mardi 3 novembre 2015

Ces produits végans qui n'échappent pas au greenwashing.

Vous pensez que l'étiquette végan rime forcément avec naturel ou éthique ? Détrompez-vous. Un produit végan peut très bien avoir une mauvaise composition, n'être ni bio, ni qualifiable de naturel, voire même et c'est un comble, être polluant et nocif pour la faune aquatique. Voici quelques exemples.

  Ces produits végans qui n'échappent pas au greenwashing.  


Lorsque l'on tape "shampoing végan" dans google, les premiers résultats nous mènent vers trois sites proposant des marques véganes bien connues que sont Faith in Nature, Jäson ou encore Giovanni. La plupart des marques estampillées "vegan" sont américaines, et donc non labellisées. Parmi les produits les mieux référencés, on trouve donc non pas des produits bio et sains de fabrication locale mais des produits importés des états-unis dont la composition, vous allez le voir, est plus proche du L'Oréal que du Nature et Progrès. Je ne prendrai pas l'exemple de Lush, puisqu'il commence à être assez évident pour tout le monde que cette marque n'est ni bio, ni naturelle, ni réellement végane.

Faith in Nature : l'après-shampoing à la framboise.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cetearyl alcohol, Caprylic/capric triglyceride, Rubus idaeus fruit extract, Vaccinium macrocarpon fruit extract, Vaccinium angustifolium fruit extract, Limnanthes alba seed oil, Butyrospermum parkii (shea) butter, Melaleuca alternifolia leaf oil, Helianthus annuus seed oil, Glycerin, Tocopherol, Alcohol denat, Parfum, Cetrimonium chloride, Sodium benzoate, Potassium sorbate, Anthocyanins, Beta vulgaris.

Cette marque fait partie des plus connues et des plus facilement trouvables sur les sites "végans". A vrai dire, on trouve ces produits sur la quasi-totalité des sites végans proposant des cosmétiques. A première vue, on se dit qu'il s'agit d'un bon produit ; il n'y a pas de conservateurs toxiques (comme le phenoxyethanol) du moins à première vue, ni une avalanche d'ingrédients synthétiques. En revanche, vous avez certainement remarqué la présence d'un ammonium quaternaire, le cetrimonium chloride. Cet ingrédient, toxique (notamment pour les muqueuses) et occlusif pour les cheveux, n'a rien de naturel et présente l'équivalent d'un silicone, ni plus ni moins. La présence de cet ingrédient gâche l'ensemble de la composition du produit. Vous trouverez davantage d'informations sur cet ingrédient dans cet article : behentrimonium chloride et cetrimonium chloride, danger ! Par ailleurs, selon EWG, il est suspecté d'être une toxine environnementale. Par ailleurs, il est intéressant de constater que les shampoings Faith in Nature, se vantant d'être sans sodium laureth sulfate, contiennent de l'ammonium laureth sulfate. Et quid de l'origine du parfum ? 


Jäson : l'après-shampoing à l'aloé vera.

Ingrédients (INCI) : Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Aqua (Water), Stearyl Alcohol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Behentrimonium Chloride, Cetyl Alcohol, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil, Calendula Officinalis Flower Extract*, Chamomilla Recutita (Matricaria) Flower Extract*, Citrus Grandis (Grapefruit) Fruit Extract*, Equisetum Arvense Leaf Extract*, Lavandula Angustifolia (Lavender) Flower/Leaf/Stem Extract*, Spirulina Maxima Extract, Amodimethicone, Citric Acid, Glycerin, Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Hydrolyzed Soy Protein, Panthenol, Sodium Phytate, Tocopheryl Acetate , Ethylhexylglycerin, Potassium Sorbate, Phenoxyethanol, Benzyl Benzoate, Hexyl Cinnamal, Fragrance (Parfum).
Ici, nous avons une composition typique de produit "naturel made in USA" : c'est à dire un produit absolument pas naturel. Entre les alcools gras et les extraits naturels de plantes, on trouve pas moins de deux ammoniums quaternaires (irritant, occlusif) et un silicone (amodimethicone, occlusif) ainsi qu'un conservateur classé comme irritant et toxique (le phenoxyethanol) et un agent de parfum synthétique pouvant causer des allergies soumis à de hautes restrictions d'usage (l'hexyl cinnamal). Selon le site EWG il serait potentiellement néfaste pour le système immunitaire.

Deep Steep : le baume réparateur quotidien.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Organic Aloe Barbadensis Leaf Extract*, Organic Rosa Canina Fruit Extract*, Organic Urtica Dioica (Nettle) Leaf Extract*, Organic Echinacea Angustifolia Leaf Extract*, Behentrimonium Methosulfate, Cetearyl Alcohol, Stearalkonium Chloride, Glycerin, Organic Quinoa Protein*, Caprylic Acid, Hydrolyzed Rice Protein, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Panthenol (Vitamin B5), Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Aroma, Potassium Sorbate.

Encore un produit vegan dont les effets potentiels sur la faune aquatique sont assez contradictoires avec ce "titre". Premier point : le stearalkonium chloride, ammonium quaternaire occlusif et polluant, peut être d'origine animale ou synthétique. Il n'est donc aucunement d'origine végétale. On trouve là aussi deux autres quats, le classique behentrimonium methosulfate associé à l'alcool cétéarylique qui le rend plus gainant, et la gomme de guar cationique. Et là encore, qu'en est-il du parfum ? Mystère. Seule la mention "aroma" est présente, ce qui en l'absence de tout label ne dit rien de précis sur la fragrance utilisée.

Giovanni : le shampoing hydratant 2chic.

Ingrédients (INCI) : Aqua, Cocamidopropyl Hydroxysultaine, Sodium Cocoyl Glutamate, Sodium Lauroyl Sarcosinate, Decyl Glucoside, Sodium Cocoamphoacetate, Lauroyl Glucoside, Dimethicone, Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride, Panthenol (Pro Vitamine B5), Citric Acid, Fragrance, Glycol Distearate, Polysorbate 20, Xanthan Gum, Sodium Benzoate, Chlorophyllin Copper Complex, Phenoxyethanol, Aloe Barbadensis Leaf Juice, Persea Gratissima Oil, Litchi Chinensis Fruit Extract, Olea Europaea Fruit Oil, Chenopodium Quinoa Flower/Leaf Extract, Butyrospermum Parkii Butter, Helianthus Annuus Seed Oil.

Très chic, n'est-ce pas ? Tout d'abord, les extraits végétaux arrivent en toute fin après le phenoxyethanol, leur présence est comparable à une dose homéopathique dans le produit. Ensuite, on trouve là encore plusieurs ammoniums quaternaires et silicones, dans un shampoing - bonjour les dégâts sur le cuir chevelu - supposé "hydratant". Le tensioactif principal, la cocamidopropyl hydroxysultaine, est certes dérivé d'acides gras de noix de coco mais le produit fini n'en est pas moins transformé et inqualifiable de "naturel". Ce n'est pas aussi irritant que le sodium laureth sulfate ou l'ammonium lauryl sulfate mais en revanche, ce n'est pas un tensioactif doux.

Où trouver des produits végans réellement naturels et sains ?

Voici pour vous une petite sélection de produits capillaires non-testés sur les animaux, sans produits ou sous-produits animaux dans la composition, et surtout parfaitement sains. Comme la plupart des produits bio fabriqués en France ou en Allemagne et labellisés, en fait..!

Encore une fois, une étiquette qui n'est pas celle d'un vrai label - encore plus s'il s'agit de celle du véganisme - ne garantit en rien un produit naturel et sain. Aucune sorte de produit n'échappe à cette règle ; la seule vraie manière de choisir un produit est de regarder sa composition dans les détails, et de vérifier que ce produit est fabriqué au sein de l'union européenne.

Et vous ? Achetez-vous des produits vegans ?
Avez-vous déjà testé l'une de ces marques en la pensant naturelle ?

47 commentaires :

  1. Coucou, article au top. Il est tres difficile de trouver des cosmetiques vegans je trouve, meme au niveau des produits menagers. Un exemple pour les cosmetiques il y a par exemple. Les fees maquillage mineral qui disent que leurs produits ne sont pas testes sur les animaux, mais il y a de la poudre de sois... c'est comme lily lol qui se disent vegans, or que dans certains de leurs produits il y a bien des composants d'origines animals... je comprends que les cobsommateurs vegans s'y perdent serieusement.
    En tout merci pour tout.
    Bisouuuus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adelinette, Lily Lolo ne se dit pas végane. C'est nous qui avons sélectionné les produits qui le sont chez eux.

      Supprimer
  2. je précise que l' hydroxysultaine, c' est la betaine, extraite des betteraves ( cocamidopropyl hydroxysultaine)
    et là, Mini, on reconnait ton intransigeance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je précise que le "Cocamidopropyl betaine" est également un ammonium quaternaire - et bien issu de l'huile de noix de coco, entre autres choses.

      Supprimer
    2. du poin de vie strictement chimique, oui, mais avec une base naturelle ( betaine)
      et, comme détergence, c' est un ta amphotère, qui ne devient démêlant qu' en présence d' acide
      et il est accepté par les labels, à l' exception du BDIH

      Supprimer
  3. Merci pour cet article et tes recherches ...ca permet d'ouvrir les yeux a l'accro du marketing que j étais...le benecos me tente de plus en plus 😊

    RépondreSupprimer
  4. Adelinette: Lily Lolo ne se dit pas vegan, c'est nous qui sélectionnons leurs produits qui le sont sinon la proposition en maquillage se réduirait à une peau de chagrin.
    Pour Faith in Nature nous savons que les shampoings ont certains défauts mais nous n'avons pas trouvé de shampoings abordables pour les petits budgets qui soient mieux en composition tout en étant certifié vegan.
    C'est toujours un dilemme. Merci à Mini de cet article ! Nous essayons de proposer le meilleur à tous les prix mais ce n'est pas toujours évident !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre réponse ! Avez-vous pensé aux shampoings Benecos ? Ils sont certifiés BDIH et vegan, fabriqués en allemagne et dans le même ordre de prix que Faith in Nature sans le défaut de composition !

      Supprimer
    2. Nous allons regarder cela. Merci beaucoup de cette proposition. Il faut surtout que l'on regarde la certification végane et s'ils veulent bien être distribués dans notre boutique.

      Supprimer
  5. Et si on habite au Canada Comment on fait?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on s' adresse chez druide ou devas

      Supprimer
    2. Green Beaver aussi ?

      (Mini, si tu pouvais supprimer mon commentaire, avec le même contenu, qui affiche mon vrai nom, ce serait cool ! Je pensais que j'allais être automatiquement en anonyme :( !)

      Supprimer
  6. Lorsque j'ai commencé à utiliser des produits cruelty free puis vegan je m'étais tourné vers Faith in Nature, qui n'a pas du tout convenu à mes cheveux.

    Maintenant je suis fidèle à Pure de Pachamamaï (mon chéri l'adore aussi), j'ai commandé Glamourous là.

    Et l'après-shampoing Cattier me tente bien :)

    RépondreSupprimer
  7. C'est scandaleux... En tout cas merci de faire ce genre d'article, grace à toi on apprend à mieux lire les étiquettes et reconnaitre les bons ingrédients des mauvais.

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ton article Mini. effectivement, j'avais vu la marque faith in hair au portugal dans une boutique bio, quand j'ai vu dans les shampoing, du laureth sulfate ou ALS j'ai halluciné, je me suis dit que c'était pas une marque bio, et Jason n'en parlons pas.

    RépondreSupprimer
  9. bonne idée d'ouvrir les yeux et bien lire les étiquettes . certaines marques artisanales sont " propres" bios , végans sans en faire la pub ;
    mais peu connues . Dommage

    RépondreSupprimer
  10. Encore un super article, qui nous montre une fois de plus qu'il ne faut pas se fier aux "apparences" ! Mais c'est classique pour les produits venants des Etats-Unis... Merci Mini !

    RépondreSupprimer
  11. Très bon article comme toujours!
    En parlant de Lush, j'y étais l'autre jour, aucune compos n'est inscrite sur les paquets. Mon amie s'est achetée un gel douche et n'est qu'après avoir payé que la vendeuse lui a donné la composition du produit, sans surprise le premier composant était du sodium lauryl sulfate... Le tout présenté dans une petite poche "Produits non testés sur les animaux".

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir à tous,
    J'ai lu aussi que Logona (groupe Logocos) ne pratique pas du tout les tests sur les animaux. Certes, il y a des matières d'origine animale dans certains de leurs produits (miel) mais les animaux ne sont pas torturés dans leur chair. D'ailleurs, le groupe aurait renoncé en 2014 au marché chinois pour incompatibilité éthique, en la matière.

    Anne F.

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cet article très bien écrit, perso je vérifié toujours la composition des produits que j'achète quoi que j'en achète très peu je préfère les faire moi-même, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. Moi qui était persuadée que Lush était vraiment une marque vegan, même si je savais que ce n'était pas une marque naturelle...en fait quand on y regarde bien c'est pas facile de trouver des cosmétiques 100% naturels, vegans et écolos...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement ce qui m'a toujours fait fuir chez Lush (que j'ai surnommé Louch) c'est d'abord l'odeur ... on sent leurs produits de très loin ... en fait dès qu'on approche une de leurs boutiques. Et çà çà ne trompe pas : il y a forcément du parfum et donc des ingrédients toxiques (au même titre que lorsqu'on approche de chez Sephora notamment).
      Deuxième raison de fuir en ce qui me concerne : les couleurs. La plupart de leurs produits sont très très colorés (bleu, vert, rose, jaune, orange...). Et pour cela que rajoute-t-on??? Des additifs, des colorants, ... bref des produits chimiques (et peut-être même plus chimiques que chez l'Oréal...).
      Je boycotte donc cette enseigne qui utilise le marketing à mort et pratique le greenwashing à outrance.
      PS.Et qui ne nous dit pas qu'on va bientôt découvrir qu'ils exploitent en plus leurs salariés (avec une entreprise qui prend ses propres clients pour des gogos on est jamais à l'abri d'une nouvelle entourloupe, non?)..;

      Supprimer
    2. Mais est-ce que Lush n'est quand même pas un tout petit peu plus naturel que les produits de grande surface?

      Supprimer
    3. Mais est-ce qu'avoir la grippe c'est pas un tout petit peu mieux qu'avoir la mononucléose ?

      Supprimer
    4. c' est surtout leur formulation qui fait hurler ( à juste titre) Mini

      Supprimer
    5. @Padmé Naberrie : À supposer que, comme tu le dis, "Lush soit un tout petit peu + naturel que les produits de grande surface" çà n'en reste pas moins un produit de grande surface (ce que tu sous-entends d'ailleurs implicitement ;-) ).
      Je pense que Lush est surtout très fort au niveau de la mise en avant de ses produits (odeurs enivrantes, couleurs qui attirent le regard, formes qui peuvent nous faire penser à des parts de gâteaux et présentant donc un aspect réconfortant, ...). Leurs marketeurs/publicitaires/commerciaux/vendeurs sont vraiment très forts pour faire naître en nous de multiples sensations provoquant ainsi une incompressible pulsion d'achat.
      C'est tout simplement de la psychologie du consommateur et c'est utilisé par toutes les marques ... enfin surtout par celles qui ne peuvent pas s'appuyer sur la seule qualité de leurs produits!

      Supprimer
    6. Eh bien on en apprend. Assez décevant, moi qui avais cette marque en haute estime...
      Mais en te lisant, je me rends compte que tu as totalement raison hélas pour tout ceux qui se font prendre...

      Supprimer
  15. Le shampooing Alverde à l'abricot est Vegan aussi ;)
    après peut être qu'il y a des ingrédients qui ne le respectent pas dans tous les sens, mais comme ils ne sont pas chers je me permets d'en parler :)

    RépondreSupprimer
  16. Je ne sais pas si je vais être publiée, mais je voulais juste dire que, il me semble, que le terme
    "vegan" signifie uniquement qu'on n'utilise pas d'animaux dans le produit ni ne les exploitent pour un quelconque ingrédient du produit.
    Et donc, un produit peut tout à fait être vegan sans être bio ou naturel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta perspicacité, je pense que c'était le propos de l'article en fait
      sauf que quand on achète un truc végan on espère au minimum que ça va pas tuer les poissons quand ce sera rejeté dans nos canalisations et donc dans l'océan, :)

      Supprimer
  17. Bonjour! Et merci pour cet article qui nous permet d'y voir plus clair dans cette jungle de produits. Grâce à toi et à tes articles qui m'ont beaucoup appris, j'ai changé tous mes produits d'hygiène ainsi que ceux de ma petite famille. Ayant des cheveux longs, épais et frisés, la transition pour moi s'est faite en testant beaucoup de marques afin de trouver le produit le plus adapté à ma nature de cheveux. Et même si je sais que la mousse ne lave pas ou ne fait pas le cheveu plus propre, c'était un critère supplémentaire à avoir car avec ma chevelure épaisse je trouve que le shampoing est plus facile à faire. Enfin c'est mon ressenti. Je me suis arrêtée sur les produits de la marque DESERT ESSENCE. J'utilise le shampoing à la noix de coco pour le moment et en as j'utilise celui au jojoba. J'ai de belle boucles et celles-ci ne sont pas alourdies, pas de perte de volume au niveau des racines. As-tu Mini un retour sur cette marque ? L'as-tu déjà utilisé? Laure

    RépondreSupprimer
  18. J'attire aussi l'attention sur une marque allemande certifiée BDIH, à l'apparence tout ce qu'il y a de plus bio, dont j'ai, hélas! acheté un produit qui me semblait pas mal du tout: il s'agit de la marque "BIOTURM", en l'occurrence de l' "Après-shampoing pour cheveux blonds"- que j'ai acheté tout récemment sur un site bio français... (Mademoiselle Bio). Ayant appliqué cet après-shampoing pour la première fois sur mes cheveux après une séance de natation, et trouvant, merveille, que ça glissait super bien sur mes cheveux... je me suis mise à lire, un peu distraitement, la composition, et tombe en arrêt sur : "Guar Hydroxypropyl Trimonium Chloride". OK, compris: c'était trop beau pour être vrai.Un "quat". Donc: se méfier, malgré tout, du label BDIH !! A méditer.

    RépondreSupprimer
  19. Merci beaucoup pour cet article ! :) il est très utile et très instructif, je ferais désormais plus attention a mes achats...

    RépondreSupprimer
  20. Ahah, j'ai acheté un AS de Faith in Nature il y a un an. Quel regret !! Je m'en suis servie deux fois, chaque fois j'ai été très déçue ! Du coup, je l'ai filé à une copine non-naturelle ^^
    Je comprends pourquoi désormais, merci de cet article ;)

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Mini,
    merci vivement pour cet article.
    J'ai fait un constat similaire pour ce qui concerne certains aliments certifiés Vegan non bios, bourrés d'huile de palme et autres cochonneries, sans parler de ceux qui sont AUSSI certifiés casher et halal (et qui sont donc liés à la souffrance animale! Accepter qu'un produit soit certifié à la fois vegan et casher/halal relève de la confusion mentale mais business is business, isn't it?... Sachant que les organismes certificateurs prélèvent une "taxe" sur les produits auxquels ils accordent leur certification*).

    Certains produits de la marque bio Lavera sont bios et certifiés Vegan (le gel nettoyant par exemple), j'espère qu'ils sont de bonne qualité!

    Bonne journée et doux week-end!

    * Ce coup de g*eule n'est aucunement dirigé contre les religions mais contre certaines dérives mercantiles qui se font souvent sur le dos des consommateurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hallal n' est pas nécesairement lié à la viande; il m' est arrivé de demander à un poissonnier affichant cette certification si ça venait de l' utilisation d' un filet vert...car là, on dévoie la religion à argument commercial

      Supprimer
    2. Oui, je sais, mais je parlais des produits certifiés à la fois vegan et halal/casher, ce qui est totalement incohérent eut égard aux relations aux animaux. Effectivement, ces certifications halal et/ou casher touchent plein d'autres produits, notamment transformés ou travaillés : maquereau frais au poivre (au rayon frais), crème chantilly vegan, bière et vin (pour le casher uniquement), cosmétiques... C'est une histoire de gros sous et certains organismes certificateurs se font une concurrence féroce pour garder ou gagner des marchés!
      Le poisson est de la viande soit dit en passant (chair animale). Bon week-end.

      Supprimer
  22. PS : et merci beaucoup pour la liste de produits vegan et sains, c'est très utile et réconfortant de pouvoir faire confiance à certains marques. Et je ne suis pas surprise qu'elles soient françaises et allemandes (je me méfie de plus en plus, à tort ou à raison, des marques anglo-saxonnes...).

    Je ne suis pas végétalienne ni même végétarienne mais j'essaie de réduire ma consommation de produits contenant des produits animaux. Par exemple, ça me choque d'acheter des produits cosmétique à base de lait... D'où mon intérêt pour les cosmétiques qui ne contiennent aucun produits animaux. J'essaie également d'éviter les produits qui contiennent de l'huile de palme mais c'est plus difficile.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour mini,
    Tout d'abord merci pour ton blog ! Il est génial ;) Merci de partager autant avec nous :)
    II y a deux ans j'ai fait de nombreuses couleurs chimiques (7 en l'espace de deux ans dont 1 décoloration !!!) Mes cheveux qui avant, enfant, étaient magnifiques -de belles boucles souples anglaises- étaient désormais horribles, de la paille... Aujourd'hui, 16 ans, j'ai décidé depuis 6/7 mois de passer au naturel (pour tout : alimentation bio et ultra saine, soin de la peau naturel etc...) et depuis 3/4 mois spécifiquement pour les cheveux. Ils vont déjà mieux, j'ai reçu des compliments, mais restent évidement un peu secs et en manque d'hydratation. Niveau shampoing j'ai trouvé mon bonheur, mais je n'ai toujours pas trouvé et acheté d'après shampoing... Quel est le meilleur des meilleurs des tous les après shampoing existants pour cheveux ondulés (et un peu déshydratés et secs) ? Sans limite de prix, budget illimité pour l'après shampoing :) J'ai entendu parler de JMO, Unique, Rahua, tu en parles dans un article en dénonçant leur prix trop élevés... Mais si on enlève le prix de tous les AP, lequel est le meilleur (court et long terme) ? Sont-ils quand même meilleurs que les autres (qui sont moins chers)?

    Merci Mini, bonne soirée ! (ou bonne journée !)

    RépondreSupprimer
  24. Bon, alors moi je me répète mais le shampoing solide Lamazuna, je suis une grande fan. J'ai les cheveux un peu gras aux racines mais secs sur les longueurs (enfin, de moins en moins depuis mon passage au naturel) et je prends celui pour cheveux normaux qui est parfait. Les cheveux sont vraiment doux, il mousse (pour celles qui sont déstabilisées par les shampoings qui ne moussent pas) et il prend très peu de place dans la trousse de toilette. Je le rachèterai sans problème.

    RépondreSupprimer
  25. Coucou Mini !
    J'aimerais quelque conseils. J'ai toujours eu du mal à rincer mes shampoing (va savoir pourquoi...) mais depuis que je me suis mise au bio, c'est encore pire ! Je n'utilise que des produits bio, je me lave les cheveux avec la gamme de chez Berthe Guilhem, je ne lave que les racines, avec la tête en bas, et je rince vraiment très très longuement (ça en devient du gaspillage d'eau...) Je me suis mise au bio cet été et ça dure depuis, quand je sors de la douche mes cheveux sont propres, mais tout collants, c'est immonde. Je sais que le problème vient de moi car j'ai déjà prêté le shampoing à des invités chez moi et ils avaient de superbes cheveux après... Je me permet de te demander ton aide parce que je lis tout le temps ton blog et que c'est toi et tes conseils qui m'ont poussée à passer au bio. Je sais que ma question est compliquée (c'est tellement simple pour tout le monde de rincer un shampoing que je comprend que ce soir dur à expliquer...) Mais si tu pouvais juste me donner 2 ou 3 conseils pour savoir quels gestes faire, ou comment savoir quand tout est bien rincé... Tu me sauverais Mini, car je commence à me décourager.. Les shampoings chimiques sont plus faciles à manipuler...

    RépondreSupprimer
  26. Ça me dégoûte de voir ce genre de tromperie... Trop souvent je crois utiliser un shampoing clean, pour finalement me rendre compte (trop tard évidemment), que c'est une catastrophe.

    En ce moment j'utilise les produits Lavera (shampoing, masque, et fluide soin), fabriqués en Allemagne, certifiés Vegan et NaTrue... Je ne sais pas s'ils sont totalement clean, mais en tout cas ils ont sauvé mes cheveux complètement détruits par un balayage chez un coiffeur voilà quelques mois... C'est déjà ça !

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Mini,
    serait-il possible de consacrer un article aux produits exempts d'huile de palme?
    Je viens d'apprendre que le label "Nature et progrès" interdit cette dernière, ça me réjouit!
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  28. Hello, au sujet du terme "végan", ou plutôt "végane" (qui est neutre, végane n'est pas le féminin de végan) : http://antigonexxi.com/2015/09/12/pourquoi-je-ne-suis-pas-vegan/
    Sinon merci de parler des produits véganes, je me posais justement la question récemment !

    RépondreSupprimer
  29. Coucou mini ,
    Je m'appelle Valentine et j'ai 17 ans.
    J'ai commandé un shampoing de la marque Centifolia pour cheveux gras et je vais bientôt le recevoir et je voulais savoir si la compo est bonne car je voudrai vraiment avoir une routine la plus naturelle possible.
    Et aussi aurai tu des conseils pour mon type de cheveux de nature extrêmement gras pour espacer au max les shampooing ? Je les laves actuellement tous les deux jours et c'est le mieux que j'arrive à faire le lendemain du shampooing c'est déjà tres gras et je ne sais pas comment gérer car je fais du sport quasi tous les jours .
    Merci pour tes conseils très utiles qui m'aident beaucoup , bonne journée/soirée.

    RépondreSupprimer
  30. C'est fou comme une même marque peut présenter des compos complètement différentes selon les produits. Je ne me suis jamais penchée sur les produits capillaires Deep Steep, mais je possède trois crèmes hydratantes de chez eux (une pour les mains, deux pour le corps), et la compo est i-rré-pro-chable.Que du bon, et quand un ingrédient peut être d'origine animale ou végétale, c'est bien précisé "vegan". Je vois pas l'intérêt de jouer sur deux tableaux, pourquoi ils ne se limitent pas tout simplement aux produits qu'ils font 100% naturels (vegan c'est encore une autre histoire...)? Franchement ça me dépasse.

    RépondreSupprimer
  31. Rien de mieux que d'acheter ses produits en France!
    On y trouve de belles choses sans avoir ce genre de mauvaises surprises....
    Tout est bon pour se faire de l'argent c'est dégueulasse....

    Maïté

    RépondreSupprimer

Cet article vous a t-il plu ? N'hésitez pas à réagir, donner votre avis, toutes vos remarques m'aident à construire et améliorer mon blog. Je lis attentivement toutes vos suggestions et je réponds à vos questions le plus vite possible !
Vous avez un blog ? Laissez-moi votre lien !

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...