suis mise à la cosmétique maison il y a un an, et c'est en partie grâce à toi!
    Je suis ton blog depuis ses débuts, et tu m'as fait réalisé ces arnaques que réalisent les grandes marques du cosmétique sur notre dos, et ce que contiennent réellement les produits traditionnels. En parallèle, je me suis renseignée via d'autres sources sur les produits à éviter et leur conséquence sur la santé. Très vite, quand j'allais m'acheter ne serait-ce qu'une crème ou un savon; je ne revenais sans rien faute d'avoir trouvé un produit "potable".
    J'achète des shampoings bio; mais les crèmes bio sont au dessus du budget que je souhaite mettre dans les cosmétiques. Les recettes que je fait me permets d'avoir du choix et des variations possibles de crèmes à moindre coûts. Je reste sur des recettes basiques, mais elles me plaisent parce que je trouve aucune crème dans le commerce qui contienne 30% d'huile végétale comme les miennes. Je ne suis pas addict au crèmes, j'aime bien utiliser les huiles végétales pures aussi, les crèmes c'est pour varier.
    Je me suis aventurée dans la "cuisine cosmétique" tout d'abord avec tes recettes simples et faciles d'accès, puis en découvrant le site d'AZ qui, malgré ses tendances au business, est une mine d'informations sur les caractéristiques des ingrédients.
    J'aime beaucoup aussi récupérer des végétaux lors de mes vacances ou mes promenades pour confectionner moi-même mes hydrolats et macérats.
    Pour le reste, je suis ton raisonnement pour ce qui est des "actifs" qui sortent d'on ne sait où, la quantité de matériel qui tend à augmenter inexorablement, et les coûts qui peuvent être mal gérés... Comme toi, j'aime aussi beaucoup la simplicité. Pas d'ingrédients dont j'ignore la provenance, pas de recette à rallonge, pas de masque à poser 10 jours et qui m'empêche de dormir et de sortir!
    Bien sûr je ne suis pas une professionnelle, mais au moins je crée des crèmes qui contiennent ce que je veux. Parfois, même dans les crèmes bio, j'ai l'impression qu'on me vend une texture et un parfum, plus que des composants.
    Bref, c'est un article très pertinent, pas tout à fait mon avis, mais pas loin.
    La bise, jolie Mini, et bonne année 2015!! Je te souhaite du bonheur et de très longs cheveux!!

    RépondreSupprimer
  96. Bonjour,

    Un très bon article, qui résume comment je pratique la cosmétique HM : des ingrédients de base qui peuvent servir dans toutes mes recettes "similaires" : le même émulsifiant pour toute mes crèmes, la même cire pour tous mes baumes stick... les même TA solide ou liquide... j'essaye de choisir des huiles / hydrolats/actifs que je pourrais utiliser aussi bien visage/corps/cheveux quand c'est possible, et qui peuvent s'utiliser pur ou mélanger dans une recette "minutes" (type shampoing aux poudres ou masque) de manière à ne pas les utiliser juste 2 fois / an lors de la réalisation de ma crème de jour ou de mon shampoing solide (comme il sert 2-3 fois par mois seulement... il dure!). Je mutualise les commandes / ingrédients avec ma famille quand on peut, (si une huile convient à plusieurs on partage...), les conservateurs sont choisit de manière à aller "partout" 1 pour les huiles et 1 pour les "eaux", et ne pas dépasser 1-2 huiles 1hy et 2 actifs... En faisant comme ça, je dépasse rarement les 30€ de commandes, et pas tous les mois! Ce sont plutot souvent des coup de cœur, pour remplacer un actif...

    Par contre, trouver des hydrolats qui se conservent hors du frigo m’intéresse! (Mais n'ont-il pas un conservateur dedans? et une fois ouvert? et est-ce que ça marche pour tous les hydrolats, ou juste ceux avec des propriétés anti-bactérienne?))

    Merci pour ce partage et bonne continuation!

    Béa

    RépondreSupprimer
  97. Plein de choses très justes sont dites dans cet article, néanmoins attention à ne pas tout mettre dans le même panier et généraliser à outrance.
    Oui, clairement, il y a un effet de mode qui fait que le marketing devient insistant et que chaque obscur flacon nous est vendu tel un ingrédient miracle. Oui il y a aussi une surabondance de choses au niveau des actifs tous plus tordus les uns que les autres, et dans ceux ci se glissent bon nombre de choses pas super "nature" .
    Mais ça c'est comme avec tout, une fois qu'on connait un peu ce qu'il faut éviter, on fait rapidement le tri entre ce qui nous intéresse ou pas dans la cosmétique maison.
    Je ne supporte pas les recettes à rallonge impliquant trop d'ingrédients, surtout très modifiés, pourtant récemment je me suis surprise à faire ma propre crème visage.
    A la base j'utilise simplement de l'huile de jojoba si besoin est, mais ayant une peau à problèmes (pour des raisons hormonales, donc arrêter de lui appliquer des soins ne règle pas le problème) la découverte de petites choses comme la poudre d'orange, le zinc, ou encore les aha et le tepezcohuite, ça te change la vie. Et ces petites choses sont difficiles à intégrer dans une routine quotidienne sans faire son petit mélange mal dosé dans la main chaque jour, à part si l'on a une crème. La question simple: je préfère une crème chère du commerce, certes bio mais pleine de choses dont je me fous, ou faire une émulsion à moindre coût toute simple huile hydrolat dans laquelle je balance les ingrédients chers à mon coeur?

    Idem pour les shampoings, ça fait des lustres que test shampoing bio sur shampoing bio à des prix aberrants, et souvent un résultat mitigé ou une compo trop longue à mon gout. Alors j'en ai eu marre. SCI + huile + kapoor kachli à fondre au bain marie, on laisse durci et voila. On peut faire le calcul aisément, le prix de revient de ce shampoing solide est infiniment inférieur aux shampoings du commerce et honnêtement il me convient mieux qu'aucun autre avant. (même si j'ai lu des trucs sur le sci qui me plaisent moyen et que j'alterne avec shampoing shikakai/sidr)

    Alors oui y'a probablement des merdes par ci par la, et telle chose pas très éthique, mais finalement il m'arrive d'acheter des chips pourav au supermarché du coin, et quand on regarde la compo des shampoings bio y'a les même tensioactifs que ceux qu'on peut trouver en cosmétique maison...
    Ouais du coup t'es ton propre formulateur, testeur et consommateur, ça peut être risqué (je pense à celles qui font usage du cosgard par exemple) mais franchement j'utilise des choses qui en prenant ses précautions font que tout ce que tu risques c'est de foirer ton truc et devoir le mettre à la poubelle haha
    Je veux pas défendre la cm à tout prix, je voulais juste essayer de nuancer le propos: faire de la cosmétique maison ça veut pas nécessairement dire qu'on se bombarde de honeyquat, de "complexe hydratation intense" ou autre truc tordu. Finalement c'est comme avec tout, ça dépend de la pratique que l'on a de cette discipline.
    Ca peut être très simple, basique, et économique (oui oui!)
    Après je veux pas dire non plus que c'est mieux de faire ça, perso si je pouvais juste faire savon alep + huile ça m'irait très bien, et c'est d'ailleurs ce que je compte faire lorsque mon corps au retrouvé un semblant d'équilibre.
    Mais ne condamne pas trop vite la cm non plus!
    en tout cas merci beaucoup pour ton blog, je m'y réfère souvent pour décrypter des compos ou me concocter un truc de temps à autre (ben oui pour voir si tel ingrédient est recommandable ou pas!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux même te contenter de sci, argile blanche et un peu d' eau, le tout passé 1 tour au micro ondes et comprimé dans un moule pour te faire un shampoing solide
      quelques testeuses en essaient une version dopée au sodium lauroyl sarcosinate

      Supprimer
  98. Super article ! Pour ma part je vois les choses de façon plus nuancés, dans le sens ou, bien sur, je ne me lancerais pas dans la confection d'un produit (ex: une crème) de A à Z pour les raisons évoquées dans ton article, mais certains sites (je ne site pas de marque) proposent des bases toutes faites ou tu peux t'amuser à rajouter quelques actifs, et là j'avoue que je trouve ça sympa en restant assez simpliste.
    Sinon je dois bien admettre que le côté homemade m'a toujours un peu attiré, mais c'est surtout pour son côté ludique : va savoir pourquoi, je rêve de fabriquer des savons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord avec cet article, mais je ne remets pas en cause les grands sites de cosmétiques maison type Aroma-zone, qui ne font que répondre à une demande. La question de la provenance des produits se pose, mais elle se pose pour tous les produits achetés : en quoi le Shikakaï d'AZ est-il meilleur ou plus mauvais que celui d'Henné et soin d'ailleurs ? Comment savoir ?
      Quant à la démarche d'acheter pour 100 € de produits et d'en jeter la moitié, elle dépasse largement le problème de la cosmétique maison. Personnellement, je suis toujours épatée de voir le nombre de produits cosmétiques que les blogueuses présentent pour entretenir leurs cheveux (icompris sur ce blog). Je me lave les cheveux une fois par semaine, deux fois par mois avec du shampoing/AS, deux fois avec du shikakaï. A ce rythme, j'ai toujours ma petite bouteille de shampoing Melvita ouverte depuis septembre. Je ne sais sincèrement pas comment il est possible d'utiliser dix, quinze, vingt shampoings différents dans une année ?
      Ceci-dit, je ne me permets aucun jugement. Je peux être très consumériste dans d'autres aspects de ma vie et chacun ses choix.

      Supprimer
    2. j' ai actuellement une dizaine de testeuses ( les animatrices d' une asso nature), et c' est encore insuffisant pour toutes mes préparations...

      Supprimer
  99. Ahaha! Je n'ai jamais autant ri devant un de tes articles ("j'en ai marre d'écrire lol mdr").

    Sinon je comprends largement et même tu me confortes dans l'idée que non, ce panier de 30 euros sur aroma-zone que je me tâtais d'acheter depuis des mois, avec tout juste de quoi faire deux shampoings et deux petites étapes du layering, n'étais définitivement pas indispensable et que j'allais vraiment regretter de céder...
    Sérieusement, avec 30 euros, je vais voir Slayer en concert, je me fais 6 séances de cinéma, une semaine de courses alimentaires, je peux même me payer le Code civil-pas chez Dalloz mais quand même.
    Définitivement, toute cette question d'injonctions, c'est non seulement une perte de temps (faire des "tambouilles" c'est chronophage, honnêtement), une perte d'argent-et pour aller plus loin, mon côté féministe me rappelle aussi que non, mes cheveux n'ont pas besoin d'être plus lisses, ma peau plus nette, mon visage parfait, mon teint lumineux, mon corps doux et épilé et mes sourcils radioactifs, que toutes ces recettes incroyables à destination du corps parfait présentées notamment chez Aroma-Zone c'est des conneries marketting qui m'entravent ma finance et mon temps et me rappellent que je suis perfectible, insuffisante.

    Donc, pour revenir à l'article, un grand merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. est ce qu' au moins le code civil est efficace contre l' insomnie?
      parce que j' aimerais bien enfin trouver une recette efficace...lol

      Supprimer
  100. Je viens tout juste de découvrir ton blog (grâce à Coline, merci Coliiiiiiine !!!) et je l'aime déjà beaucoup ! C'est chouette de découvrir quelqu'un qui n'est pas sponsorisé par trente six mille marques, qui teste pas mal de choses tout en restant objectif. Je suis en ce moment même dans une grande détresse capillaire, donc tes articles tombent à pic !

    Perso, je n'utilise pas de cosmétique maison parce que les rares fois où j'ai essayé, ça s'est soldé en échec. Ensuite, se mettre des pétales de rose, des rondelles de citron, sur les visages, concocter des masques dégoulinant et visqueux, s'enrouler les cheveux avec de l'huile d'olive dans une serviette, ça me rebute grandement ! Et ensuite, parce que j'ai la flemme, ehe. Moi je préfère quand les produits sont déjà tout préparés. Je n'ai qu'une heure pour prendre ma douche/me préparer/m'habiller/petit-déjeuner le matin, donc si en plus je dois concocter ma propre mixture chaque matin... ben je suis pas sortie de l'auberge. Ça me saoule vite en fait, et j'ai l'impression de perdre mon temps. Voila, merci moi-même pour cette argumentation très intelligente ! ^^

    Sinon, j'aimerais savoir si tu auras des conseils, pour le cuir chevelu à tendance grasse ? Mes cheveux graissent vite (et en ce moment, ils sont ternes et abimés/secs au niveau des pointes...). Je dois les laver tous les deux jours, parfois même tous les jours parfois et j'en ai marre. J'aimerais trouver un shampoing miracle, qui n'agresse pas mes cheveux et qui les rendent doux et brillants. Aurais-tu une solution, le lien d'un shampoing révolutionnaire ?
    C'est mon tout premier commentaire que je laisse, et je n'ai pas encore eu l'occasion de lire tous tes articles, donc je m'excuse par avance si je te pose des questions auxquelles tu as déjà répondu...

    Voila, merci d'avance ! :)
    Emma

    RépondreSupprimer
  101. Je me reconnais énormément dans tes propos !
    J'ai dépensé beaucoup d'argent chez AZ il y a qq années qd j'ai commencé à faire des cosmétiques maison.
    Puis j'ai commencé mes études d'infirmière, donc moins de temps.
    Depuis plus de 2 ans que je travaille de nouveau, je n'ai pas envie de me prendre la tête pour faire tel ou tel soin compliqué.
    Faire ma crème hydratante avec juste un hydrolat, une huile végétale et un émulsifiant et basta. Sachant que l'huile me sert à me démaquiller aussi et l'hydrolat de tonique.
    Je viens de refaire une petite commande mais avec cet essentiel qui me sert tous les jours.
    Pour les shampoings et autres produits complexes, je laisse faire les pro et achète en magasin bio, des enseignes qui ont fait leurs preuves en matière de respect de l'environnement (et animal autant que possible).
    Pareil pour le maquillage, j'ai vite laissé tomber et je préfère prendre des marques qui n'ont rien à envier aux cosmétiques "conventionnelles" (Couleur Caramel, Lily Lolo même si c'est pas bio, etc).
    Mon blog sur les cosmétiques maison (anciens articles), où tu trouveras davantage d'articles sur le thé qu'autre chose maintenant LOL : http://hecatelomewen.canalblog.com/
    Sinon en novembre j'avais commencé un blog beauté, mais je le ralentis car il me poussait à la conso et surtout vers des produits moins clean... Cependant je pense y publier des bricoles de temps en temps, en faisant l'effort de l'axer justement vers du plus "naturel" : http://lomewenmakeup.canalblog.com/

    Merci à toi pour ton blog !

    RépondreSupprimer
  102. J'étais très fan mais je commence à m'en éloigner parce que je trouve effectivement que les vendeurs d'ingrédients deviennent vite des "grandes firmes comme les autres" et que, suite à un "inventaire" de mes ingrédients, j'ai remarqué que la plupart périmeront bientôt et qu'il m'en reste pourtant une grande quantité (quand je pense à l'argent que j'ai investi là dedans!) puis j'en ai marre des recettes aux 20000 ingrédients!

    Je pense que je vais rester à des recettes simples que j'ai déjà faites et que j'ai adorée (ex: crème hydratante pour le corps= eau + huile de coco + un émulsifiant) et à des produits "basiques" (aloe vera, huiles, argiles que j'achèterais chez de petits commerçants sûrs près de chez moi) puis j'aime découvrir de nouvelles marques de cosmétiques naturels prometteuses.
    Acheter des cosmétiques a toujours été un grand moment de plaisir (tout en restant raisonnable, cela dit!), j'aime découvrir de nouveaux parfums, de nouvelles textures etc. que je ne serais pas capables de faire moi-même.

    Voilà voilà, donc je vais essayer d'utiliser au max les ingrédients qu'il me reste et ensuite, fini (ou presque)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voilà, il y a aussi le plaisir d'y trouver des parfums, des textures, qu'on ne peut que difficilement reproduire à moins de dizaines d'essais... Par exemple j'adore l'odeur de mon AS 2moss, le glissant "instantané" qu'il apporte et le fait qu'il en faille très peu, mais il me semble juste impossible à reproduire en fait-maison (surtout que les actifs qu'il contient, ne se trouvent pas à chaque coin de rue)... Ou alors qu'on me prouve le contraire :p

      Supprimer
  103. Tes dessins sont vraiment magnifiques Pauline, une vraie artiste !
    Article très intéressant, j'ai aussi tenté quelque fois des AS maison ou autre, et le résultat ne m'a jamais convaincue, beaucoup de temps, de bazar et de vaisselle pour finalement aucun résultat sur les cheveux.

    RépondreSupprimer
  104. Comme beaucoup, quand j'ai commencé à m’intéresser aux soins naturels, j'ai craqué sur des tas de recettes Aroma Zone, qui, ils faut le dire, donnent vraiment envie (rien qu'en regardant les photos on aurait envie de les manger) et j'ai investi inutilement dans une tonne de produits, et bien sur, j'ai fini par le regretter...

    Alors pour ne rien gâcher j'ai offert certaines huiles jamais ouverte à noël, à mes proches,et avec ce que j'avais j'ai fais des crèmes hydratante toute simple (huile, eau, émulsifiant, fragrance), des bougies, des baumes à lèvres, des baumes pour le corps, j'ai trouvé de jolis contenant en verre et j'en ai offert autour de moi, parce que j'ai horreur de jeter (surtout quand je pense au prix que ça m'a couté) et puis parce que, seule, je n'aurai jamais le temps de tout utiliser avant la date de péremption.

    Malgré tout ça il me reste encore pas mal d'huiles et de beurre, je me suis donc lancée l'objectif de ne plus acheter de cosmétiques avant d'avoir tout écouler.

    Je ne crache pas pour autant sur leur produits que je trouve de bonne qualité, mais je chercherai plus à suivre leur recettes compliquées remplies d’ingrédients annexes inutiles, je préfère utiliser les produits pur : une goutte d'huile de noisette et deux pressions de gel d'aloé verra et vous avez une crème hydratante minute extraordinaire, par besoin d'actif ou de conservateurs ;)

    RépondreSupprimer
  105. Bonjour !
    J'ai testé la tambouille maison .J'ai acheté des ingrédient nécessaires , des 'émulsifiant aux conservateurs en passant par les huiles essentielles et les petits ustensiles pour tout faire "comme il faut " .
    Sauf que c'est pas facile de tout faire comme il faut à la maison , même avec la meilleure volonté du monde et la plus grande vigilance .
    Quand on vous dit 3 gouttes de ceci, 5 de cela , et que votre compte goutte s'emballe et vous balance d'un coup 6 grosses gouttes dans votre préparation, vous faites quoi ? Vous jetez tout et vous recommencez , ou vous prenez le risque de vous appliquer un produit trop dosé en tel ou tel substance irritante au delà d'une certaine dose ?
    J'ai eu la peau du corps irritée à cause d'un bain moussant maison . Ca s'est joué à 3 gouttes près .
    Dans mon cas, il n'y a pas eu de conséquence fâcheuse, mais ça aurait pu . J'aurais pu faire une allergie. Ca aurait pu être une crème pour le visage , et là, j'aurais pu avoir un visage pas montrable pendant quelques jours .
    Pire, imaginez que ce soit un enfant que j'aurais voulu baigner !!!
    Alors non, par sécurité, j'achète du tout fait /bien fait .
    C'est bien plus sûr, au final bien moins cher .
    On ne peut pas s'improviser cosmétologue sur un coin de table .Et pourquoi pas pharmacien tant qu'on y est !!!

    RépondreSupprimer
  106. Je ne suis pas du tout habituée à écrire des commentaires sur des blogs, ni à réagir à des forums ou sur internet en général mais étant quelque part heurtée et très interrogée à la suite de ce billet, je souhaite réagir et t'écrire, Mini. Comme je ne te suis pas depuis longtemps par rapport à l'existence du blog, j'espère que je ne vais pas te faire répéter ce que tu aurais déjà dis auparavant.

    Ce qui me choque en premier, ce sont les amalgames qui sont faits dans cet article et en second, le manque de contre-arguments des commentaires ci-dessus, qui me laisse à penser que l'impartialité n'existe pas dans les blogs de ce genre (santé, beauté, naturel), dans la mesure où on retrouve presque exclusivement des commentaires abondant dans ton sens sur ton blog et très majoritairement des commentaires allant dans l'autre sens sur les blogs prônant les cosmétiques maisons - dont certains ont publié leur article justement pour contrecarrer celui-ci. Ça me questionne. C'est pour cette raison que j'aurais dû réagir plus tôt, afin d'avoir mon commentaire au début et être lue par plus d'abonné(e)s et avoir leurs réactions également, mais soit.
    Etant donné que je trouve ton blog très instructif (même à travers les désaccords) et agréable et que j'adore (de moins en moins mais je vais en parler) la cosmétique fait-maison, je désire te faire part de ma réaction dans le but de souligner un manque de cohésion qui me trouble et peut-être d'obtenir plus de clarté de ta part.
    Tout d'abord, tu intitules ton article "pourquoi je n'aime pas la cosmétique maison", mais cet article semble peu à peu se transformer en "pourquoi il ne faut pas fabriquer d'ingrédients pour la cosmétique FM" (désolée, je n'aime pas les anglicismes) et en plaidoyer contre AZ sans doute et/ou peut-être bien My Cosmétik.

    ♦ Premier point : le problème des testeuses et du partenariat.

    Il est dommage de ramener ce problème de partenariat étrangement exigeant à la cosmétique maison en général. La cosmétique maison consiste à acheter des ingrédients un à un et à les assembler pour former le produit de notre choix, en fonction de nos besoins (je ne prends personne pour un idiot en le précisant, c'est qu'il est toujours bon de le rappeler) et que peu importe qui propose les ingrédients, sur internet ou non, être contre un partenariat et les abus qui en découlent n'a rien à voir avec cela. C'est bien malheureux ce que tu rapportes et tu as raison de le faire. Le risque est qu'en ne précisant pas qui le fait ou non, comme tu pointes pourtant du doigt les marques de shampoing qui sont bonnes ou non, à raison encore une fois, tu laisses penser que ce monde-là est entièrement corrompu et qu'on ne sera que victime en s'en approchant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je publie tous les commentaires hormis ceux qui contiennent des insultes (c'est dans les mentions légales du blog) et je n'en ai eu que deux ou trois (très injurieux et agressifs) donc tout le reste est en ligne. Par contre je ne fais pas d'amalgames, je ne critique pas du tout les cosméteuses et je n'invite pas les gens à "arrêter" ou à être contre la cosmétique maison, d'ailleurs je ne suis pas contre : c'est simplement que je n'aime pas ça, à titre personnel, pour les raisons que je cite dans l'article : cela s'arrête là tout simplement ! ^^
      Je pense que mon article a été très mal compris par beaucoup de personnes. Et surtout qu'il constitue un bon prétexte aux personnes qui ne m'apprécient pas (pour des raisons que j'ignore) de s'en prendre à moi de façon pas toujours très fair play.Il y a eu pas mal de commentaires mitigés, ou ayant un avis contraire, mais écrits respectueusement et ils sont tous présents ici ou sur facebook :)

      Supprimer
    2. dieu merci, ayant une publication, je n' inonde pas mes collègues de tels pavés en commentaires
      et je constate que Mini vous a passé les quatre et y a répondu

      Supprimer
    3. Euh, juste une grande question qui me taraude par rapport au commentaire tout en haut de cette discussion : pourquoi est-ce que Mini devrait être "impartiale" dans ce qu'elle écrit sur ce blog ?
      Elle a bien le droit de dire ce qu'elle veut et de donner son avis, même si celui-ci risque de ne pas plaire (déjà que la liberté d'expression en a pris un coup ces derniers jours...).

      Arrêtez d'essayer de la convaincre par A+B que vous avez raison (puisqu'il ne s'agit que d'avis, techniquement personne n'a raison) et allez acheter vos huiles essentielles de prout de flamant rose XD

      Supprimer
    4. J'ai lu quelques-uns des différents articles qui étaient censés "répondre" au tien. Je suis assez choquée par la propension de certaines à se sentir agressées par un avis contraire au leur (et par les fautes d'orthographe aussi, parfois).

      Surtout que ton article s'intitule "Pourquoi JE n'aime pas la cosmétique maison" et pas "La cosmétique maison c'est de la merde" ou "Pourquoi il ne faut pas faire de cosmétique maison" ou encore "Pourquoi celles qui font de la cosmétique maison ont mauvaise haleine" -_-

      Moi aussi je n'ai pas toujours été d'accord avec tout ce que tu disais (vidéo sur le maquillage, histoire du no-déo etc...), mais comme tu peux le constater, je suis encore là. Et je ne t'en veux même pas (j'espère que toi non plus) XD

      Bref, en tout cas j'espère que tu continueras longtemps à exprimer tes opinions sur ce blog, même sur des thèmes qui peuvent être sujets à polémique.

      Supprimer
    5. Je crois que malheureusement mon article a été pris personnellement alors qu'il me servait juste à la base à m'exprimer sur le sujet. Je ferais plus attention la prochaine fois ! Pourtant je le fais déjà relire par plusieurs personnes avant de poster, mais ça ne suffit pas je crois. Merci en tout cas Vanessa ! ^-^

      Supprimer
    6. Mais Vanessa, pourquoi ne pourrait-on pas essayer de convaincre une personne qui ne pense pas pareil que nous? Cette discussion est ouverte, puisque les commentaires sont tolérés et dans la vie on ne parle pas chacun de son côté, on échange. Bien sûr que Mini comme tant d'autres s'exprime comme elle l'entend, de même que nous autres qui faisons des commentaires, c'est bien normal. Quant à se sentir blessé ou non, on a tous notre sensibilité propre. Moi par exemple, je n'ai pas du tout compris pourquoi certains se sont sentis agressés par la vidéo sur l'épilation, dont je soutiens le message à 100%. Ce n'est pas grave, c'est intéressant de parler de tout ça, non?
      Chamane, seul(e)s les blogueurs ont le droit l'écrire longuement sur un sujet selon toi?
      Très bien, alors voici : plaidoyer-pour-la-cosmetique-home-made
      Quant à moi, je ne ferai pas plus de bruit et ne retournerai pas à mes huiles essentielles de pets de flamants roses, non merci ; ) (à moins qu'elles n'aient des vertus miraculeuses).

      Supprimer
    7. je ne prétends pas empêcher de mettre des pavés imposants en commentaires sur les sites, mais, de mon expérience, ils risquent surtout de ne pas être lus
      pour ma part, quand je dois développer, je préfère le faire dans mes colonnes au risque de heurter ( fort involontairement) la consoeur sur laquelle j' affirme un désaccord
      c' est d' ailleurs ce que j' ai fait au sujet du présent papier de Mini ( mais le désaccord est trés réduit)

      Supprimer
  107. ♦ Deuxième point : La dépense excessive / les paniers et le gaspillage

    Moi aussi, il m'est arrivé de faire des achats mal calculés et de gaspiller certains produits.
    Ma méthode de sélection portait pourtant sur mes (soi-disant) besoins, pour me garantir d'être utile et je substituais beaucoup d'ingrédients proposés dans les recettes par d'autres aux fonctions similaires et moins chers ou plus locaux, afin d'être plus sûre de les réemployer par la suite.
    Cependant, je me suis emballée parce que je voulais faire/essayer de faire tout ce que j'utilisais dans la cosmétique : shampoings (solides tout d'abord), dentifrices, déodorants, crèmes pour tout usage, gel douche, gommage, etc. Et ce pour toute ma famille. J'ai gaspillé mes produits majoritairement à cause de trois choses:
    - Certains membres de ma famille n'avaient pas envie d'utiliser mes produits, ne me faisant pas confiance (libres à eux...) ;
    - J'ai mal appliqué les recettes des sites ou blog et j'ai raté telle ou telle émulsion ;
    - Je me suis trompée car j'avais mal compris mes besoins réels et ceux de ma peau (c'est pourquoi les personnes comme toi, Julien Kaibeck ou encore Alys Boucher sont très importants pour contrer le consumérisme qui ronge notre société) et j'ai donc fabriqué des choses inutiles qui se sont périmées.

    MAIS - et c'est là où je veux en venir - tout cela n'est nullement la faute des fournisseurs d'ingrédients pour le FM, c'est avant tout de la mienne.

    RépondreSupprimer
  108. ♦Troisième point : le manque de transparence / le changement éthique de certaines boutiques (AZ)

    C'est avant tout de la mienne aussi parce qu'en ce qui concerne Aroma-Zone, les fiches techniques des produits sont remarquablement bien faîtes. Les blogueuses qui sont "fées AZ" aident beaucoup à savoir comment utiliser ce produit ou un autre aussi, comment le remplacer éventuellement et n'hésite pas à dire lorsqu'elle ne l'aime pas d'ailleurs. En tant que lectrice/lecteur, on est libre de se renseigner davantage sur un produit, au delà du seul site fournisseur. Que disent-ils de moins que les fabricants des shampoings que tu utilises et qui t'inquiète tant? Où est l'assurance qu'un label BIO n'a pas été acheté tout bonnement par l'organisme qui les vend?

    Qu'est-ce qui nous empêcherait d'utiliser à la place d'un ingrédient en vente sur internet un même ingrédient vendu par un autre organisme, pour être plus sûr de sa composition tout en faisant du fait maison? Il est vrai que certaines boutiques sont moins/peu précises et tout comme toi, quand je ne sais pas l'origine d'une plante, d'une HE ou d'une HV, je n'achète pas.
    Là encore tu fais un amalgame entre la vente d'ingrédients au cas par cas sur internet/ailleurs et la cosmétique maison en général.

    Oui, cette tendance se démocratise et comme dans tout autre domaine, cela augmente les risques de diminuer la qualité au profit du bénéfice. En effet, je suis déçue par les derniers changements chez AZ, surtout les ustensiles qui ne paraissent pas de très bonne qualité, donc je te rejoins sur ce point. Mais si on n'aime pas, on peut aller voir ailleurs, fort heureusement.
    Quatrième point : le minimalisme requis / le professionnalisme remis en question
    Presque tout dans la cosmétique maison peut être créé à partir de peu de choses et qui se trouvent tout autour de nous.

    Toutefois, combien y a t-il d'ingrédients dans les shampoings que tu nous présentes? Bien sûr, il y en a beaucoup, plus de 10 parfois. Je crois que si certains aiment prendre du temps pour des soins du visage élaborés, aiment se mettre des crèmes, faire des gommages, se bichonner et tester autant que tu aimes le faire pour tes cheveux, pourquoi leur reprocher de vouloir le faire eux-mêmes? Es-tu si sûre que ça que nous ne soyons pas capable de reproduire nous-mêmes ce qu'il y a dans le commerce (BIO ou non)?

    De même, comment parviens-tu à tester autant de shampoings différents en si peu de temps, toi qui dis qu'il ne faut pas se laver les cheveux très souvent et qui a besoin de les tester sur plusieurs semaines pour en connaître l'efficacité?

    Aussi, que dirais-tu si une personne venait te dire (parce que moi je ne supporte pas du tout qu'on me le dise) : "Arrête de te couper les cheveux et de te faire des colorations seule, il y a des professionnels pour ça ! "? Je suis persuadée que tu verrais tout un tas d'arguments défiler dans ta tête mais que tu te sentirais dans l'incapacité de faire comprendre à cette personne l'inutilité d'avoir recours à des coiffeurs professionnels pour réaliser des choses aussi simples que celles que tu fais seule et qui te réussisses.

    [le ton employé dans ce paragraphe n'était nullement agressif, ce que je précise car il pourrait le paraître maintenant que je me relis ; je suis juste vraiment curieuse de tes réponses et de tes procédés au quotidien]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne réserve pas les shampoings que je teste à mon blog, nous sommes deux à la maison, parfois plus et je ne mets pas d'étiquette "ne pas toucher". Mon compagnon se lave les cheveux bien plus souvent que moi et utilise les mêmes produits, donc c'est sûr qu'un shampoing part relativement vite.

      Supprimer
  109. ♦ Quatrième point : pourquoi j'aime la cosmétique maison

    Si tu avais dit que tu n'aimais pas la cosmétique maison parce que ça prend du temps, parce que tu n'as pas besoin de toutes ces choses proposées ou que tu ne parviens pas à reproduire ce que tu voudrais (mais d'ailleurs, tu fais bel et bien de la cosmétique FM, comme tu le dis dans ton dernier paragraphe, que cela nécessite 3 ou 15 ingrédients), il n'y aurait rien à redire mais je crois que tu te trompes et en dépeins un trop triste portrait.

    Faire mes propres produits est une passion que j'ai et bien que je ne le fasse pas non plus tous les jours, ni même assez et assez bien pour tenir un blog (j'ai essuyé trop de fiasco pour ça), je suis parvenue à trouver des formules parfaites (savons, crème pour les mains, dentifrice) ou pratiquement parfaites et je ne reviendrai jamais aux cosmétiques en vente dans le commerce, à l'exception peut-être des crèmes pour visage, car les miennes étaient trop grasses pour ma peau (je réalise aujourd'hui que les produits laitiers en sont en fait les responsables, mais ceci est autre chose).

    Je ne sais pas comment j'aurais pu m'amuser et apprendre autant tout en me rendant service si ces sites ou testeuses/blogueuses, qu'ils/elles aient changé(e)s ou non, n'avait pas existé. Il faut leur reconnaître leur utilité et leur bienfait, toute aussi professionnelles ou non qu'elles soient.

    C'est une bien grande discussion et c'est difficile de tout résumer, expliquer en des monologues, de bien comprendre l'ensemble des arguments et de lire entre les lignes lorsqu'il le faut, mais j'avais envie de partager mon avis avec toi, en espérant avoir fait avancer cette discussion sans anicroche et encourager tout de même ceux qui le veulent à se mettre à la cosmétique maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien compris tes arguments et je constate que mon avis ne l'a pas été ! Car le premier paragraphe de ton quatrième point est l'exacte raison pour laquelle je n'aime pas ça : trop de "trop" avec tous les actifs qui ne sont à mon sens pas indispensables, le temps que ça prend, l'impossibilité de reproduire des produits que j'aime (ce que je disais avec l'AS 2moss en exemple). Bien sûr que les blogs cosméto HM sont utiles ! Et que heureusement, il y a des testeuses et des gens pour expérimenter, je n'ai jamais dit ou pensé le contraire. En effet c'est une grande discussion, j'espère simplement que la majorité des lecteurs et des testeuses ont compris mon propos, je pense que c'est le cas. Ce n'est pas parce que je suis blogueuse que mon avis personnel se transforme en ordre ou en je ne sais quoi qui force les autres à penser la même chose. Ce que je dis dans l'article c'est typiquement ce que je dis lors d'une conversation sur ce sujet avec n'importe qui.

      En tout cas, merci pour tes commentaires très intéressants et d'avoir pris le temps de répondre.

      Supprimer
  110. Je suis tout-à-fait d'accord avec toi. Dans mon cas, le rhassoul à la place du shampoing (que sur les racines), le vinaigre dans la dernière eau de rinçage et le yaourt pur en masque font des mircacles, je ne vois pas pourquoi j'irais m'embêter à faire des mélanges complexes. Mon budget cheveux ne dépasse pas quelques euros par mois et j'ai une chevelure douce et brillante. Merci au fait pour ton blog, c'est grâce à toi que j'ai découvert que le vinaigre rend les cheveux brillants et que le yaourt est excellent pour l'hydradation.

    RépondreSupprimer
  111. AZ spotted hahaha :)
    Je trouve ton point de vue très intéressant, et en lisant juste le titre au début je me suis dis "mais n'importe quoi!" car je pensais que tu dénigrais aussi les petites recettes faciles à base de pas grand chose, et puis au final non ^^
    C'est vrai qu'utiliser tout pleins de produits de ce genre qui ne se gardent pas c'est pas forcément super génial, moi perso mes achats j'en suis contente, ça m'a permit d'avoir des plus beaux cheveux en mélangeant un coup de la phytokératine avec de l'huile de machin et de la provitamine B5, ou de la glycérine végétale avec du truc, enfin voilà, après je ne les ai pas terminé donc je ne sais pas, je tatonne à droite à gauche pour tester ce qui me convient le mieux, et souvent les recettes avec le moins d'ingrédients (ou ingrédients "simples") sont les meilleures et les plus sympa à préparer :)

    RépondreSupprimer
  112. C'est marrant, la première fois que j'ai mis le nez dans les cosmetique maison, la liste des ingredents m'a fait très très peur! étant du genre à vouloir optimiser un max (mon porte monaie ET mes placards ne sont pas extensibles), j'ai du des centaines d'articles et passer des heures pour comprendre à quoi servait exactement chaque ingrédient et faire mes propres recettes minimalistes. Finalement je crois que sa marche assez bien, car je me rend compte que mon stock n'augmente pas (tout tient dans un seul bac) et je ne fais (presque) que renouveler ce qui se fini. Le piège à éviter est de suivre à la lettre les recettes publiées sur les sites de vente! il faut comprendre comment formuler ces recettes pour faire avec ce qu'on a.

    RépondreSupprimer
  113. Au début, j'ai vu le titre de l'article et je me suis demandé quelle polémique cela pourrait bien lancer encore. Et au final, je le trouve très juste !
    Pour ma part je tambouille un peu, parce que j'aime ça, que j'ai une formation en biochimie et en pharmacie, du coup mes cours de formulation m'aident pas mal à modifier les recettes que je trouve, et à les adapter à ce que j'ai dans mes placards. J'ai mes quelques produits fétiches (poudres, huiles végétale, lait de coco, ...), une bonne balance, un fouet, un bain marie, des pots de confiture en verre comme contenant, bref presque que des trucs que j'ai déjà dans ma cuisine à la base.
    C'est sur que ça prend un peu plus de temps que de suivre une recette toute faite, mais je trouve que c'est plus amusant (et quand on peut réviser ses partiels en se fabriquant un shampoing, c'est quand même plus sympa qu'avec un tas de feuilles à apprendre par cœur ^^).
    Merci pour cet article, qui fait pas mal réfléchir, qui met en lumière des points intéressants et qui rappel que le gaspillage est bien trop présent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton avis Cécile ! Ah ça le côté amusant je ne le remettrai jamais en cause, c'est clair que c'est ludique. Puis quand on connaît bien son sujet, comme toi, ça doit rendre les choses bien plus aisées :)

      Supprimer
    2. tu as encore la chance dans ta cuisine de pouvoir faire ce que tu veux, car je crains que les formuleurs professionnels en soient trop souvent à mettre de nos recettes sur la table...pour réclamer un peu de liberté dans leur travail
      et il faut remercier nos fournisseurs pour avoir fait rentrer dans la cosmétique quelques bases- dont la profession ne voulait pas parce que non issues de leur corporation- mais bien formulées et constituant une avancée ( plantapon SF)

      Supprimer
  114. Article intéressant et vrai sur plusieurs points mais je trouve étrange de dire que des cosmétiques faits à la maison seraient moins "sûrs" que ceux achetés : c'est toi qui les fais, si tu mets des cochonneries dedans, c'est de ta faute...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est jamais à l'abri d'un mauvais dosage et on ne sait rien sur le mode de fabrication des matières premières.. :/

      Supprimer
  115. A prononcer d'un air méditatif, le regard plongé dans un pot de crème:
    "Tambouille or not tambouille, that is the question..."
    Désolée. Je craque. :P

    Anne

    RépondreSupprimer
  116. Article très intéressant ! Je ne partage pas totalement ton avis. Je ne suis pas étonnée de voir l'envers du décor et, malgré tout, déçue...

    Pour ma part, je n'opte pas pour le "tout fait" parce que je ne m'y connais pas assez pour décrypter les étiquettes, j'ai la flemme d'apprendre à m'en sortir de ce point de vue et je trouve que beaucoup de marques vendent chères leurs produits sous prétexte qu'il est estampillé bio... Je comprends qu'un shampooing bio coûte plus cher qu'un shampooing classique mais de là à passer du simple au décuple... Je trouve ça trop. Sans compter le nombre de fois où le passage du simple au décuple n'est même pas pour du vrai bio mais pour du greenwashing.

    Néanmoins, je suis une flemmarde et stériliser, mélanger, faire chauffer au bain-marie, ça n'est pas pour moi non plus.

    Ma solution ? Un mélange des différentes solutions. J'ai acheté une base de shampooing bio que je personnalise avec des huiles essentielles. J'ai acheté du savon noir liquide bio, j'en mets dans un bol et j'ajoute du sel le jour où je veux me faire un gommage du corps. Bref, entre le tout prêt et le tout à faire : le je-fais-comme-je-peux-et-ce-que-je-veux. Idéal pour une fille comme moi qui a envie d'écologie mais quand même envie de jouer aux apprenties sorcières-chimistes.

    RépondreSupprimer

Cet article vous a t-il plu ? N'hésitez pas à réagir, donner votre avis, toutes vos remarques m'aident à construire et améliorer mon blog. Je lis attentivement toutes vos suggestions et je réponds à vos questions le plus vite possible !
Vous avez un blog ? Laissez-moi votre lien !

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...