samedi 6 juin 2015

Rue89 et son mépris : mon droit de réponse.


Je tenais juste à poster une petite mise au point. Je suis affichée à mon insu sur le site "Rue89" suite à un article intitulé "Le flux instinctif libre : les règles sans serviettes ni tampons" que je vous laisserai le soin d'aller consulter ici : Rue89. J'avais, il y a quelques jours, catégoriquement refusé une interview et avais tout de même pris le soin de renseigner la journaliste au moyen de quelques liens, lesquels n'ont pas vraiment été "étudiés", de toute évidence.




Puisqu'on ne peut pas s'inscrire sur le site de Rue89 et que j'ai, de toute façon, la flemme de compléter une inscription sur ce site orienté, je vais répondre ici.
Il est évident que je me désolidarise totalement de cet article, et ce pour plusieurs raisons.
La première : j'ai manifesté mon désaccord à Rue89, en disant par email à la personne qui a écrit l'article que je ne voulais "à aucun moment être citée sur le site". Au final, je suis la trame principale de l'article.
La seconde : l'article décrédibilise totalement la méthode du flux instinctif libre, en citant des paroles d'une gynécologue (LA spécialiste incontestée, doctoresse ès foufoune universelle visiblement) qui semble penser que retenir le sang dans le corps est mauvais. Le principe n'est pas de se retenir mais d'évacuer le sang quand on veut, d'une part. C'est d'ailleurs ce qui est dit dans tous les articles / vidéos à ce sujet, qui n'ont manifestement pas été vus. D'autre part, que font les tampons et la coupe menstruelle, si ce n'est retenir le sang dans le corps -Il est fort à parier que cette spécialiste soit en fait proctologue- ?

la spécialiste a parlé.
La troisième : le fait que l'on ose passer, dans le même article, de ma vidéo à "Thierry Casasnovas" me met hors de moi. C'est typiquement pour ce genre de raisons que j'ai refusé d'être interviewée par ce site, et j'ai bien fait de refuser. Leur manière sournoise de se venger en me mettant volontairement en avant me conforte dans la vision que j'en avais.
La quatrième enfin : l'orientation de ce torche-cul, consensuel au possible, et se foutant systématiquement de ceux qui sortent du lot et osent parler de méthodes facilitant la vie, gratuites, et bénéfiques. Je ne fais pas de politique, et je refuserai donc TOUJOURS d'apparaître sur ce genre de site, alimenté par de vulgaires succédanés de journalistes dont la seule éthique consiste à sublimer leurs ressentiments en moqueries, et dont les articles ne sont au bout du compte que des copier/coller reliés par quelques phrases.

pour faire bien, on se fout aussi de la gueule des croyants chez Rue89
La cinquième (en bonus) : qu'en a-t-on à faire finalement qu'une femme puisse orienter sa vie autour d'un principe supérieur, en l'occurrence Dieu ? Que l'on ait pour idéal la Nature, Dieu, son peuple -ou ici pour les rédacteurs de Rue 89, la médiocrité (ou tout ce qui a trait au stercoraire)- est-il besoin de se moquer ? Tout bon psychanalyste vous dira que la propension au sarcasme est l'apanage des refoulés.
Lorsque j'ai manifesté mon désaccord quant au fait de figurer sur Rue89, on m'a répondu que "je n'avais pas à les empêcher de me citer". C'est, vous me direz, digne d'un tel salmigondis, à voir le type de public qui applaudit ce genre de publications, à savoir le prolétaire moyen avachi devant sa télévision, ce genre d'être pour qui la vérité réside dans le consensus.

Tout cela me répugne. Vivement l'arrêt du blog.

Cette histoire a fini de me dégoûter d'internet, des réseaux sociaux et de la blogosphère. Je mets donc le blog en pause pour une durée indéterminée. Sur ce, bonsoir.

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...